Comment pratiquer le bain libre avec son bébé ?

Il existe de nombreuses manières de donner le bain à son bébé. Parmi celles qui favorisent sa motricité : le bain libre. Accessible à tous les parents, cette pratique permet à votre enfant de barboter en toute liberté, bien entendu toujours sous votre surveillance.

Rédigé par Marie Mourot, le 18 Sep 2019, à 12 h 30 min

Dès l’arrivée d’un enfant, le bain est un sujet de préoccupation majeur, surtout pour les jeunes parents. S’il peut être une source de stress dans les premiers jours qui suivent la naissance, le bain devient vite un moment de complicité et de détente qui ne se limite pas à un simple lavage. Car donner le bain, c’est aussi (et surtout) un temps de partage, idéal pour apprendre à se découvrir, jouer et rire. C’est d’ailleurs un rituel très attendu par le bébé.

Les manières de donner le bain à son enfant sont nombreuses et évoluent souvent en même temps qu’il grandit : la baignoire devient trop petite, le bébé trop lourd, chaque parent trouve la méthode qui lui convient le mieux, celle où son bébé et lui se sentent le plus à l’aise.

Et dans la tendance du retour au naturel, le bain libre séduit aujourd’hui de nombreux parents : exit les anneaux de bain et les transats. Retour désormais à une motricité dans l’eau libérée.

Tout savoir sur le bain libre de bébé

Si le bain libre est une pratique très en vogue en ce moment, elle ne date bien sûr pas d’hier. Le bain libre était déjà pratiqué par des nombreux parents avant qu’il ne soit appelé ainsi, tout simplement parce que cette méthode est naturelle et qu’elle fait appel au bon sens.

Pour baigner son enfant, nous n’avons nullement besoin de tous ces accessoires dont on veut nous faire croire qu’ils sont indispensables. Une baignoire et un peu d’eau suffisent.

Le bain libre, une pratique naturelle © Ramona Heim

Le bain libre, qu’est ce que c’est ?

Le bain libre consiste à placer son bébé sur le dos dans un fond d’eau afin de le laisser libre de ses mouvements. Dans cette méthode axée sur le principe de motricité libre, le bébé n’est pas soutenu par le bras du parent : il peut ainsi bouger librement tout en se familiarisant avec le contact de l’eau.

Le bain libre se pratique donc tout naturellement dans la baignoire familiale. L’âge idéal pour commencer se situe autour de 3 mois : c’est à cet âge qu’il commence réellement à s’éveiller et à découvrir son corps. C’est donc le bon moment pour commencer.

À sa naissance, le nouveau-né a, au contraire, besoin de se sentir contenu et sera rassuré si ses pieds touchent le bord de sa baignoire. Le bain libre serait donc beaucoup trop stressant pour lui.

Concrètement, comment on s’y prend ?

Tout d’abord, chauffez la salle de bain. Elle doit être à une température idéale afin que votre bébé ne prenne pas froid. Si vous le souhaitez, pour vous rassurer, vous pouvez placer un tapis anti-dérapant dans la baignoire mais il n’est pas indispensable. Vous pouvez aussi déposer une cape de bain au fond de la baignoire afin d’apporter davantage de confort à votre enfant. Ensuite, faites couler un fond d’eau, environ 5 à 6 cm, l’idéal étant que l’eau lui arrive au niveau des lobes de l’oreille.

Un fond d’eau pour un bébé heureux © Monkey Business Images

Assurez-vous que l’eau soit à la bonne température, c’est à dire proche de 37°C et placez-y votre bébé sur le dos. Mettez vous à côté de lui et posez votre main sur son ventre pour le rassurer. Vous pouvez ainsi le laver très facilement. Afin qu’il n’ait pas froid, arrosez régulièrement les parties de son corps qui ne sont pas dans l’eau avec un gobelet.

Puis laissez-le expérimenter, taper des mains, attraper ses pieds et observez-le : s’il pleure ou montre le moindre signe de stress, nul besoin d’insister pour l’instant. Vous pourrez réessayer plus tard. Mais la plupart du temps, le bain libre plaît beaucoup aux bébés.

La sécurité avant tout

Quelle que soit la méthode que l’on choisit pour donner le bain à son enfant, la sécurité est primordiale. Ne laissez jamais votre enfant seul dans l’eau, sans surveillance, même pour quelques secondes.

Au début, placez votre enfant sur le dos : il tournera très certainement la tête à gauche et à droite, boira peut être un peu l’eau mais rien de grave, ne paniquez pas. Il teste et ne se fera sûrement pas avoir deux fois, faites-lui confiance tout en restant vigilant.

Au fil du temps, s’il cherche à se retourner et qu’il tient bien en appui sur les avant-bras pour maintenir sa tête, laissez-le faire. Vous êtes à côté de lui, il ne risque rien.

Enfin, veillez aussi à ce que votre enfant n’ait pas froid car les bébés se refroidissent plus vite que nous. Si le bain se prolonge un peu, n’hésitez pas à vider un peu d’eau afin de rajouter de l’eau chaude et ainsi maintenir une température à 36 ou 37°C.

Les avantages du bain libre

Le bain libre favorise la motricité © JanVlcek

Vous l’aurez compris, le premier avantage du bain libre, c’est la liberté de mouvements du bébé : il est libre de bouger dans l’eau comme il veut sous votre regard attentif et bienveillant.

Ensuite, cette méthode ne nécessite aucun accessoire, hormis un tapis anti-dérapant si vous estimez en avoir besoin, ce qui représente une belle économie. De votre côté, vous avez les mains libres pour savonner votre enfant et ne souffrez plus de maux de dos pendant le bain.

Enfin, le bain libre est aussi écologique car vous utilisez très peu d’eau.

Illustration bannière : Comment pratiquer le bain libre ? – © Katrina Elena
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de trois enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis