Un ingénieur breton crée des jouets de plage à base d’algues !

Une société bretonne a développé un matériau mi-algues mi-plastique sans composés toxiques. De quoi fabriquer des objets variés, parmi lesquels des jouets de plage plus respectueux de l’environnement.

Rédigé par Alan, le 3 Jul 2017, à 7 h 05 min

Algopack est une société bretonne qui entend révolutionner le monde des matériaux. Ils ont créé un composé, l’Algoblend, composé pour moitié d’algues brunes cultivées en Bretagne et qui pourrait remplacer le plastique ! L’une des utilisations possibles ? Des jouets de plage sans produits toxiques, fabriqués en France.

Quand un ingénieur transforme les algues en matériaux

Les algues sont décidément très puissantes : elles ont un rôle essentiel dans la biodiversité, mais possèdent également des vertus dans l’alimentation ou peuvent être utilisées comme biocarburants. Une autre des utilisations possibles de ces algues est de les transformer pour en faire une alternative écologique au plastique.

aingénieur, bretagne, algues-mer-plage-ocean-01

 

C’est un ingénieur breton, Rémy Lucas, qui a étudié les propriétés du goémon, une algue présente sur les côtes bretonnes, et a déposé un brevet révolutionnaire pour faire du bioplastique à partir de cette ressource quasi-inépuisable.

Rémy Lucas a créé une start-up à St-Malo, Algopack. Ce petit-fils de goémoniers (éleveurs d’algues) et ingénieur plasturgiste a créé un procédé révolutionnaire qui « n’a pas recours à un produit chimique et ne rejette aucun déchet« , explique-t-il à Ouest-France. 

Les algues pour remplacer le plastique

La société a créé un matérieau, l’Algoblend, qui provient pour moitié d’algues brunes (goémon) récoltées en Bretagne et pour moitié de plastique (polyproylène). Il peut être moulé, teinté et donc utilisé pour remplacer tout type de plastique : emballages, flacons, cagettes… Algopack a même créé « les premières lunettes de soleil à base d’algues au monde » !

ingénieur, bretagne, seau algues

Un seau de plage à base d’algues © Coq en Pâte

Cette matière sert de base pour construire des jouets de plage pour enfants : seaux, pelles et frisbees. Ces jeux sont entièrement réalisés et construits en France, et commercialisés par la société (bretonne elle aussi) Coq en Pâte. Ils ne contiennent ni phtalates ni bisphénol A. Une super idée pour les vacances d’été !

On peut retrouver les articles de plage sur le site de Coq en Pâte : www.coqenpate.com

Illustration bannière © Joe Belanger

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis