Alter-Conso, la coopérative qui veut réinventer le commerce

Rédigé par Annabelle, le 11 Mar 2013, à 17 h 22 min

Lecteurs assidus de consoGlobe, vous êtes forcément convaincus que notre manière de consommer fait forcément bouger les choses ! Consommer responsable, c’est s’engager au quotidien pour une meilleure qualité de vie pour soi et pour les autres. Partant de ce postulat, la SCIC Alter-Conso a mis au point un système solidaire de distribution de paniers agricoles locaux.

Consommer local pour soutenir l’agriculture

fly_fraise-91e1dLes paniers de produits frais, bio ou non d’ailleurs, ont le vent en poupe. C’est d’ailleurs le cas de toutes les formes de consommation en circuits courts. L’intérêt réside en effet dans le fait de privilégier un lien direct entre producteur et consommateur. Ce lien se construit sur la proximité géographique et la participation active du consommateur.
Le producteur bénéficie de la garantie d’un prix juste et d’une forme d’autonomie par rapport aux circuits de la grande distribution qui imposent des conditions de vente et de production souvent difficiles.

Pour le consommateur, c’est un excellent moyen de consommer des fruits et légumes frais et de saison. Aussi, pour ceux qui sont parfois en manque d’inspiration, les paniers permettent de varier son alimentation puisque à chaque fois, le contenu du panier est différent.

Enfin, la proximité géographique réduit les transports entre les lieux de production et de consommation, ce qui est favorable d’un point de vue écologique mais aussi économique : le prix s’en ressent.

Alter-Conso est un système s’appuyant sur le principe des dépôts de paniers. Cette SCIC lyonnaise propose ainsi un système solidaire resserrant les liens entre producteurs et consommateurs. Solidaire car avec Alter-Conso, chaque adhérent s’engage sur une période de 6 mois à consommer les produits des différents producteurs de la région. En retour, l’abonnement permet à chaque foyer d’avoir une bonne visibilité sur son budget alimentaire…

Plus que jamais consom’acteur

Panier légumes illustrant BIO CABASAvec Alter-Conso, on s’engage doublement : déjà, via les contrats de 6 mois, on donne de la visibilité aux producteurs du coin. Et puisque Alter-Conso est une coopérative, en tant qu’adhérent, on prend part activement aux orientations générales et aux décisions de la structure. Pour cela, il est demandé à chacun de souscrire à l’association « Les Paniers d’Alter-Conso ». L’asso met en place différentes actions promouvant l’économie sociale et solidaire.

Des prix décidés collectivement

Il s’agit là d’une particularité de la coopérative : les prix sont fixés collectivement par les producteurs et consommateurs. Ces derniers peuvent s’exprimer librement sur le prix mais aussi la qualité des produits, le fonctionnement de la structure etc. lors des réunions de filières qui ont lieu 2 fois par an. Résultat : des prix compétitifs et une qualité au rendez-vous, comme le souligne Chantal, une adhérente depuis les débuts «Personnellement, j’ai fait les comptes, et c’est très compétitif avec les grandes surfaces. Et puis c’est extrêmement sympathique, j’ai l’impression d’être en famille.»

*

suite > Alter-Conso, créateur de liens et d’emplois

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonsoir Je suis infirmière de profession et après avoir divorcé avec mon mari j’ai sollicitée des prêts auprès de nombreuses banques pour me refaire mais elles m’ont rejeté et j’ai décidé de trouver un prêteur particulier qui pourrait me faire ce prêt.Malheureusement pour moi, lors de ma recherche, je suis tombée sur des escrocs qui se faisaient passer pour des prêteurs me promettant de me virez la somme que je voulais emprunter (25.000 euros) et m’ont escroqué tout ce que j’avais.J’étais sur le point de me suicider quand, j’ai vu notre témoin de mariage a qui j’avais parlé de ma situation et qui m’a conseiller un prêteur Particulier qui a pu me faire ce prêt pour me sortir de cet impasse financier dans laquelle je me trouvais.Je n’y croyais pas parce que je recherchais ce prêt depuis plus de 2 ans et en 72 Heures, j’ai pu obtenir ce prêt avec ce monsieur il octroie des prêt dans tout les domaines.Je vous conseillerais de le contacter. C’est celui qui m’a sauvé.Voici son adresse e-mail: gaubert-alian@outlook.fr

  2. Bonjour, Cher ami
    Je suis un particulier à la recherche d’une personne ayant un projet rentable et en besoin d’un investissement je suis prêt à financé jusqu’à hauteur 150 millions $ selon le projet et à sa hauteur.J’offre aussi des prêts entre particulier si ma proposition vous intéresse veuillez me contacter pour plus de renseignement et analyse de votre projet .
    Je suis aussi spécialisé dans la vente d’or en poudre et lingot et de diamant de Guinée Conakry et du Ghana mon E-mail : orpailleursgroupe@gmail.com
    Cordialement

  3. Très bien,MAIS,quand vous voulez crées une équivalence dans votre village « votre » Maire vous refuse toutes possibilités (alors que : pas de commerce dans le dit village)pour lui même ne rien faire de concret. Alors,les commerce de proximités,les coopératives agricole ou autres je n’y crois que …
    BREF,l’avenir nous donnera raison !

    • Bonjour, Cher ami
      Je suis un particulier à la recherche d’une personne ayant un projet rentable et en besoin d’un investissement je suis prêt à financé jusqu’à hauteur 150 millions $ selon le projet et à sa hauteur.J’offre aussi des prêts entre particulier si ma proposition vous intéresse veuillez me contacter pour plus de renseignement et analyse de votre projet .
      Je suis aussi spécialisé dans la vente d’or en poudre et lingot et de diamant de Guinée Conakry et du Ghana mon E-mail : orpailleursgroupe@gmail.com
      Cordialement

  4. Rien de vraiment nouveau dans ce concept. C’est le principe des AMAP, lesquelles existent depuis nombre d’années.

    • J’ai cru comprendre que les produits ne sont pas forcément bio contrairement aux AMAP. Mais la grande différence réside dans le fait que pour y adhérer, nous n’avons plus besoin de trouver du temps pour participer aux taches en tant que bénévoles. C’est le point noir des AMAP, par manque de temps, j’ai été obligée de m’en sortir.
      Et puis si ce système peut créer des emplois, c’est une bonne chose.

    • Je crois comprendre que justement ce système est différent des AMAP. IL crée des emplois, décharge donc producteurs et consommateurs d’une partie du travail tout en gardant le côté éthique de la démarche….

  5. Merveilleuses initiatives ! … qui font des émules et c’est tant mieux ! Pourquoi engraisser les circuits de la grande distribution ? Perso, j’achète ce que je peux trouver dans les fermes locales (enfin ce qu’il en reste), bien souvent des retraités qui cultivent encore pour arrondir les fins de mois. C’est moins cher et c’est plus « naturel » !
    Mon fils ainé, près de Niort, m’a récemment parlé, avec un bel enthousiasme d’une « coopérative » où il a pris l’habitude de s’approvisionner…

    Je pense avoir trouvé le lien :plaisirs fermiers
    Bref, il est encore possible de revenir à des méthodes plus « traditionnelles » respectueuses de la terre et des hommes… ça donne de l’espoir !

    • Bonjour, Cher ami
      Je suis un particulier à la recherche d’une personne ayant un projet rentable et en besoin d’un investissement je suis prêt à financé jusqu’à hauteur 150 millions $ selon le projet et à sa hauteur.J’offre aussi des prêts entre particulier si ma proposition vous intéresse veuillez me contacter pour plus de renseignement et analyse de votre projet .
      Je suis aussi spécialisé dans la vente d’or en poudre et lingot et de diamant de Guinée Conakry et du Ghana mon E-mail : orpailleursgroupe@gmail.com
      Cordialement

Moi aussi je donne mon avis