Les ampoules basse consommation, éclairez vos économies

Rédigé par Consoglobe, le 17 Feb 2009, à 11 h 55 min

L’ampoule à incandescence qui représentait jusqu’à aujourd’hui deux tiers des ventes mondiales d’ampoules, disparaît peu à peu de la circulation laissant place aux ampoules fluocompactes et LED.

En effet, dans un contexte où les économies d’énergie sont sous les feux de la rampe en raison notamment du réchauffement climatique, le marché des lampes à basse consommation fluocompactes est en plein essor depuis 2003.

Pourquoi ? Parce que le bilan écologique des lampes fluocompactes demeure plus favorable que celui des lampes à incandescence ou halogènes qui ont un faible rendement, une durée de vie courte et ne sont pas recyclables.

Les avantages des ampoules fluocompactes

Les ampoules basse conso fluocompactes s’adaptent directement sur des culots à vis ou à baïonnette et n’obligent pas à investir dans de nouveaux luminaires. De plus, les ampoules fluocompactes durent de 6 à 10 fois plus longtemps que les ampoules classiques à incandescence.

Par ailleurs, les ampoules fluocompactes consomment 4 à 5 fois moins. Pendant tout leur durée de vie, les ampoules fluocompactes permettant une économie de près de 1000 kWh et ce, en produisant autant de lumière que les ampoules classiques de 100W et en dégageant 80 % de chaleur en moins.

"Comparée à une ampoule classique de 100W équivalente en termes de luminosité, une basse conso de 20W permet d’économiser plus de 100 € à l’usage" Sciences & Vie

Durant sa vie, une seule ampoule basse conso fluocompacte de 20 W permet une économie de 1000 kWh, ce qui permet d’éviter :

  • des émissions polluantes (l’équivalent de 60 kg de gaz carbonique et 0,4 kg d’oxyde de soufre) ;
  • la génération de déchets liée à la production d’énergie correspondante (l’équivalent de 150 cm3 de déchets nucléaires) ;
  • la consommation inutile de ressources fossiles (une centrale électrique classique devrait consommer 210 litres de fioul pour produire les 1000 kWh économisés).

Composition d’une lampe basse conso fluocompacte :

  • verre  : 88 % du poids de la lampe fluocompacte.
  • métaux (fer, aluminium ou cuivre) : composent notamment les contacts et culots des lampes fluocompacte, soit 5 % du poids des lampes.
  • plastique (entre le culot métallique et le verre) : 4 % du poids de la lampe fluocompacte.
  • poudres fluorescentes (recouvrent l’intérieur des lampes) : 3 % du poids des lampes fluocompactes. Les lampes fluocompactes sont constituées de terres rares (silicates, aluminates).
  • mercure : 0,005 % du poids de la lampe fluocompacte. Il est mélangé avec un gaz non toxique : l’argon. Sa quantité a baissé de 90 % durant les 25 dernières années.

En savoir plus sur la composition des fluocompactes et leur toxicité

  • Ampoule basse consommation fluocompacte 3U 20W culot E27

Spécialement conçue pour diminuer votre consommation d’électricité, cette ampoule fluocompacte basse consommation de 20W vous offre la même intensité de lumière qu’une ampoule classique dans tous les pièces de votre maison.
Consommation de l’ampoule basse conso : 120mA

Durée de vie d’une ampoule fluocompacte : plus de 50 000 heures.
Diamètre : 55 mm
Hauteur : 160 mm 

  • Ampoules basse conso fluocompactes cylindriques 9W culot E27

Réalisez 80 % d’économies d’énergie et l’empreinte écologique de votre maison par la même occasion avec ces ampoules fluocompactes basse conso.

Consommation de l’ampoule fluocompacte : 80mA
Dimensions hors tout : 45 x 80 mm
Durée de vie de l’ampoule fluocompacte  : plus de 50 000 heures.

Notre avis au sujet des ampoules basse conso fluocompactes : Eclairer plus longtemps, en respectant l’environnement et en dépensant moins c’est maintenant possible avec ces ampoules basse conso fluocompactes à la fois efficaces, économiques et responsables.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




8 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,

    des problèmes de santé m’amènent à examiner tout ce qui m’entoure, maintenant je me questionne sur les ampoules, qui contiennent du mercure, comme les amalgames dentaires ? Comment reconnaît une ampoule Basse Consommation d’une ampoule à Filament ? Je viens d’en ôter une sur laquelle est inscrit : Classic Eco – CE – Sylvania – Made in China –
    230 V – 53 W – D02 ? Merci pour vos conseils.

  2. Lampes fluocompactes ou lampes à LED, j’ai essayé pendant maintenant 2 ans. Verdict : je ne les supporte plus. Déjà que je n’aime pas les néons classiques !
    Seules les ampoules à filament ne fatiguent pas la vue, même par rapport aux ampoules fluocompactes ou LED dites “chaudes” à 2700 K.

  3. J’ai changé toutes les ampoules d’une allée d’immeuble par des LBC baïonnettes (position tète en bas)
    Beaucoup de décès en peu de temps… et surtout un pb incompréhensible:dans certains luminaires ,il y a un faux contact apparent car la lampe ne s’allume pas ou un bref instant.Quand on remplace par une incandescence ça fonctionne très bien ;on peut secouer la douille rien ne bouge ???

  4. les autorites veulent que nous polluons moins mais c’est inabordable pour la plupart des français aux fins de mois difficiles qui peut s’offrir un vehicule hybride?? des ampoules a 10 euros au lieu de 2 ou 3 euros depuis l’euro la vie ne cesse d’augmenter ou va t on ????

  5. Pourquoi ne parlez vous pas du champ électromagnétique de ces lampes qui est dangereux et pourrait bien être le futur scandale . Pour ma part j’ai bien l’intention de fair un stock de lampes à filament. En outre j’ai des lampes sur lesquelles ne s’adaptent pas les lampes basse tension qui sont trop grosses.
    Une fois de plus les politiques se foutent de nous

  6. Sans compter que ces ampoules basse tension se majoritairement fabriquées en Chine, et doivent donc faire plus de 8000 km pour arriver en magasin. Je ne suis pas sûr que le bilan carbone de ces produit soit réellement meilleur que celui d’une ampoule à incandescence. Quelle est la véritable proportion d’ampoules basse tension recyclées proprement ?

  7. J’utilise depuis très longtemps des LBC, et les + récentes ne sont pas les + durables, certaines claquent sur le champ = coûteux !
    Hélas, on n’a parlé du mercure QUE lorsque la loi a été votée… drôle d’éco-intention.

    Pour les ampoule à LED, ou DEL, en Français, elles sont TRES chères. Nous en utilisons là où c’est possible : chevets, luminaires de couloir, etc. Mais combien de Français d’en bas peuvent-ils s’en offrir ?
    Toujours ce monde schizophrène qui nous berne…

  8. Il est faux de dire qu’une LBC dure plus longtemps qu’une lampe à filament, si elle subit des allumages/extinctions fréquents. Il suffit de lire les commentaires sur les forums des sites objectifs. Personnellemnt, j’ai dû en remplacer 4 en deux ans. La prochaine qui claque, je la remplace par une bonne vieille lampe Edison.

Moi aussi je donne mon avis