Blind Cap : le bonnet de natation high-tech pour non-voyants

La multinationale Samsung en collaboration avec l’équipe paralympique espagnole de natation a développé un bonnet de bain vibrant dans le but d’assister les nageurs non voyants. Alors que les entraîneurs recourent encore à une méthode instaurée dans les années 1960 pour alerter le nageur non-voyant qu’il doit faire demi-tour, cette innovation permettra à plus de non-voyants d’être autonomes en piscine.

Rédigé par Lucia García Botana, le 21 May 2016, à 16 h 00 min

Cet incroyable bonnet de bain, que Samsung a nommé Blind Cap, utilise la technologie Bluetooth pour envoyer des vibrations au nageur afin de l’alerter du moment où il doit faire demi-tour.

Au premier abord, il ressemble à n’importe quel bonnet de natation classique, sauf qu’une puce électronique y est incorporée. Le bonnet est synchronisé avec une application pouvant être installée sur tout appareil disposant de la technologie Android.

Un bonnet qui vibre pour alerter les nageurs non voyants

Ainsi, le coach qui suit les mouvements du nageur et l’assiste, n’a qu’à appuyer sur un bouton : une vibration est alors envoyée au bonnet et le nageur sait qu’il doit tourner. Pour l’instant, les entraîneurs restent au bord de la piscine et pour alerter les nageurs non voyants de l’imminence du virage, leur touchent la tête ou le dos, avec une tige matelassée spéciale. Une méthode qui n’a pas évoluée depuis 1960, quand la natation est officiellement devenue un sport paralympique !

Ainsi, le Blind Cap semble une alternative plus digne, pour faciliter l’accès de ce sport aux nageurs atteints de cécité.

Samsung a annoncé que l’application pourrait également permettre de suivre en direct quelques indicateurs sur la santé et la performance du nageur. Ces informations ne sont pas encore confirmées mais parmi les paramètres les plus probables, on trouvera certainement le rythme cardiaque, la distance parcourue et le nombre de calories brûlées.

Pour l’instant, le Blind Cap est à l’essai auprès de l’équipe paralympique espagnole de natation et du comité paralympique ibérique. Si tout va bien, le Blind Cap pourrait être utilisé lors des prochains Jeux Paralympiques, en septembre prochain à Rio de Janeiro au Brésil.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai grandi dans la région rurale de Galicia, en Espagne, où les montagnes et les forêts rencontrent l'océan Atlantique. Ma conscience envers la protection...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je ne vois pas en quoi c’est indigne que l’on voit l’entraîneur toucher le nageur non-voyant pour lui indiquer qu’il doit faire demi-tour. Aider ou se faire aider n’a rien d’indigne. C’est un progrès technique qui n’a rien à voir avec la dignité.

Moi aussi je donne mon avis