Ados : débuter les cours plus tard serait meilleur pour la santé

Une étude américaine a démontré que débuter les cours plus tard aurait des effets bénéfiques sur la santé des adolescents.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 20 Dec 2016, à 9 h 25 min

En démarrant les cours généralement avant 8h30, la plupart des lycéens dorment moins longtemps que les huit heures de sommeil recommandées. De plus, commencer les cours une heure plus tard pourrait diminuer le nombre d’accidents de la route.

Débuter les cours plus tard pour dormir suffisamment

Une étude publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medicine par des chercheurs américains fait apparaître des résultats étonnants. En effet, elle dévoile que retarder les cours d’une heure aurait des conséquences positives sur la capacité d’apprentissage des adolescents, mais aussi sur leur santé. Pour déduire cela, les spécialistes se sont appuyés sur les données collectées par 18 autres études précédemment menées.

Ainsi, retarder d’une heure les cours permettrait aux lycéens de gagner 19 minutes de sommeil chaque nuit de la semaine. Au-delà d’une heure, le bénéfice est de 53 minutes. L’auteur de l’étude, Timothy Morgenthaler, souligne les bienfaits de ce repos supplémentaire : « Un sommeil de mauvaise qualité implique un risque pour la santé mentale, une plus grande difficulté à apprendre, un risque plus grand d’obésité, d’accident de la route et même de consommation de drogue ».

adolescent sommeil santé

Des effets positifs sur la santé des adolescents

Si l’American Academy of Sleep Medicine estime que les élèves âgés de 13 à 18 ans devraient dormir entre huit et dix heures par nuit dans l’idéal, il apparaît que près de 70 % d’entre eux dorment moins de huit heures avant une journée de cours. Cela conduit à de nombreuses absences et à des comportements moins adaptés à l’apprentissage. Selon l’étude, un sommeil plus long permettrait en outre de réduire les risques d’accidents de la route sur le chemin de l’école.

En retardant les cours, l’écart de sommeil entre la semaine et le week-end serait alors réduit. En effet, il est constaté que près de 85 % des lycées démarrent la journée avant 8h30, une démarche qui, selon les spécialistes, entraîne des effets néfastes sur la santé des adolescents.

Illustration bannière : – © Rawpixel.com Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis