Des particules de plastique contaminent (aussi) le compost

La pratique du compost se répand et permet de réduire considérablement le volume de déchets par habitant. Pourtant, une étude allemande révèle la présence de microparticules de plastique dans ce fertilisant naturel.

Rédigé par Maylis Choné, le 6 Apr 2018, à 10 h 50 min

Du plastique dans les océans et dans les champs ! Une étude allemande pointe les mauvaises pratiques de compostage industriel qui au final, introduisent du plastique dans l’environnement.

Trop de microparticules de plastique dans le compost et les engrais dérivés des biodéchets

Comment des microparticules de plastique peuvent-elles se retrouver dans les terres agricoles ? Les résultats d’une étude menée par des chercheurs allemands dénoncent les mauvaises pratiques des usines de compostage qui laissent passer des résidus de plastique issus d’un mauvais tri et d’un mauvais tamisage des déchets organiques.

plastique compost

Usine de compostage © Holger Kirk

L’étude, publiée dans la revue Science Advances le 4 avril, montre que ces microparticules se retrouvent ensuite dans les engrais qui sont répandus sur les terres agricoles(1). Résultat, ce plastique se retrouve dans les champs où il sera ensuite ingéré par les petites bêtes, et finira ainsi par entrer dans la chaîne alimentaire.

Nos résultats indiquent que, selon le prétraitement, les engrais organiques issus de la fermentation et du compostage des biodéchets, appliqués dans l’agriculture et le jardinage dans le monde entier, sont une source négligée de micro-plastiques dans l’environnement.

Des conséquences encore méconnues

Les chercheurs allemands ont analysé la teneur en matières plastiques des composts et des engrais produits à partir de biodéchets et vendus à des fins agricoles ou domestiques. Ils ont retrouvé entre 14 à 146 particules de microparticules de plastique par kilogramme de matière sèche. Grâce à des observations, nous savons aujourd’hui que ces microplastiques proviennent d’emballages et de sacs utilisés pour les produits de consommation courante.

compost industriel

Attention au tri des déchets organiques : pas de plastique © Graham Corney

Concrètement, en Allemagne, 2.200 milliards de microparticules de plastique sont introduites chaque année dans l’environnement.

Un phénomène qui pourrait être réduit si l’on était plus vigilant dans notre tri quotidien. Par exemple, les sacs compostables sont à privilégier dans votre compost plutôt que les sacs biodégradables. On ne connaît pas encore les conséquences exactes de la présence de plastique dans les champs et dans l’organisme des vers de terre ou des insectes, mais on peu facilement imaginer que cela n’accroisse guère la fertilité des sols et la survie des espèces animales.

Illustration bannière : Production de compost- © Derek Yamashita
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. (vers de terre ou verres de ter ?) lol

  2. Bonjour,
    je ne comprends pas les sac biodégradable sont pourtant conseillé pour le compost c’est même indiqué dessus!!!

    • ne pas utiliser de sacs du tout, c’est encore le mieux. Fabriquer des sacs avec des produits alimentaires est une hérésie. C’est pourtant facile d’aller faire ses courses avec un panier !

Moi aussi je donne mon avis