Emballages recyclables : la consigne bientôt rétablie en France ?

Le système de consigne, dans lequel le client paye l’emballage d’un produit plus cher mais se voit restituer la somme s’il le rapporte dans un point de collecte, pourrait être rétabli en France. L’idée est actuellement à l’étude au sein du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Rédigé par Anton Kunin, le 7 Feb 2018, à 10 h 05 min

L’annonce d’un possible retour vers un système de consigne des emballages a été faite par Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, alors qu’elle était en déplacement chez la start-up de collecte des déchets LemonTri.

La consigne pourrait être mise en place avant la mi-2020

Le dispositif de consigne, évoqué à nouveau en ce début de 2018, est une idée ancienne. Un tel système a déjà existé en France dans les années 60 à 80 et est en vigueur dans plusieurs pays européens, dont l’Allemagne. Les pays où la consigne existe enregistrent des taux de collecte des emballages recyclables proches de 95 %.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire annonce que ces prochaines semaines, Brune Poirson, secrétaire d’État en charge de l’élaboration de la feuille de route de l’économie circulaire, « poursuivra ses discussions bilatérales avec l’ensemble des acteurs mobilisés sur ces questions », via notamment des rencontres avec des entreprises qui innovent dans le domaine de la collecte des déchets.

Si la création de la consigne est arrêtée, elle sera mise en place avant la mi-2020. Elle pourrait par exemple prendre la forme d’automates de collecte. Pour chaque contenant (bouteille en plastique ou canette métallique) déposé, le consommateur se verrait remboursé soit directement, soit en bons d’achat.

Économie circulaire : de nombreuses propositions sont sur la table

La feuille de route de l’économie circulaire est actuellement en élaboration, et une consultation publique est ouverte jusqu’au 25 février 2018 pour collecter les retours de toute personne souhaitant participer au débat.

bouteilles consignées, recyclage

Les particuliers devront introduire leurs bouteilles dans des machines pour recevoir leur consigne © defotoberg

De nombreuses propositions visant à améliorer la gestion des déchets ont d’ores et déjà été formulées. Pour de nombreux contributeurs, pour améliorer le tri et le recyclage, il faut commencer par revoir en amont les modes de consommation en évitant de produire et d’acheter des emballages qui seront de futurs déchets. Certains consommateurs s’étant exprimés se disent intéressés par des modes de consommation alternatifs, comme l’achat d’occasion, la location, la vente en vrac…

Découvrez en temps réel le nombre de bouteilles en verre recyclées en Europe sur le Planetoscope

D’autres estiment que les fabricants devraient être incités à ne fabriquer que des produits recyclables, compostables et/ou écologiques, tandis que les commerçants devraient être incités à vendre en vrac, sans sac voire sans emballage. Un participant propose de standardiser les emballages utilisés pour faciliter les consignes de tri et les processus de recyclage, tandis qu’un autre souhaite que les fabricants soient obligés de payer l’installation des automates de déconsignation en échange de l’affichage de leur logo.

Illustration bannière : Les bouteilles seront bientôt consignées ©  StopperOhana
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. tous d’abord Mercie CYDO à la réalisation pour ce vidéo simple,claire, logique & précise ne cherchant pas midi à quatorze heures; bonne idée et c’est géniale cela mérite à être encouragée Merci encore mes meilleurs salutations les plus distinguées.

Moi aussi je donne mon avis