Canicule : 30 Millions d’Amis s’insurge contre le transport d’animaux vivants

Face aux pics de chaleur qui touchent la France, la Fondation 30 Millions d’Amis appelle le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation à interdire les transports d’animaux vivants vers les abattoirs.

Rédigé par Paul Malo, le 23 Jul 2019, à 10 h 10 min

Alors que la France rentre dans une nouvelle période de canicule, la Fondation 30 Millions d’Amis tente d’attirer l’attention médiatique sur les conditions de transport des animaux d’abattoir.

Interdire les voyages d’animaux d’abattoir pendant les périodes de canicule

Face à l’épisode de chaleur qui touche la France, Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, appelle le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation à carrément interdire les transports d’animaux vivants d’abattoir en cas de canicule(1). On attend des températures maximales de 36°C à 40°C, selon les régions.

Cessons ce cynisme de dire ‘de toute façon, ils vont mourir’.
Reha Hutin

 

Au delà de cette situation météorologique exceptionnelle, 30 Millions d’Amis exige que le transport d’animaux vivants soit limité à 8 heures par jour et que les exportations hors Union européenne soient suspendues.

« Il faut instamment interdire les voyages d’animaux d’abattoir pendant les temps de canicule, explique Reha Hutin, parce que dans ces camions où les animaux sont entassés, c’est un enfer à 50°C ! Cessons ce cynisme de dire ‘de toute façon, ils vont mourir’. Je vous en supplie, arrêtez les transports en ce moment ! ».


Chaque année en France, ce sont près d’un milliard de volailles et 37 millions de bovins, cochons, moutons, chèvres et équidés qui sont acheminés vivants à l’intérieur de l’Union européenne comme vers des pays tiers.

Améliorer le sort des animaux d’abattoir

C’est pourquoi la Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour réclamer l’arrêt immédiat des transports d’animaux vivants pendant la canicule. Entassés dans des camions de marchandises surchargés et surchauffés pendant des heures, voire des jours, les pauvres bêtes agonisent, et meurent bien souvent de faim et de soif.

Hier, le ministre de l’Agriculture a annoncé un arrêté interdisant le transport d’animaux entre 13 et 18 heures. ©D.Pimborough

Message entendu ? Le 22 juillet sur l’antenne de France 2, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation l’a annoncé : « À partir de demain, je prends un arrêté pour interdire le transport de tous les animaux entre 13 h et 18 h dans les départements placés en vigilance orange par Météo France […] pendant la période de canicule ».

Reste à voir si ces paroles auront été suivies par des actes. Le mois dernier, le ministre avait annoncé sur l’antenne de BFM TV avoir pris un arrêté interdisant le transport des animaux vivants – y compris à l’exportation – pendant « quelques jours ». Finalement, le gouvernement s’était contenté d’un simple rappel de « l’importance d’appliquer avec rigueur la réglementation en matière de transport des animaux », envoyé aux services de contrôle…

La Fondation 30 Millions d’Amis estime qu’il aurait mieux valu appliquer cette interdiction à toute la journée et non juste à une plage horaire. La Fondation appelle également Didier Guillaume à « entamer très rapidement des négociations pour améliorer le sort des animaux d’abattoir ».

Pour en savoir plus et signer la pétition !

Illustration bannière : Des Porcs entassés dans un camion – © SOMRERK WITTHAYANANT
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis