Tout ce qui change en France ce 1er février

Le 1er février, comme chaque début de mois, les Français voient certains tarifs augmenter, comme celui de certains produits avec l’entrée en vigueur de la loi Alimentation, mais ils constatent aussi la baisse des tarifs du gaz. Tour d’horizon de tout ce qui change.

Rédigé par MEWJ79, le 1 Feb 2019, à 11 h 00 min

Mise en place de la prime d’activités, baisse des tarifs du gaz, hausse des prix de certains produits, voici tout ce qui se passe le 1er février.

Prime d’activités versée dès le 5 février

Traditionnellement le 1er février est synonyme de changements. Et 2019 ne déroge pas à la règle. Tout d’abord la prime d’activités, promise par Emmanuel Macron pour tenter de calmer la colère des Gilets Jaunes. Elle devrait être versée à 1,2 million de Français supplémentaires soit 5 millions au total, dès le 5 février.

Baisse des tarifs autoroutiers pour les gros rouleurs

Toujours pour essayer d’enrayer la crise des Gilets Jaunes, le gouvernement a demandé aux sociétés d’autoroute de proposer des gestes financiers.

1er février

Des changements aux péages © Alexey Gorshenin

Ces dernières ont promis de diminuer les coûts de 30 % : une offre réservée aux automobilistes effectuant au moins 10 allers-retours par mois. Et c’est le bon moment, le 1er février, les tarifs aux péages augmentent de près de 1,8 %.

Elisabeth Borne, la ministre des Transports a détaillé : cette diminution de 30 % dès le premier trajet équivaut, selon elle, à une remise de 29 euros pour un automobiliste faisant l’aller-retour entre Metz et Verdun dix fois dans le mois.

Pouvoir d’achat

Autre bonne nouvelle, après une baisse en janvier, les tarifs réglementés du gaz diminuent de 0,73 % en février. Dans le détail, ils baissent de 0,8 % pour les particuliers se chauffant au gaz, de 0,3 % pour la cuisson et de 0,5 % pour la cuisson et l’eau chaude.

Avec l’entrée en vigueur de la loi Alimentation, les prix de certains produits alimentaires augmentent au 1er février.©TZIDO SUN

Enfin, prudence, la loi Alimentation entre en vigueur, entraînant la hausse des prix de certains produits de marque comme Nutella, Coca-Cola, Danette, Chocapic, les gâteaux Prince chocolat, les spaghetti Panzani, ou encore Ricard. Cette loi vise à obliger les distributeurs à cesser les ventes à perte et à vendre les produits d’appel à des prix supérieurs à 10 % du prix d’achat dans le but de mieux rémunérer les producteurs…

Illustration bannière : Péage autoroutier en Normandie – © Pixavril Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis