Un projet social et écologique qui a la Baraka

Le projet Baraka en quelques mots c’est un bâtiment bioclimatique, un puits de carbone, un restaurant, des emplois, un lieu de rencontres et d’échanges, un peu de nature en ville, une autre façon d’entreprendre… Rendez-vous à Roubaix le 4 février pour l’inauguration !

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 3 Feb 2012, à 16 h 35 min

Un bâtiment bioclimatique, passif et en partie auto-construit

Matthieu Marty, architecte, nous présente le bâtiment entièrement passif. « Il n’y a pas de chauffage ; les grandes ouvertures en triple vitrage apportent lumière et chaleur. Comme dans tout bâtiment passif, les calories sont apportées par les activités humaines. Egalement, le bâtiment est « sur-isolé » pour permettre une température intérieure agréable en toute saison. Seuls des matériaux naturels sont mis en oeuvre. Les produits sont locaux pour limiter l’impact écologique. Ce sont des matériaux qui en plus ne nécessitent pas beaucoup d’énergie pour être transformés : paille, ouate de cellulose, bois.

Le bâtiment est très étanche à l’air. Il est enveloppé dans une sorte de GORE-TEX® pour empêcher l’air de s’échapper. Bien sûr, le système d’aération est bien pensé pour renouveler l’air intérieur : une VMC double-flux (on peut la voir sur le toit, végétalisé naturellement !)
»

S’il atteint ses objectifs, c’est à dire une consommation d’énergie utile de 5kWh/an/m², ce bâtiment sera la preuve que l’on peut agir face à la crise climatique.

Bâtiment passif, créateur de lien social et d’emplois, le projet Baraka est aussi un véritable support à la biodiversité. Cela se perçoit au travers de l’installation d’une toiture végétalisée mais aussi via celle des hôtels à insectes, des nichoirs, des jardinières…

Les occasions d’apprendre et de partager se multiplient : sur la terrasse, des carrés potagers vont être une manière pédagogique et ludique de montrer que 2 petits carrés sont suffisants pour nourrir toute l’année une famille de 4 personnes. Régulièrement, les personnes intéressées pourront apprendre, les mains dans la terre, à jardiner et ainsi manger de saison.

Un restaurant bio pour les Roubaisiens locavores !

Aquarelle Matthieu Marty

Le bâtiment abrite un restaurant qui servira à l’heure du déjeuner des plats de saison, avec un maximum d’ingrédients Bio. Les plats seront élaborés à base de produits locaux, uniquement en circuit court. Le plat du jour est proposé à 10 €.

Et puis, il y aura du choix comme l’affirme Caroline, chef cuistot : « Nous proposerons chaque midi des menus différents avec une entrée, 2 plats dont 1 végétarien et 1 dessert. Il y en aura pour tous les goûts, l’important étant d’avoir celui de bien manger… et de saison ! »

Sur la carte, un panel de plats allant de la carbonnade flamande, plat traditionnel du Nord à base de boeuf et de pain d’épices, aux salades avec des graines germées, des plats d’inspiration orientale ou des plats plus traditionnels. Dans les assiettes, seulement des produits frais, cuisinés le matin même auront leur place !

La cuisine a toujours été une passion pour Caroline, mais pas son métier jusqu’à très récemment. Elle a profité d’un creux (crise oblige) pour rebondir et suivre une formation de CAP cuisine. Combiner son amour pour la cuisine et un véritable projet qui a du sens a été comme une évidence, une opportunité à ne surtout pas laisser filer. Elle sera épaulée par David et par 2 personnes en salle.

 

Restaurant Baraka : 20, rue de Sébastopol à Roubaix (Métropole lilloise)

Dans quelques jours, ce sera l’aboutissement de mois de travail et le début d’une autre aventure avec l’ouverture du lieu au public. Souhaitons-leur bonne chance ! Mais avec ce nom si bien choisi, gageons que le succès sera au rendez-vous…

Photos : coopérative Baraka. Illustrations : Matthieu Marty

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour
    Très belle initiative….
    Ou en êtes-vous, le bâtiments est-il opérationnel et répond-t-il au chier des charges et à vos attentes ?

    Nous sommes sur un projet un peu identique dans la Moselle….
    Merci

  2. Je découvre ce projet avec intérêt et enthousiasme.Je rejoins Roland, tenez-nous au courant de la suite. Par les temps qui courent, c’est bon de se nourrir de ces initiatives intelligentes et qui nous sort de cette médiocrité ambiante ! Que cela donne des idées à d’autres.
    Merci pour cette information.

  3. Superbe projet.
    Félicitations aux concepteurs et aux réalisateurs.
    Peut-on espérer que CONSOGLOBE nous tiendra au courant des développements à venir.
    Merci d’avance.
    JR

  4. Bravo ! félicitations pour avoir su rêver, croire au rêve et le réaliser.
    Je crois qu’il est indispensable de faire savoir à un large public que de telles réussites existent. Les infos ordinaires ne se préoccupent pas beaucoup des succès et beaucoup de gens ont des idées mais ne savent pas qu’ils pourraient arriver à les mettre en route.
    Faisons donc marcher le bouche-à-oreille et alertons les media le plus souvent possible pour signaler ce genre d’initiatives.
    Et puis, si un jour j’ai la chance d’aller me promener dans le nord, je ne manquerai pas d’aller manger vos plats – même s’ils me paraissent bizarres ! – au restaurant Baraka.
    Bon vent !

  5. OUI une bonne info pleine d’espérance ! Bon vent à Baraka.
    C’est ça le changement que n’osent pas proposer nos frileux élus : il vient de nous (la société civile)…

Moi aussi je donne mon avis