L’enfer de Gardanne : après les boues rouges, les poussières !

Plusieurs habitants de Gardanne (Bouches-du-Rhône) ont porté plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui. Ils réclament plus de contrôles sur le stockage des boues rouges et s’ils ne la nomment pas, visent l’usine Alteo.

Rédigé par MEWJ79, le 27 Apr 2018, à 9 h 50 min

Des poussières rouges s’abattent régulièrement sur la commune de Bouc-Bel-Air, qui héberge l’usine Alteo de Gardanne (Bouches-du-Rhône). Excédés, des riverains et associations ont porté plainte pour mise en danger de la vie d’autrui.

Gardanne : plainte contre X après une pollution de l’air

Un nuage de poussières rouges a recouvert Bouc-Bel-Air dans les Bouches-du-Rhône, ce dimanche 8 avril 2018. Aucun doute possible, ces poussières émanent du site de stockage de l’usine Alteo à Mange-Garri. Plusieurs centaines d’habitations ont ainsi été recouvertes d’une pellicule ocre. Une mère d’élève explique, dans Le Monde, qu’une semaine après le nuage de poussières et en dépit d’un nettoyage de l’établissement scolaire, les enfants « avaient toujours les chaussettes et les chaussures rouges en rentrant de classe »(1). Une inquiétude non pas pour le ménage, mais bien pour la santé.

Le préfet de région a aussitôt sommé Alteo de procéder, à sa charge, à une réparation des dégâts. Rapidement, l’entreprise a sollicité des sociétés spécialisées pour conduire des opérations de nettoyage dans les maisons concernées.

Mais pour les riverains, c’en est trop. Deux ans après la reprise d’exploitation à plein régime de cette décharge qui avait fonctionné au ralenti durant un demi-siècle, l’association Zea de défense de l’environnement et sept requérants ont ainsi adressé, mardi 24 avril, au procureur de la République d’Aix-en-Provence, une plainte contre X pour mise en danger d’autrui.

Gardanne

La poussière en suspension dans l’air autour de l’usine Alteo – Capture d’écran Youtube

Après 50 ans de rejets de boues rouges polluantes, des poussières

Ce ras-le-bol des habitants et autres associations s’explique. L’usine d’alumine Alteo indique faire de gros efforts pour minimiser les nuisances marines provoquées par les boues rouges depuis 2015, mais la bauxaline désormais déshydratée et stockée à terre, pollue l’environnement par les poussières.

Après 50 ans de rejets de boues rouges polluantes dans les calanques, Alteo qui est donc un pollueur historique (osant même s’afficher sur le terrain de l’économie circulaire(2)) a, en effet obtenu, fin décembre 2015 par arrêté préfectoral, une nouvelle autorisation et un délai de 6 ans pour mettre ses rejets liquides aux normes. L’usine a modifié ses procédés, gardant à terre les boues solides et ne rejetant plus qu’un liquide filtré, qui a abouti, selon Alteo, à une réduction du flux de métaux rejeté de plus de 99 %. Mais l’arrêt des rejets liquides s’est accompagné du triplement du volume de bauxite déshydratée stockée : 300.000 t./an.

Lire aussi : Dans les Bouches-du-Rhône, une usine de papier pollue en toute impunité

Au final, les opposants continuent de les considérer comme polluants. Plusieurs associations écologistes, dont Sea Sheperd, Surfrider et la Ligue de protection des oiseaux (LPO) demandent donc l’annulation de l’arrêté préfectoral du 28 décembre 2015. Pour rappel, la question des boues rouges avait créé une polémique entre le Premier ministre de l’époque Manuel Valls et la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal. Cette dernière avait ainsi désapprouvé la décision d’autoriser de nouveau le rejet d’effluents, qui a selon elle, été prise par le préfet sur injonction directe de M. Valls.

Illustration bannière :  Gardanne – Capture d’écran Youtube
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

5 commentaires Donnez votre avis
  1. bien sur, vous pouvez constater par vous même en allant sur le site de cartographie Géoportail, tapez Gardanne, et vous verrez la situation d’un autre oeil ( et de plus haut ) c’est trés instructif.

  2. Faut pas pousser !
    Quelques dizaines de villas ont reçues de la poussiere dans leur piscine.
    1/ Le site de stockage existe depuis 120 ans
    2/ Depuis 15 ans des villas neuves ( et trés chères )ont été construite tout autour du site, au milieu de la pinede (cool pour eux )
    3/ Fermez l’ usine et un super gain financier pour ces propriètaires aux portes de la trés chic aix en provence.
    4/ Les écolos bourgeois n’ont jamais eu un mot pour les ouvriers d’ Altéo.
    5/ Les écrans de smartphones sont fabriqués avec l’ alumine de cette usine.Faites un geste courageux , jetez vos portables.

  3. Que fait hulot dans cette affaire???????
    Réponse: il met la poussière sous le tapis!!!!!!!!!!!!!

  4. Que fait dans cette affaire???????
    Réponse: il met la poussière sous le tapis!!!!!!!!!!!!!

  5. Une véritable honte !

    Nous sommes en 2018 bon sang, que l’on ferme et que l’on démantèle une bonne fois pour toute cette usine à pollution de Gardanne, digne du Moyen-Âge !
    Rappelons également les rejets polluants en mer que cette usine conditionne, même si elle dément cela, que l’on ne nous prenne pas pour des ignares.

Moi aussi je donne mon avis