Mobilité durable : Montréal inspire en réformant le stationnement sans pénaliser personne !

A l’heure où les ‘gilets jaunes’ protestent en France contre la hausse des prix du carburant, qui pèse lourd sur le budget des ménages modestes, tournons-nous vers le Québec : on parvient à y faire cohabiter usage de l’automobile et le développement durable, sans pénaliser les usagers. Un exemple à suivre ?

Rédigé par Brigitte Valotto, le 18 Nov 2018, à 13 h 00 min

Les premiers lauréats de l’« Attestation Stationnement Ecoresponsable » viennent d’être désignés à Montréal. Un exemple du pragmatisme québecois, appliqué à l’écologie : plutôt que de mener une politique « durable » à coup de ciseaux dans le budget des ménages, et d’essayer de les détourner du volant de leur voiture en faisant de celle-ci un luxe réservé aux riches (au risque de pousser des milliers de manifestants dans les rues !), on a décidé ici de s’appuyer sur ce mal nécessaire qu’est l’automobile, indispensable à la vie quotidienne de millions de travailleurs… pour amener ces derniers, en douceur, vers des solutions de mobilité moins polluantes.

« Attestation Stationnement Ecoresponsable » à Montréal : la carotte plutôt que le bâton ?

Au Québec, un grand nombre de centres urbains ont déjà opté pour des parkings relais, ou « parkings de dissuasion », en périphérie. À Montréal, où les automobiles génèrent 44 % des émissions de gaz à effet de serre liées au transport routier, on a décidé d’aller plus loin, en faisant de ces emplacements de parking des relais incitatifs pour découvrir de nouveaux modes de transport.

montréal stationnement

Les rues du centre de Montréal © Inspired By Maps / Shutterstock

Plutôt que de contraindre et de pénaliser, il s’agit de de séduire et de récompenser les propriétaires de parkings méritants, tout en incitant leurs clients… à y laisser leur voiture, et donc à délaisser leur volant !

Dans un premier temps, ces aires de stationnement doivent se faire plus vertes : on encourage leurs propriétaires à les végétaliser. Car, dans leur conception traditionnelle, les parkings sont néfastes pour l’environnement : avec leur grande superficie d’asphalte, ils encouragent les îlots de chaleurs, empêchent l’eau de pluie de pénétrer dans le sol, nuisent à la diversité et s’avèrent en fait incitatifs… pour l’usage de la voiture !

Une fois transformées en zones « vertes », les aires de stationnement peuvent être aménagées et équipées pour favoriser le transfert de l’automobile « solo » vers l’auto-partage et le covoiturage, mais aussi les transports en commun, le vélo ou… la marche.

Vingt critères pour une «Attestation Stationnement Ecoresponsable »

Le Conseil Régional de l’Environnement de Montréal a choisi de retenir 20 critères pour évaluer les aires de stationnement, répartis en 3 volets(2) :

  • lutte contre les îlots de chaleur
  • développement des solutions de mobilité durable
  • innovation en surface et innovation pour les parkings à étages

Montréal stationnementLes propriétaires d’aires de stationnement ayant mis en place des actions concrètes dans ces domaines peuvent donc obtenir (gratuitement !) leur Attestation Stationnement écoresponsable.

Le taux d’espaces verts et leur qualité, la nature du revêtement, les aménagements pour piétons, cyclistes et véhicules électriques (installation de bornes de recharge…), les places réservées pour l’autopartage, le covoiturage et les véhicules électriques, la biodiversité, le mobilier urbain installé, l’utilisation de matériaux recyclés, la nature de l’éclairage, la gestion durable de l’eau pluviale (implantation de bassins filtrants, par exemple), les mesures de réduction et de gestion durable des stationnements sont autant de facteurs pris en compte.

Un soutien logistique et financier

Valoriser les efforts des propriétaires de grandes surfaces de stationnement, leur proposer un outil d’évaluation de leurs pratiques, un accompagnement mais aussi un soutien financier, permet de créer un réel effet d’entraînement. En décembre 2017, cinq propriétaires de stationnement ont reçu pour la première fois le Prix Mérite (1er niveau) de l’Attestation Stationnement écoresponsable.

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) continue dans sa lancée, proposant à tous les porteurs de projets de les aider – sur le plan logistique et financier – à concevoir un plan concept de l’aire de stationnement, à faire verdir leurs aires et à augmenter la biodiversité (fournitures d’arbres, d’arbustes, vivaces et de nichoirs à oiseaux), à encourager la mobilité douce.

Un stationnement plus écolo… et moins coûteux ?

Les propriétaires de parking, mais leurs usagers aussi, participent ainsi à réduire les émissions de GES liées à la dépendance à l’automobile et les impacts climatiques des surfaces de stationnement

Montréal stationnement

Un parking labellisé éco-responsable à Montréal © Conseil régional environnemental Montréal

Des gains environnementaux

Avec une meilleure qualité de l’air, une température ambiante réduite, une biodiversité renaissante.

Mais aussi des gains sociaux

Les usagers sont sécurisés : les circulations automobiles, piétonnes, cyclistes, et les transferts entre ces dernières, étant facilitées et encadrées. Ils gagnent du temps dans leurs transports quotidiens, sont invités à découvrir des modes de déplacement moins stressants, comme la marche ou le vélo, améliorant leur santé physique et morale.

Et les gains sont également économiques

Non seulement les propriétaires de ces parkings bénéficient d’une aide financière pour mener leurs travaux, mais leurs coûts de climatisation sont réduits, lorsqu’il y a verdissement dans un parking couvert.

La meilleure image de l’entreprise participe à son développement, et ils peuvent répercuter cela sur le coût de stationnement, le réduisant pour inciter encore davantage les automobilistes à venir stationner chez eux… et à économiser, eux aussi, sur leur budget automobile. Sans même avoir besoin de gilet jaune !

Illustration bannière : Vue sur Montréal – © Pascal Guay
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste free-lance, Brigitte Valotto est notamment une collaboratrice régulière des pages enfants, société, pratique, tourisme et actu de...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Cookies | Thompson & Morgan

Moi aussi je donne mon avis