Attention aux stries blanches sur vos morceaux de poulet !

L’élevage intensif des poulets nuit à leur qualité nutritive. Signe visible de cette conséquence : des stries blanches apparaissent sur la viande.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 14 Feb 2017, à 10 h 40 min

De nombreuses recherches scientifiques ont mis en lumière la détérioration de la qualité de la viande de poulet liée à des modes d’élevages intensifs. Pour bien choisir votre poulet et soigner votre alimentation, une vérification préalable est nécessaire : votre escalope de poulet ne doit pas présenter de stries blanches.

Les stries blanches sont caractéristiques d’un élevage de volailles en batterie

Vous n’y faites peut-être pas attention lorsque vous achetez des escalopes de poulet, mais certaines d’entre-elles laissent apparaître des stries blanches. Si vous pensiez qu’il ne s’agissait que d’une particularité de la viande de volaille, sachez que ces marques sont en fait un signe de mauvaise qualité.

Ces bandes blanches sont en fait composées de graisses et sont le témoin visible du mode d’élevage dont provient le poulet que vous consommez. De nombreuses études ont été menées sur le sujet, dans plusieurs universités, et toutes parviennent à la même conclusion : les stries blanches sont le signe d’un élevage intensif et en batterie des volailles.

poulet-strie-alimentation

© Viktor1 – Shutterstock

Une simple vérification chez le boucher pour s’assurer de la qualité de votre viande

Au-delà de toute considération éthique, ces stries seraient également la marque d’une moindre qualité nutritive de la viande. Réputée pour son caractère maigre, la viande de poulet reste néanmoins riche en éléments essentiels dans les apports quotidiens de ceux qui en consomment. Or, désormais, la viande de poulet contiendrait davantage de graisses pour moins de protéines.

Pour alerter les consommateurs sur cette détérioration de la viande de poulet, l’association Compassion in World Faming (CIWF) s’engage et bouscule les idées reçues, en affirmant que si la viande blanche était traditionnellement plus saine que la viande rouge, les choses sont peut-être en train de changer. Elle conseille alors aux amateurs de poulet avisés de bien vérifier le type d’élevage des poulets, chez le boucher ou au supermarché, et de bien observer la présence, ou non, de ces stries blanches caractéristiques.

Illustration bannière © Vova Shevchuk – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour
    Les photos ne sont pas vraiment démonstratives ! La graisse dans la graisse de poulet peut aussi être jaune si le poulet a reçu du carotène ou mangé du maïs. Les stries sont dues à l’alimentation pauvre en protéines de qualité et riche en résidus de céréales ou substituts industriels, amidons divers etc.
    Plus que la couleur de viande c’est l’âge à l’abattage qui est un bon indicateur de qualité : 81 jours minimum pour le label Rouge (le poulet bio AB étant un cas particulier du Label Rouge ) et moins, beaucoup moins, jusqu’à 37 jours pour un poulet industriel bas de gamme.
    Donc il faut prendre label Rouge ou bio certifié AB ou encore AOC volaille de Bresse. Tout le reste, poulet fermier, poulet de marque , est à regarder de très près, mais le cahier des charges est rarement écrit dessus !
    Au minimum ne jamais acheter en barquette…

  2. Merci pour l’article mais vous commettez quand même une énormité avec cette proposition: “Au-delà de toute considération éthique, ces stries seraient également la marque d’une moindre qualité nutritive de la viande”.
    Ces stries ne sont pas “au-delà” de la considération éthique, elles sont en-deça. Au-delà veut dire “plus haut”, “plus loin”.
    Ce genre de formule se retrouve certes souvent dans le discours creux de la politique ou des organisations non-gouvernementales technocratiques, mais elle n’est qu’une formule pour faire joli, et donc, par définition, snobe.

  3. Il y a longtemps que je n’achete plus de poulet! C’etait pourtant delicieux. Je ne vis pas en France ni en Europe, si je n’ai pas de garantie d’elevage special (non industriel) je n’achete pas. Pareil pour les oeufs et ce n’est pas simple! En France on trouve de tres bon poulets et oeufs un peu chers mais c’est le prix a payer pour une nourriture saine. Au moins elle existe, mais plus cher. Quand nous serons nombreux a refuser les produits industriels il faudra bien que les producteurs s’adaptent ou disparaissent. C’est le pouvoir des consommateurs: le boycott des produits nocifs pour la santé!

  4. y a pas des images comparative?

    ça m’intéresserait étant donné que je ne mange plus que de la volaille comme viande.

Moi aussi je donne mon avis