Alter-Conso, la coopérative qui veut réinventer le commerce

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 11 Mar 2013, à 17 h 22 min

Alter-Conso, créateur de liens et d’emplois

Photo : metrofrance

Photo : metrofrance

Outre le principe de circuit-court, Alter-Conso a créé son propre modèle. Ainsi, le fonctionnement de la coopérative ne fonctionne pas sur la seule bonne volonté des bénévoles, comme c’est le cas pour les AMAP.

La coopérative est parvenue à se professionnaliser, créant 8 emplois à temps partiel. Succès bien mérité après seulement 7 ans d’existence : Alter-Conso réalise un CA de 104 000 € par salarié contre en moyenne 250 000 dans les enseignes de grande distribution. En d’autres termes, cette petite structure est capable de créer 2 fois plus d’emplois que les systèmes de distribution conventionnels. Le tout sans aucune aide extérieure sous forme de subvention publique ou contrat aidé.

Des emplois de qualité

En plus d’être pérennes, ces emplois sont « de qualité ». En effet, les collaborateurs des grandes enseignes habituelles sont souvent confrontés à des tâches répétitives et parfois pénibles. Chez Alter-Conso, on prône la rotation des tâches : tout le monde est polyvalent.

Et apparemment, cela convient tout à fait, en témoignent les propos recueillis de salariés ravis : « Le temps partiel est un choix volontaire » précise Sam, salarié depuis quatre ans. « Avant de travailler ici, je faisais 35h dans la photocomposition. En rejoignant Alter-Conso, je déconstruis ce j’ai pu apprendre par rapport au travail classique où l’on n’est pas du tout acteur. Là, je contribue à l’avenir d’une agriculture paysanne de qualité, tout en ayant du temps pour faire d’autres choses. »

Evelyne quant à elle revient sur l’importance de la polycompétence : « C’est un métier très varié où il faut à la fois beaucoup de relationnel, savoir animer des réunions, savoir utiliser plusieurs logiciels informatiques, et faire beaucoup de manutention »

La structure compte 740 adhérents consommateurs et distribue des paniers de produits agricoles locaux, chaque semaine, dans 14 quartiers de Lyon et de ses environs. Alter-Conso a décidé de ne pas dépasser 800 consommateurs, pour ne pas tomber dans la culture intensive, contraire au concept. Le but n’est pas de s’étendre à l’infini, mais plutôt de semer des petites graines. « La solution est de se lancer dans l’essaimage de structures identiques à la nôtre pour promouvoir un système économique qui correspond à nos valeurs ».

Deux petites structures de dépôts de paniers sont ainsi nées : Croc’Ethic et l’Arbralégumes, partageant toutes 2 les entrepôts d’Alter-Conso.

Alter-Conso en pratique

Alter-Conso-LogoCélibataire ou chef de tribu, à chacun son panier ! Avec Alter-Conso, 5 types de paniers sont proposés, dans 3 tailles différentes : solo, couple ou famille.

  • Le panier légumes
  • Le panier fruits
  • Le panier produits laitiers
  • Le panier pain
  • Le panier goûter
  • Les paniers fruits et légumes sont hebdomadaires. Pour les autres, l’offre s’adapte à vos habitudes de consommation. Pour commander : www.alter-conso.org

*

Je veux témoigner

Sur les circuits courts :

Source : bastamag Alter-Conso

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonsoir Je suis infirmière de profession et après avoir divorcé avec mon mari j’ai sollicitée des prêts auprès de nombreuses banques pour me refaire mais elles m’ont rejeté et j’ai décidé de trouver un prêteur particulier qui pourrait me faire ce prêt.Malheureusement pour moi, lors de ma recherche, je suis tombée sur des escrocs qui se faisaient passer pour des prêteurs me promettant de me virez la somme que je voulais emprunter (25.000 euros) et m’ont escroqué tout ce que j’avais.J’étais sur le point de me suicider quand, j’ai vu notre témoin de mariage a qui j’avais parlé de ma situation et qui m’a conseiller un prêteur Particulier qui a pu me faire ce prêt pour me sortir de cet impasse financier dans laquelle je me trouvais.Je n’y croyais pas parce que je recherchais ce prêt depuis plus de 2 ans et en 72 Heures, j’ai pu obtenir ce prêt avec ce monsieur il octroie des prêt dans tout les domaines.Je vous conseillerais de le contacter. C’est celui qui m’a sauvé.Voici son adresse e-mail: gaubert-alian@outlook.fr

  2. Bonjour, Cher ami
    Je suis un particulier à la recherche d’une personne ayant un projet rentable et en besoin d’un investissement je suis prêt à financé jusqu’à hauteur 150 millions $ selon le projet et à sa hauteur.J’offre aussi des prêts entre particulier si ma proposition vous intéresse veuillez me contacter pour plus de renseignement et analyse de votre projet .
    Je suis aussi spécialisé dans la vente d’or en poudre et lingot et de diamant de Guinée Conakry et du Ghana mon E-mail : orpailleursgroupe@gmail.com
    Cordialement

  3. Très bien,MAIS,quand vous voulez crées une équivalence dans votre village « votre » Maire vous refuse toutes possibilités (alors que : pas de commerce dans le dit village)pour lui même ne rien faire de concret. Alors,les commerce de proximités,les coopératives agricole ou autres je n’y crois que …
    BREF,l’avenir nous donnera raison !

    • Bonjour, Cher ami
      Je suis un particulier à la recherche d’une personne ayant un projet rentable et en besoin d’un investissement je suis prêt à financé jusqu’à hauteur 150 millions $ selon le projet et à sa hauteur.J’offre aussi des prêts entre particulier si ma proposition vous intéresse veuillez me contacter pour plus de renseignement et analyse de votre projet .
      Je suis aussi spécialisé dans la vente d’or en poudre et lingot et de diamant de Guinée Conakry et du Ghana mon E-mail : orpailleursgroupe@gmail.com
      Cordialement

  4. Rien de vraiment nouveau dans ce concept. C’est le principe des AMAP, lesquelles existent depuis nombre d’années.

    • J’ai cru comprendre que les produits ne sont pas forcément bio contrairement aux AMAP. Mais la grande différence réside dans le fait que pour y adhérer, nous n’avons plus besoin de trouver du temps pour participer aux taches en tant que bénévoles. C’est le point noir des AMAP, par manque de temps, j’ai été obligée de m’en sortir.
      Et puis si ce système peut créer des emplois, c’est une bonne chose.

    • Je crois comprendre que justement ce système est différent des AMAP. IL crée des emplois, décharge donc producteurs et consommateurs d’une partie du travail tout en gardant le côté éthique de la démarche….

  5. Merveilleuses initiatives ! … qui font des émules et c’est tant mieux ! Pourquoi engraisser les circuits de la grande distribution ? Perso, j’achète ce que je peux trouver dans les fermes locales (enfin ce qu’il en reste), bien souvent des retraités qui cultivent encore pour arrondir les fins de mois. C’est moins cher et c’est plus « naturel » !
    Mon fils ainé, près de Niort, m’a récemment parlé, avec un bel enthousiasme d’une « coopérative » où il a pris l’habitude de s’approvisionner…

    Je pense avoir trouvé le lien :plaisirs fermiers
    Bref, il est encore possible de revenir à des méthodes plus « traditionnelles » respectueuses de la terre et des hommes… ça donne de l’espoir !

    • Bonjour, Cher ami
      Je suis un particulier à la recherche d’une personne ayant un projet rentable et en besoin d’un investissement je suis prêt à financé jusqu’à hauteur 150 millions $ selon le projet et à sa hauteur.J’offre aussi des prêts entre particulier si ma proposition vous intéresse veuillez me contacter pour plus de renseignement et analyse de votre projet .
      Je suis aussi spécialisé dans la vente d’or en poudre et lingot et de diamant de Guinée Conakry et du Ghana mon E-mail : orpailleursgroupe@gmail.com
      Cordialement

Moi aussi je donne mon avis