Des arbres centenaires condamnés pour le Tour de France

En Moselle, de nombreux arbres centenaires, refuges de biodiversité, ont été arrachés uniquement pour laisser de la place aux spectateurs du Tour de France.

Rédigé par Pauline Petit, le 8 Jul 2017, à 20 h 39 min

Hier, le 4 juillet, le Tour de France passait en Moselle, entre Châtel-Saint-Germain et Amanvillers. Pour quelques minutes de passage des cyclistes, et afin de laisser de la place aux spectateurs du Tour, des centaines d’arbres remarquables ont été arrachés sur plusieurs centaines de mètres.

Les associations mosellanes déplorent le “massacre” du Tour de France

Ce sont les associations environnementales locales qui ont alerté sur le scandale, relayé par le site Reporterre. Certains membres des Amis de la Terre, voulant constater les faits, ont même été verbalisés par la police.

La coupe sauvage d’arbres, refuges de biodiversité, en pleine canicule

C’est une coupe sauvage à laquelle ont procédé les services préfectoraux. Certains arbres centenaires, dont certains “à niche”, sont de véritables abris pour les oiseaux et les insectes. Or, déplorent les associations, “aucune étude et expertise sanitaire arboricole détaillée et précise au cas par cas n’a été mise en oeuvre sous prétexte de manque de temps devant l’évènement sportif à venir. Pourtant, l’on n’ose imaginer que le Tour de France ne soit tracé quelques jours avant son passage“.

tour de france

Les spectateurs du Tour de France © Radu Razvan / Shutterstock.com

L’abattage a en outre eu lieu dans un site classé, en pleine période de reproduction des insectes, en plein épisode de canicule (entre le 19 et le 23 juin). Les associations souhaitent interdire la coupe dès que l’on constate la nidification d’une espèce sur l’arbre en question.  Elles souhaitent une “mise en protection systématique [de l’arbre], devant primer devant tout projet ou événement, quel qu’il soit“.

Elles déplorent enfin le paradoxe du Tour de France, qui ne manquera pas de commenter à la télévision le patrimoine unique de la France et sa richesse naturelle, alors même qu’il la détruit pour le passage des visiteurs et des caravanes commerciales du Tour !

Illustration bannière : Tour de France – © Radu Razvan Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Alors que les fausses informations vont bon train sur le net, pourquoi n’y a t’il pas l’emplacement précis et des photos du site dans cet article ? Tout semble flou donc peu crédible.

    • Rien ne m’étonne plus dans ce monde merveilleux, mais ces “centaines
      d’arbres” n’ont pas été coupés en 5 minutes. Où sont les photos, si ce n’est
      de l’abattage lui-même sinon des souches ?
      Tout le monde a accès aux lieux avant le passage du tour, même les cyclos
      font les cols avant les coureurs !

    • Bonjour, des photos sont disponibles sur l’article de Reporterre : https://reporterre.net/En-Moselle-le-Tour-de-France-massacre-des-arbres-magnifiques

      Merci

    • Je me demande comment vous faites pour chercher… il ne m’a fallu que 15 secondes pour trouver toutes les photos y compris quelques extraits vidéo. Les bornes kilométriques et panneaux sur les routes et nationales vous renseignent parfaitement sur les lieux concernés. D’ailleurs j’y suis allé pour vérifier, c’est édifiant.
      Ce n’est pas parce que vous ne trouvez rien que le monde tourne qu’autour de ce que vous pouvez apercevoir.
      Pauvre de vous, je compatis, vraiment ….

    • merci anonyme pour le lien. Jyves je suis capable de chercher une info sur internet mais j’attendais cela de la personne qui a posté l’article!
      Je suis d’accord sur le fonds, rien n’est plus important que “panem et circenses” pour notre merveilleuse civilisation. je regrette cependant le besoin affiché d’en rajouter quitte à faire des raccourcis hasardeux . Comment peut-il exister une zone humide en talus de route et que vient faire la canicule là dedans ? Révisez aussi le statut des ZNIEFF qui n’a aucun caractère réglementaire.
      Quant à votre compassion, réservez là à ceux qui en ont réellement besoin et évitez de juger des gens que vous ne connaissez pas.

  2. je n y crois pas, mais PAS DU TOUT!!!

    • Dans ce cas continuez à rester derrière votre TV avec charentaises et doritos, les gens comme vous se contrefichent totalement de la nature, vous n’êtes que de simples consommateurs et de ceux qui viennent gueuler quand il n’y a plus de pizza au supermarché…
      Pauvre de vous, je compatis

  3. Loi biodiversité article L 350-3
    alignement d’arbres en bordure de voie publique

  4. Encore un exemple, s’il en fallait un, pour montrer que le sport n’est plus qu’une façade dont le but principal est de faire gagner de l’argent aux sponsors. Ni la santé des cyclistes, ni la pollution gigantesque occasionnée par le tour et maintenant la préservation de la biodiversité malgré les accords signés ne font le poids face aux intérêts financiers de ceux qui ont déjà beaucoup d’argent. Le seul facteur qui pourrait les faire reculer, c’est la prise de conscience de l’opinion publique, la dénonciation de tels agissements et le boycott des marques sponsors.

    • Alors il faut une telle association, neutre, honnête, et bénévole, pour ne pas risquer la corruption, comme elle existe déjà au niveau du nouveau Ministère concerné…
      Hulot dans son château et sur un domaine de chasse, Hulot contre de malheureux loups (Abattage supplémentaire autorisé), Hulot actionnaire majoritaire de la marque Ushuaia à plus de 99%, Hulot contre les arbres s’ils lui font de l’ombre, un Hulot loin de celui de Jacques TATI!
      “Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !”
      Pauvres aristocrates incriminés pour être remplacés par la médiocrité!!!

Moi aussi je donne mon avis