Devenez un #TemoinDuClimat pour l’Affaire du siècle !

Vous avez déjà ressenti ou vous observez au quotidien les effets du changement climatique ? Parlez-en en tant que #TemoinDuClimat et relancez l’Affaire du siècle pour agir contre l’inaction du gouvernement…

Rédigé par Aurélie Giraud, le 21 Dec 2019, à 13 h 00 min

Un an jour pour jour après le recours déposé par « l’Affaire du siècle » contre l’État français pour inaction face au changement climatique, quatre associations appellent les Français à témoigner pour montrer l’urgence climatique, et dressent une carte des impacts du dérèglement climatique en France !

Climat : l’Affaire du siècle lance un appel à témoin #TemoinDuClimat

Lancée il y a un an, la pétition « l’Affaire du siècle » avait réuni pas moins de 2.298.133 signatures des citoyens pour appuyer le recours déposé par les associations écologistes. Malgré un rapport rédigé par le gouvernement pour démontrer son bilan environnement, les associations ne sont pas convaincues.

Ces dernières avaient annoncé qu’elles saisiraient la justice dans le cas où le gouvernement n’apporterait pas de réponse à l’urgence climatique. Greenpeace, la Fondation Nicolas Hulot, Oxfam France et Notre affaire à tous dénonçaient alors « l’inaction » de l’État.

Pour marquer le coup de ce premier anniversaire, Les associations ont à présent décidé de lancer un appel à témoignages concernant les changements climatiques observés en France par les citoyens à leur échelle. Dans un communiqué de presse, elles expliquent : « un an plus tard, aucune réaction de l’État et aucune décision à la hauteur du défi climatique n’est constatée. Et pourtant, les rapports scientifiques rappelant l’urgence à agir n’ont pas manqué en 2019 ».

 Dénoncer le retard de l’État et sa responsabilité via son inaction

De son côté, le gouvernement explique dans son argumentaire que « l’État français est parmi les plus actifs pour lutter contre le dérèglement climatique, et l’un des moins émetteurs par habitant des pays développés. Nous respectons nos engagements européens et internationaux et nos émissions ont baissé de 16 % par rapport à 1990 ». En effet, durant l’accord de Paris sur le climat, la France a pris des engagements. L’Hexagone vise la neutralité carbone d’ici 2050.

temoin du climat

Des températures inhabituelles à Lyon ? Témoignez ! © Mathis Boussuge / Shutterstock

Or, il faudrait pour cela qu’elle puisse diviser par 6 ou 7 ses émissions en comparaison à 1990. Afin de respecter cet objectif, la France devait donc réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 1,5 % arrivé à la fin des années 2010. Mais le CITEPA (Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique), indique de son côté que ces dernières années, excepté en 2018, les émissions de gaz à effet de serre étaient plutôt en stagnation et parfois en légère hausse. Les engagements semblent s’éloigner…

Pour la suite, dans les années 2020, la France devrait faire encore plus d’efforts pour revenir àla hauteur, puisqu’il faudra réduire ses émissions de 3,5 % en moyenne, puis de 4,5 % dans les années 2030 et enfin de 8,5 % en 2040. Il serait donc grand temps de mettre les bouchées doubles !

#TemoinDuClimat : des témoignages et une carte pour alerter sur l’urgence climatique

Pour faire bouger les choses, les associations écologiques ont décidé de demander aux citoyen·ne·s d’apporter leurs témoignages. Le mouvement veut donner la parole à toutes celles et ceux qui assistent aux effets du dérèglement climatique au quotidien : inondations, sécheresse, disparition d’espèces animales ou végétales…

Ces témoignages seront pris en compte dans le dossier constitué contre l’État, responsable par son inaction du retard pris dans la lutte contre le réchauffement climatique… pour faire pression sur lui et exiger des réponses rapides et efficaces.

La campagne #Témoinduclimat permet en parallèle la création d’une « cartographie inédite des impacts des changements climatiques en France ».

témoins du climat

Pierre-François de Nancy indique : « Nous avons tous, le souvenir, à présent trop lointain, de noëls blancs, d’enfants jouant dans la neige, des gants, bonnets, bottes et écharpes nécessaires avant de sortir. C’est terminé ! »

Michel de Phalsbourg en Moselle ajoute : « 16 degrés hier dans le nord un 17 décembre à 23h… Cherchez l’erreur ! Plus de neige digne de ce nom en hiver comme quand j’étais jeune. Toujours plus de vent et de mini tempêtes, qui se succèdent ».

Pour Nadia d’Ajaccio, c’est une autre urgence : « En Corse, des incendies tous les étés, des plantes de jardins asséchées qui ne poussent plus ».

Marie de Clisson est également victime de la sécheresse : « Le jardin potager que je tente d’exploiter chez des voisins devient de plus en plus difficile à cultiver à cause du manque d’eau ».

Annabelle de Janzé est inquiète : « Je n’entends plus les grenouilles chanter en fin d’été dans le ruisseau en face de chez moi depuis quelques années. Je vois beaucoup moins d’insectes et notamment d’abeilles, de guêpes, de bourdons ou de papillons quand je mange dans mon jardin fleuri dans un village de campagne ».

Les ONG expliquent « Selon l’Observatoire national sur les effets du changement climatique (Onerc), 62 % de la population française est exposée de manière forte ou très forte à des risques climatiques ». Ainsi, les citoyens peuvent dès à présent ajouter sur cette cartographie l’impact qu’ils observent sur leur vie ou sur la nature dans l’espoir de faire un état des lieux de l’urgence climatique sur le territoire.

Pour en savoir plus et être #témoinduclimat pour L’Affaire du siècle, rendez-vous ici ! Déjà plus de 9000 témoignages ont été enregistrés en 2 jours…

Illustration bannière : En plus de manifester, témoignez des changements climatiques autour de vous – © MikeDotta / Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis