Recyclez vos stylos avec les Brigades TerraCycle !

Rédigé par Pauline, le 29 Mar 2011, à 13 h 30 min
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

TerraCycle, transformer le « non-recyclable » en « recyclable ».

Fondée en 2001, la jeune entreprise américaine TerraCycle s’est donnée pour mission de donner une seconde vie à des déchets de la vie de tous les jours considérés comme non recyclables : paquet de chips, pots de yaourts, brosses à dents, stylos, CD, piles, couches…

Inventant la notion de déchets sponsorisés, TerraCycle crée ainsi des partenariats avec des grandes marques de produits de grande consommation pour organiser des filières de collecte et de recyclage, qui passent par une mobilisation citoyenne.

Collecter plus, pour recycler… et donner plus

Les produits et emballages non recyclables sont ainsi collectés dans le cadre de Brigades® TerraCycle, qui prennent place dans les entreprises et écoles volontaires. Les déchets ainsi collectés sont ensuite recyclés ou transcyclés* en de nouveaux matériaux ou produits.

S’inscrivant dans une démarche de développement durable globale, TerraCycle  a mis en place un système « collectant -donnant » :

  • pour chaque unité collectée par une Brigade, 0,02 cents ou centimes d’€ sont reversés à des associations humanitaires ou environnementales ou à une école dans le cadre de projets pédagogiques.

Si les premiers produits vendus furent des bouteilles de sodas usagées contenant de la crotte de vers de terre liquéfiée qui sert d’engrais naturel (image de droite), on trouve aujourd’hui toute une gamme de produits divers commercialisés en ligne et en grande distribution  :

  • sacs à main,  cabas, arrosoirs,  pendules, vaisselle, jouets, mobilier de jardin, accessoires pour animaux… et même des aires de jeux !

Exemples de produits TerraCycle

Avec son concept très tendance, TerraCycle est lancé aujourd’hui dans 12 pays (Europe, Amérique du Nord et du Sud), et devrait se développer dans 9 autres pays d’ici fin 2011.  L’entreprise compte une soixantaine de marques partenaires que sont Danone, Bic, Coca Cola, L’Oréal, Colgate…

TerraCycle en 5 chiffres**

  • 2,4 billions : le nombre d’unités de déchets collectés.
  • 90 000 : le nombre de lieux de collecte (dont 58 000 pour les USA).
  • 15 millions : le nombre de participants aux collectes.
  • 1,4 millions : le montant en dollars des dons reversés à des associations.
  • 20 millions : le montant attendu, versé par les marques partenaires pour financer les Brigades en 2011

*Selon la définition donnée par TerraCycle, transcycler consiste à utiliser la matière d’un déchet mais aussi sa forme pour créer un nouveau produit.

** Chiffres de 2010

A Lire également sur le recyclage :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée d'écriture, toujours en quête d'idées pour répondre à vos attentes au niveau éditorial, fan de tennis et de sport en général, c'est elle...

13 commentaires Donnez votre avis
  1. Enseignante, j’ai été séduite tout de suite par ce projet de collecte de stylos pour sensibiliser mes élèves au tri des déchets. Ils se sont démenés pendant près d’un an pour collecter les 20kg minimum exigés. Nous avons envoyé nos colis fin décembre. Nous sommes en juin et pas de nouvelles de Terracycle (malgré mes relances), pas d’argent pour coopérative de la classe. Une belle arnaque ! Mes élèves sont hyper déçus !!!

  2. Bonjour nous participons a un formidable projet qui le recyclages nous sommes entrin de faire un projet de bouchon
    Cordialement Bernard Merci de votre comprensions ! ;)A+

  3. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!_èhnuiu_è

  4. salut les gens

    • avec notre collège nous participons a cette récolte de stylo, un très beau projet!

  5. Je pense mettre en place le recyclage en place dans mon école.
    dommage que dans l’article, il n’y ait pas un lien direct vers le site

  6. Bonjour à tous !

    Merci pour tous vos commentaires (@Bogdan Ne vous inquiétez-pas nous ne sommes pas le grand méchant capitaliste, nous pensons juste que faire travailler les grandes marques productrices de grandes quantités de déchets est une bonne solution 🙂 Et en pratique l’argent qu’elles nous donnent sert à financer les associations choisies par les collecteurs ! 🙂

    @Pauline, merci pour votre article, complet et agréable à lire !

    En France, la collecte des Instruments d’Ecriture marche vraiment bien, les retours que l’on a sont tres positifis, les gens veulent davantage de Brigades de déchets !

    Si cela vous intéresse, nous sommes aussi sur Twitter https://twitter.com/#!/TerraCycleFr et sur Facebook http://www.facebook.com/TerraCycleFr#!/TerraCycleFr

    Merci à tous une nouvelle fois, et à très bientot !

    Pierre

  7. Individuellement comment participer à cette collecte ?
    Que faire des pots de fromage ou yaourts en france dans une petite vile ?

    • En tant qu’artisans, designers et d’upcycleurs
      en Belgique nous nous interrogeons sur l’avènement de Terracycle, le géant américain du recyclage industriel, en europe:

      Croyez-vous que qu’ils intègrent les valeurs de développement local et durable en menant une stratégie de conquête mondiale?

      Que pensez-vous de l’économie sociale dans le domaine du recyclage et du réemploi?

      Pensez-vous que l’art et la culture peut jouer un rôle important dans le recyclage ou faut-il seulement favoriser le lien du déchets avec celui du profit?

      Enfin, croyez-vous à la viabilité d’un modèle néocapitaliste écologique?

    • Pauline

      Les particuliers doivent rapporter leurs instruments d’écriture à une école, à une administration ou entreprise participantes. Mais vous pouvez tout à fait monter une équipe de collecte dans une école avoisinante ou votre propre entreprise.
      En France, pour l’instant seulement la Brigade des instruments d’écriture existe, mais gageons que d’autres brigades pour d’autres produits ou emballages usagés verront le jour. Bonne collecte !

  8. Bonjour,
    Pouvez-vous me dire dans quel pays ces collectes peuvent avoir lieu ?

    Merci

    • Pauline

      Pour l’instant, ces collectes (brigades des instruments d’écriture) sont organisées en France, Allemagne, Espagne et Suède pour l’Europe.

  9. très bonne idée !!!! fallait y penser , pourvu que ça se développe dans toutes les écoles !!! halte au gaspi!

Moi aussi je donne mon avis