Les Américains pourraient bientôt manger de la viande de laboratoire

De la viande conçue à partir de cellules souches d’animaux devrait bientôt être commercialisée aux États-Unis. Plusieurs entreprises attendaient cette annonce depuis des années, avançant que cette production permet d’éviter d’élever des animaux pour les tuer.

Rédigé par MEWJ79, le 20 Nov 2018, à 10 h 40 min

Bientôt, les Américains pourront déguster leurs célèbres hamburgers à base de viande artificielle issue de cellules souches d’animaux. En effet, l’administration américaine a révélé, le 16 novembre 2018, un cadre réglementaire ouvrant la voie à la commercialisation de ces produits.

La viande conçue à partir de cellules souches d’animaux bientôt en vente

Aux États-Unis, l’entreprise qui commercialise la mayonnaise sans oeuf propose à présent de lancer sur le marché de la viande conçue à partir de cellules souches d’animaux. En effet, l’administration américaine a dévoilé, le vendredi 16 novembre 2018, un cadre réglementaire ouvrant la voie à la commercialisation de ce type d’aliments.

viande labo

De la viande de labo © adriaticfoto

Le ministère américain de l’Agriculture (USDA) et l’agence chargée de la sécurité alimentaire (FDA) ont déclaré, dans un communiqué commun, qu’elles se partageraient la supervision. La FDA serait chargée de contrôler tout ce qui concerne les cellules, du prélèvement sur des bovins ou des volailles jusqu’au stade de la différentiation cellulaire. L’USDA superviserait, pour sa part, tout ce qui entoure la production et l’étiquetage des produits issus de ces cellules.

Aucun cadre législatif pour la viande de labo

Les plus inquiets ne seront pas rassurés par le fait que « l’administration ne pense pas qu’une loi spécifique sur le sujet soit nécessaire », selon le communiqué des deux agences. Il n’y aurait donc aucun cadre législatif. De jeunes entreprises se frottent les mains : cela fait plusieurs années qu’elles se sont lancées dans la fabrication de viande conçue à partir de cellules souches d’animaux. Mais elles se heurtaient jusqu’ici à des coûts de production trop élevés, qui les empêchaient de se lancer dans la commercialisation de ces produits.

Les choses pourraient donc bien évoluer avec cette décision. Dans un avenir proche, les Américains pourraient donc déguster un hamburger à base de viande artificielle. Les partisans comme Memphis Meats font valoir que cette « viande » peut changer durablement le système de production en évitant d’élever et de tuer des animaux.

Illustration bannière : Viande de laboratoire © Nevodka
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

2 commentaires Donnez votre avis
  1. results – AdSense Help
    Index of /

  2. BEURK !!!
    Mais quel est vraiment leur intérêt alors qu’ils font partie des plus gros producteurs-polleurs de la planète ?
    Une autre filière pour les profits des laboratoires, peut-être ?

Moi aussi je donne mon avis