Nos animaux de compagnie peuvent-ils manger comme nous ?

Chiens et chats font « partie de la famille ». Affectueux, quelquefois grognons, caractériels… Finalement, nos animaux de compagnie nous ressemblent en tout et nous paraissent tellement proches que l’on a tendance à oublier qu’ils restent des animaux, dont le métabolisme n’a pas grand chose à voir avec le nôtre.

Rédigé par Sonia C, le 25 Jun 2016, à 10 h 30 min

La tendance à gâter ses animaux de compagnie, comme on le ferait avec un enfant, leur fait pourtant courir des risques importants pour leur santé. Avec consoGlobe.com, sachez quels aliments sont à proscrire pour les chiens et les chats.

Tour d’horizon des aliments les plus à risque

Voici une liste de gourmandises qu’il vaut mieux éviter de donner à nos compagnons à fourrure.

  • Le chocolat : il contient de la théobromine, très toxique, qui provoque des diarrhées et des vomissements et, dans les cas extrêmes, des problèmes cardiaques.
  • Le lait : les animaux de compagnie sont intolérants au lactose. L’ingestion de lait occasionnera des diarrhées.
  • Les aliments très gras : ils peuvent provoquer des diarrhées et une inflammation aiguë du pancréas.
  • Les aliments très salés : ils vont entraîner une dyspepsie qui peut conduire à un gonflement de l’estomac pouvant en provoquer une torsion.

animaux-compagnies-alimentation

  • Les aliments très riches en vitamine A, comme les abats : un surdosage de cette vitamine est très toxique et peut altérer les fonctions hépatiques.
  • Les aliments crus : outre le risque d’intoxication lié à la présence de bactéries pathogènes comme la Listéria, E.Coli ou les salmonelles, certains, comme le poisson cru, entraînent un déficit en vitamine B qui peut être fatal.
  • Les os : ils peuvent blesser les gencives entraînant des risques d’infection, ou perforer la paroi du tube digestif si l’animal les avale sans les mâcher.

De manière plus anecdotique, on évitera aussi l’avocat, les noix de Macadamia, les châtaignes, les champignons, les aliments contenant de la caféines (troubles cardiaques), les aliments très sucrés, l’ail et l’oignon (risque d’anémie).

Comment récompenser son animal ?

Si la nourriture que nous consommons régulièrement ne convient pas à nos chers compagnons, nous pouvons néanmoins leur témoigner notre amour en leur achetant des produits adaptés, disponibles dans les animaleries.

Pensés pour eux, ils répondent à des critères de sécurité spécifiques, et sont souvent ludiques et appétissants, en tout cas pour l’animal.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sonia C., passionnée de biologie et de nutrition, j’aime l’idée de rendre les sciences accessibles à tous sans pour autant en édulcorer les grands...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. “De manière plus anecdotique”?! Les avocats sont mortels pour les chats par exemple. Il est nécessaire d’être clair et précis ou vous mettez en danger les animaux.

  2. Je suis d’accord avec vos faîtes mais arrêter de dire qu’ils ne peuvent pas manger comme nous, les aliments qui sont mauvais pour leur santé sont aussi mauvais pour notre santé, sauf que nous notre corps peut tout simplement supporter un plus grand apport avec une période plus longue mais les risques sont là malgré tout. Après avec l’évolution, étant donné que cela fait quand même plusieurs générations que l’homme mange “mal” ben notre métabolisme se modifie petit à petit. Et ben c’est pareil pour les animaux, leur métabolisme change en fonction de ce qu’ils mangent avec les générations futurs.

    Sinon l’homme serait déjà mort depuis bien longtemps! Car je vous rappelle que pendant des millions d’années nous ne mangeons pas de viande car nous ne connaissions pas la chasse, et que d’un seul coup pouff on mange de la viande, on mange du poisson, après la découverte on mangea de la viande cuite, et etc..

    Vous oubliez trop bien souvent que l’évolution, l’adaptation est primordial pour la survie d’une espèce. Alors pas de fausse alarme si vous avez donné par mégarde un morceau de chocolat à votre animal de compagnie, il n’aura pas de diarrhée de suite. Seul l’excès est leur véritable ennemie comme nous.

    Je ne dis pas que vous avez tort, vous avez raison, mais vous ne dîtes pas tout!

    A la maison nous avons une réelle animalerie, 11 chiens et les 11 en super bonne santé dont un qui après une tumeur soigné, ne resté plus que 3 mois à vivre, et ça fait deux ans de ça! Pourtant elle est toujours là (oui c’est une femelle) et ça arrive qu’elle mange de petit reste d’assiette pour ne pas jeter à la poubelle comme les 10 autres. L’important c’est de ne pas en donner ni souvent ni de trop. Juste un peu de temps en temps, même 1 fois par jour tant que ce n’est qu’un petit peu. Et ben je vous assure que vous pouvez aller regardé leur excrément, et ben c’est super rare de voir de la diarrhée! Même moi j’ai la diarrhée beaucoup plus souvent qu’eux pour vous dire..

    Sur ce j’espère vous avoir fait comprendre le réel danger de la nourriture et non un danger exagéré pour qu’on aille acheter que des croquettes, des biscuits exprès pour eux, des savons exprès pour eux etc et etc.. Rhalala, bonne soirée à vous en tout cas!

Moi aussi je donne mon avis