Les 7 règles d’or pour bien nourrir son chat

On ne nourrit pas son chat n’importe comment. Voici les 7 règles de base pour mieux nourrir votre animal de compagnie.

Rédigé par Nolwen, le 22 Jan 2016, à 12 h 00 min

Notre mot d’ordre à consoGlobe.com : « consommer mieux, vivre mieux ». Il s’applique aussi à nos chers animaux de compagnie. Voici donc les 7 règles d’or à respecter pour bien – mieux – nourrir son chat.

Règle #1 pour bien nourrir son chat : lui donner peu à manger, mais régulièrement

Si vous voulez un chat qui ne vous sollicite que pour sa gamelle, alors faites comme beaucoup de personnes : de grosses pâtées en rentrant du travail le soir, qui entraînent l’obésité. Votre chat mangera trop, et vous verra d’abord comme la source de ses aliments.

En réalité, il est bien préférable de lui permettre d’accéder à de nombreux petits repas, que votre chat prendra surtout la nuit. Habituez votre chat dès son plus jeune âge à prendre ses repas de manière autonome.

Une bonne idée pour ça : les distributeurs automatiques de croquettes. Eh oui, le snacking prend tout son sens pour les chat.

En faisant rouler son distributeur mobile, le chat ne prend que ce dont il a besoin, et ne vous sollicite pas en miaulant pour remplir son bol. Le tout favorise l’équilibre physique et mental.

Selon le fabricant, cela « évite l’ennui, la mal digestion, la sédentarité, l’agressivité, l’excès pondéral, la boulimie, l’ingestion de corps étrangers » et serait sans bruit, ce qui n’est pas totalement exact : on entend les croquettes rouler sur elles-mêmes, c’est un bruit léger et qui n’est pas désagréable, mais il faudra veiller à l’installer dans un endroit qui ne vous gênera pas la nuit.

Règle #2 pour bien nourrir son chat : donnez lui des rations équilibrées

Il est important de connaître le poids de son chat et d’adapter la quantité de nourriture en fonction. Pour chaque « kilo de chat », prévoyez 40 à 50 grammes de ration par jour.

Pensez ensuite à l’équilibre des rations, mélangeant environ moitié de viande animale légèrement bouillie (boeuf, cheval, volaille, poisson…), 20 % de céréales très cuites, 20 % de légumes verts cuits et le reste en compléments de vitamines et d’huile.

nourrir-son-chat

Le chat, ce grand prédateur…

Règle #3 pour bien nourrir son chat : évitez les changements abrupts

Si vous devez changer son alimentation, notamment après avoir lu ces conseils, évitez d’introduire des changements soudains. Habituez-le au contraire petit à petit à la nouveauté.

Règle #4 pour bien nourrir son chat : n’oubliez pas l’eau

Les chats boivent peu en règle générale. L’eau dont ils ont besoin se trouve principalement dans leurs aliments. Il est donc important de prévoir au moins un repas humide par jour  : viande, fromage, ou soupes préparées avec du bouillon de viande ou de légumes et enrichies avec des céréales, par exemple.

Règle #5 pour bien nourrir son chat : ne lui refilez pas vos restes alimentaires

L’alimentation humaine ne convient pas au chat. L’habituer à manger ce que vous mangez aussi influence par ailleurs ses rapports avec vous, générant des tensions inutiles au moment des repas.

Règle #6 pour bien nourrir son chat : halte aux sucreries

Dans le même registre des affections bien intentionnées mais dangereuses pour la santé du chat, ne lui donnez surtout pas de gâteaux ou autres sucreries. Le sucre doit absolument être banni de l’alimentation du chat.

Attention

Le chocolat, en plus d’être trop calorique, est nocif pour le chat, il peut entraîner un empoisonnement à la théobromine.

Règle #7 pour bien nourrir son chat : servez la pâtée ni trop froide, ni trop chaude

Veillez à ne pas donner ses aliments à votre chat directement sortis du réfrigérateur. Ils ne doivent pas non plus être trop chauds, mais être mangés à une température proche de la température corporelle. Et, sauf s’il s’agit de croquettes sèches, le repas ne doit pas rester plus de trois ou quatre heures à disposition du chat.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Les croquettes sont MAUVAISES pour votre chat, et pour l’environnement !!!
    La plupart ont à peine 10 à 15 % de viande, + des céréales mauvaises pour les carnivores…
    Le seul avantage des croquettes c’est pour la facilité, pour votre propre confort, sûrement pas pour votre chat…
    Le coup des croquettes avec + de protéines ne veut rien dire…c’est le ratio protéines/lipides qui est important..trop de protéines sans assez de lipides est mauvais, et inversement…
    Les légumes peuvent en effet être bénéfiques à votre chat, dans la nature les félins mangent des végétaux, c’est bon pour leur intestins, grâce aux fibres…les courgettes cuites à la vapeur de temps à autre aident à nettoyer leur système digestif…Attention à certains légumes toxiques pour les félins, l’oignon particulièrement, et tout les légumes de cette famille, poireaux, ail,échalotes,etc…J’ai même vu des chats fouiller les poubelles pour manger des peaux d’avocats, et épluchures de courgettes, et courges…
    Ne croyez pas que les nourritures industrielles sont bonnes pour eux, bien que ce soit marqué sur les paquets, ce sont des commerçants industriels, dont le seul et unique but est de faire du fric au moindre coût..si possible avec les déchets d’équarrissage, et toutes sortes d’ajouts pas très catholiques, mais très rentables pour les fabricants…
    Dans tout les cas votre chat ( à moins que ce soit vous qui êtes au chat…)à besoin de chasser, de vivre ailleurs qu’en centre ville et/ou appartement, où il pourra diversifier sa nourriture, et absorber de la Taurine (indispensable) grâce aux organes des souris, oiseaux, etc…les insectes sont aussi une bonne source de tout pleins de vitamines et minéraux, + protéines, alors laissez les manger des sauterelles 😉
    Un chat d’intérieur, avec une nourriture aussi “équilibrée” que possible, ne pourra jamais lui donner la diversité dont il a besoin…Sans parler des maladies qui trainent chez les matous de centres villes, et les dégâts sur leurs reins des restes de repas humains : viandes cuites avec des épices, du sel, du gras etc détruisent leurs reins(entre autre), ainsi que des problèmes psycho dus à la captivité et la solitude si vous les gardez en intérieur….”Avoir” un chat d’intérieur est un comportement très, très égoïste de votre part !!!
    Si vous êtes en appartement, prenez plutôt une peluche, ça vous coûtera moins cher en nourriture, et vous ne ferez pas de “votre” chat un prisonnier à perpète….
    Chez moi (au milieu des champs) je suis petit à petit venu à donner entre 50 et 70% de vraie viande au matou qui vit avec moi, le reste en boites bio de qualité…et il s’en porte très bien…les prix au kg sont très proches de ceux que vous trouvez au supermarché…Tant qu’à faire évitez les viandes élevées aux antibiotiques et OGM, labels rouges, productions locale, ou bio si vous avez les moyens…En réalité vous verrez que votre chats mangera moins en quantité, donc au final les prix sont équivalents du haut de gamme de supermarchés….
    Voilà pour mon expérience perso, et celle du matou qui partage ma maison:)

  2. Je vous conseil de lire l’article « Chats, bêtises et friandises ! » sur le blog de assurancespourchat. fr

  3. ou est passé mon commentaire ? Censuré ?? Pourrais-je savoir pourquoi ??

  4. Oui Doly, les chats sont carnivores de nature, ce qui ne les empêche pas d’apprécier d’autres aliments, petits pois ou haricots verts ! On peut toujours faire manger n’importe quoi à n’importe qui : les poissons d’élevage sont bien nourris avec des farines animales, pourtant ils ne sont pas carnivores, eux !
    Bon, votre chat est carnivore, mais s’il veut manger quelques petits pois de temps en temps, laissez-le faire.

  5. je trouve que donner de la soupe, fusse-t-elle agrémentée de bouillon de viande à son chat, chien est absurde. M’enfin! Soyons réaliste. Imaginez donc un clan de félin, dans la brousse, devant son bol de soupe. Arf!
    Pour infos, il y a un livre, écrit par Jérémy Ano, fort bien documenté qui parle des ingrédients des croquettes : savez-vous qu’une partie de la viande contenue dans les croquettes provient des animaux euthanasiés, cuits avec leur collier et souvent le sac plastique qui les contient. Super glauque, mais ce n’est pas tout. je conseille le blog de ce monsieur : “Dur à avaler”. Il fourmille d’informations et aussi de conseils pratiques pour nourrir sa bête. Voir également les sites qui parlent de BARF (alimentation a base de viande criue pour les animaux).
    Sinon, je pense que la base d’une vie équilibrée pour un animal commence par la liberté, celle d’aller dehors quand il veut. Sans cette liberté-là, à mon avis, un animal est un détenu.

  6. reponse à bibichat, non je parlé “les reste” aliments que l’on mange nous même !

  7. Des céréales dans l’alimentation du chat ! Quelle hérésie ! Pas très sérieux cet article ! 🙁

  8. bonjour ; le chat est un carnivore ! Normalement il ne devrait pas manger de céréales ; je sais que les avis sont souvent contradictoires à ce sujet, les canadiens fabriquent des croquettes sans céréales, avec des produits naturels. Je n’utilise plus que celles-ci et mes 8 chats se portent très bien. L’important est d’acheter des aliments de qualité.

    • Carnivore? Ah bon? Mon chat adooooore petits pois, mais, elle mangerait des haricots verts à gogo… La liste des végétaux qu’elle aime est longue et je ne lui prive pas d’en manger, c’est plein de vitamines et si oui d’accord les chats sont des chasseurs, ils mangent moins de viande dans la nature que les quantités que nous leur donnons sous forme recomposé. Vive les chats végétariens!

  9. croquettes sont t’il bon ? industrielle!
    les reste sont pourtant bon à donné non?

    • réponse à VIC, les croquettes de grand surface ne sont pas les meilleures ; il suffit de regarder la composition : le pourcentage de protéines, et surtout celui des céréales ! les industriels en mettent beaucoup dans leurs croquettes car c’est moins cher que la viande ou le poisson… Préférez les croquettes naturelles (Acana ou Orijen), plus chères, c’est sûr, mais on en donne moins car plus de protéines.

Moi aussi je donne mon avis