Après le vin rouge bio, du chocolat livré par voilier bientôt dans les rayons de Biocoop

En 2016, Biocoop, enseigne soucieuse de son empreinte sur l’environnement, faisait venir à la force du vent du vin bio du Portugal. Cette année ce sont des fèves de cacao qui auront traversé l’Atlantique à la voile : pour des chocolats de Noël bio, étiques et presque zéro carbone…

Rédigé par Séverine Bascot, le 27 Oct 2017, à 10 h 10 min

En 1519, le conquistador Hernàn Cortès avait rapporté du Yucatan au Mexique vers l’Europe une précieuse marchandise – le cacao. Près de 500 ans, mi-juin 2017, le voilier Leenan Head qui avait largué les amarres fin avril, accostait aux Sables d’Olonne, pour décharger sa cargaison de près de 3 tonnes de cacao biologique et équitable de République Dominicaine. Les ballotins et tablettes de chocolat issus de cette matière première décarbonée vont bientôt se retrouver dans les magasins du réseau.

Le transport par voilier pour réduire l’empreinte carbone des marchandises

C’est le transporteur breton (Douarnenez dans le Finistère) TWOWT (pour TransOceanic Wind Transport), qui fait sa spécialité du transport de denrées alimentaires essentiellement bio à la voile, qui comme dans la cas du vin portugais, s’est chargé de cet affrètement particulier.

transport à la voile

Manu, le capitaine, charge le cacao à bord de son bateau © TWOT

Nous ne sommes pas militants. Mais tout ce que l’on fait est écolo. Nous travaillons avec cinq voiliers sur plusieurs routes.
TWOT

 

En effet, puisque « le secteur du transport de marchandises représente en France une source conséquente de pollution : plus de 32,5 % des émissions de CO2« , Biocoop résolu à ne pas utiliser le transport aérien pour acheminer les produits exotiques,  s’est tourné vers la voile comme alternative.

Ainsi ce mode de transport écologique a permis d’éviter l’émission de près de 6,5 tonnes de CO2 dans l’atmosphère, dans le cas de cette livraison. Les chocolats produits à partir des fèves apportées par le Leenan Head  seront d’ailleurs labellisés ANEMOS, le premier label de transport décarboné « qui permet de suivre le trajet du produit et de connaître son bilan carbone, en toute transparence”.

transport à la voile

Le chocolat Biocoop, un produit vraiment écoresponsable

Outre le transport, Biocoop a aussi des exigences en matière de production et les producteurs doivent respecter les règles de l’agrobiologie :

  • les cacaoyers dont sont issues les fèves utilisées, sont cultivés sous l’ombrage de forêts existantes. La fertilisation se fait de manière naturelle et le recours aux pesticides et autres apports chimiques de synthèse est interdit. Afin de créer un environnement optimum, d’autres végétaux sont associés du cacao.
  • la production doit également s’inscrire dans une démarche équitable afin d’apporter un soutien concret aux cacaoculteurs.
  • enfin, au niveau de la transformation : les chocolatiers doivent respecter le règlement bio européen qui fixe les conditions de fabrication.

Lire aussi : Mangez du chocolat sans l’amertume du travail des enfants

C’est d’ailleurs l’artisan chocolatier vendéen Saveurs & Nature qui s’est chargé de transformer le cacao en ballotins et tablettes de chocolat.

Bio, vegan, équitable et garanti sans lécithine de soja, ce chocolat, commercialisé sous la marque Ikalia, va bientôt faire leur apparition dans les magasins du réseau Biocoop. Guettez-les !

Illustration bannière : À bord – © TWOT
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. et ensuite le livrer à dos de mulet dans les magasin!!!!!!!!!!!!!!

Moi aussi je donne mon avis