La bicyclette a 200 ans et l’avenir devant elle !

Depuis sa création en 1817, la bicyclette a connu de nombreuses transformations. Elle est aujourd’hui un moyen de transport très utilisé par les citadins.

Rédigé par Émilia Capitaine, le 17 Jun 2017, à 17 h 15 min

Né en 1817 en Allemagne, le vélo a vécu de beaux jours dans les villes avant d’être délaissé au profit de la voiture à moteur thermique. Mais, depuis quelques années, sous l’effet des problèmes de congestion et des préoccupations environnementales, la bicyclette connaît une véritable renaissance en milieu urbain.

La bicyclette a été inventé en Allemagne

C’est en 1817 que le premier prototype de bicyclette a été mis au point, dans la ville de Karlsruhe, en Allemagne. Baptisée Draisienne du nom de son inventeur, le baron Karl Von Drais, le premier vélo, à l’instar des Balance Bike Draisienne pour enfant que l’on voit aujourd’hui, ne disposait ni de chaîne, ni de pédale, ni de vitesses. Par ailleurs, elle n’était pas dotée de pneus en caoutchouc amortisseurs et pesait 30 kg : elle faisait donc bien plus de bruit que les draisiennes actuelles pour enfant !

bicycletteAu moment de sa création, la Draisienne (ou machine de course, son appellation officielle) était le premier véhicule à deux roues dirigeable motorisé par l’homme et non par des chevaux, ces derniers étant à l’époque le principal moyen de transport. C’est le besoin urgent de trouver une alternative au transport à cheval qui a inspiré l’invention de Drais.

En effet, en 1815, le volcan Tambora en Indonésie est entré en éruption, ce qui a répandu de la poussière et des gaz, et bloqué le soleil en Europe central. Au cours de l’été enneigé qui a suivi cet événement dramatique, de nombreuses récoltes ont été perdues. Alors que la population souffrait de la faim, des chevaux ont été massacrés.

Mais l’invention de Drais n’a pas été un succès commercial : plusieurs villes, dont Paris, Rome et même Calcutta ont interdit la Draisienne. Malgré cette censure, la Draisienne a inspiré de nombreuses personnes, qui ont essayé d’améliorer son design. Pendant 60 ans, plusieurs innovations ont été intégrées au modèle d’origine : des pédales, du métal creux pour réduire le poids du véhicule. Puis en 1879, la bicyclette a été dotée d’une chaîne reliée à la roue arrière (afin de la rendre plus facile à conduire), et à la fin des années 1880, des pneus en caoutchouc remplis d’air ont été ajoutés, afin de rendre les trajets sur route moins agités. C’est la naissance de la bicyclette moderne !

Les villes se réapproprient le vélo

La bicyclette a connu de beaux jours dans les villes, avant que l’arrivée des voitures à moteur ne la fasse tomber en désuétude. Mais désormais, 200 ans après l’invention de la bicyclette, partout dans le monde, les villes encouragent leurs habitants à se déplacer à vélo, ce dernier étant perçu comme un précieux outil pour limiter les problèmes environnementaux, réduire les embouteillages, la pollution et les émissions de gaz à effet de serre.

bicyclette

Drais serait d’ailleurs probablement très fier de sa ville de naissance : Karlsruhe a été élue deuxième ville d’Allemagne la plus favorable aux vélos, après qu’elle a introduit une police à vélo en 2005.

Mais pour beaucoup de citadins, la bicyclette incarne la liberté d’aller où on veut, quand on veut. De nombreuses enquêtes ont ainsi montré que la principale motivation des cyclistes en ville n’est pas de préserver la planète, mais d’utiliser le moyen le plus simple et le plus rapide pour se déplacer en milieu urbain.

Des innovations continues

Pour rendre le cyclisme urbain encore plus pratique et agréable, les innovations ne cessent de fleurir. On peut citer les vélos électriques : ils permettent non seulement de couvrir de plus grandes distances, mais ils offrent aussi aux personnes âgées ou n’étant pas en très bonne condition physique l’opportunité de se déplacer à vélo, ce qui leur serait impossible avec un modèle classique. 

bicyclette

Une autre innovation concerne les fourgonnettes sur deux roues, appelées aujourd’hui vélo-cargo : s’il ne s’agit pas d’un concept nouveau à proprement parler, puisqu’elles ont été utilisées pour transporter le courrier ou encore le lait au début du XXe siècle, elles commencent à refaire leur apparition dans de nombreuses villes européennes. Désormais dotées de moteurs électriques et fabriquées dans des matériaux légers, ces vélos biporteurs ou triporteurs pourraient être utilisées pour livrer des objets lourds, voire à terme remplacer les camions de livraison dans les villes. D’ailleurs, les géants de la livraison, Amazon, UPS et DHL sont tous en train de mener des expérimentations sur des vélo de fret high-tech.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis