Une alternative aux pesticides originale proposée aux Parisiens !

La Ville de Paris a proposé à ses habitants 40.000 larves de coccinelle comme alternative aux pesticides pour leur balcon ou leur potager.

Rédigé par Pauline Petit, le 14 Jun 2017, à 10 h 10 min

Samedi dernier, la Ville de Paris a distribué 40.000 fioles de larves de coccinelle à ses habitants. Ainsi, ils devancent la prochaine interdiction de l’utilisation de pesticides pour les particuliers -en 2019- et privilégient les alternatives naturelles aux pesticides.

40.000 larves de coccinelles distribuées par la Ville de Paris

« Les particuliers utilisent encore trop de pesticides, et les utilisent généralement mal« , souligne Hervé Kempf sur France Inter. C’est pour lutter contre cette utilisation abusive que la Mairie de Paris a décidé de proposer des coccinelles à ses citoyens titulaires du « permis de végétaliser« .

La coccinelle, excellente alternative aux pesticides

La coccinelle est en effet très gourmande… en pucerons, l’une des plaies des jardiniers. Elle est connue par les agriculteurs et les jardiniers qui l’utilisent dans le cadre de la lutte biologique : utiliser des espèces pour en éloigner d’autres, nuisibles.

coccinelle

L’introduction massive de coccinelles risque-t-elle de nuire à d’autres espèces, ou qu’elle devienne une espèce invasive ? « Aucun risque« , explique Romain Nattier du Muséum d’Histoire Naturelle. « Il s’agit d’une espèce locale, elle dévorera uniquement les pucerons« .

Cet expert ès coccinelles précise toutefois qu’en termes de jardinage, cette mesure n’est que peu efficace. La coccinelle à deux points, distribuée par la Ville de Paris, ne se nourrit en effet que de pucerons. Pour développer un véritable système de lutte biologique et donc une alternative aux pesticides efficace, il faudrait introduire différentes variétés de coccinelles, qui s’attaquent à d’autres nuisibles comme la cochenille.

Toutefois, il s’agit d’une excellente initiative bon marché (l’opération a coûté 10.600 euros) pour sensibiliser le public au jardinage bio et aux alternatives aux pesticides. Et même hors de Paris, les jardiniers amateurs peuvent eux aussi commander des larves de coccinelle sur Internet pour éliminer les pucerons !

Illustration bannière : Un balcon fleuri à Paris – © metaldom77
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. ATTENTION ! La larve de coccinelle ne ressemble pas du tout à la coccinelle adulte, on dirait plutôt un petit crocodile noir moche comme tout ; alors, pour ne pas les écraser apprenons à les reconnaitre, pour cela on peut se rendre sur le site suivant :
    http://le-petit-atelier-de-bea.over-blog.fr/article-larves-de-coccinelles-savoir-les-reconnaitre-pour-les-proteger-52220176.html

Moi aussi je donne mon avis