11 animaux domestiques abandonnés toutes les heures : le Parlement veut agir

Le ministre de l’agriculture Didier Guillaume, également en charge de la question du bien-être animal, a annoncé le lancement d’une mission parlementaire sur l’abandon des animaux domestiques.

Rédigé par Paul Malo, le 19 Nov 2019, à 9 h 36 min

Chaque année, plus de 100.000 animaux sont encore abandonnés en France. Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a annoncé dimanche qu’il allait lancer une mission parlementaire sur le sujet.

La France championne d’Europe des abandons d’animaux

La Fondation 30 Millions d’amis l’avait déjà souligné l’été dernier lors d’une nouvelle campagne choc : la France est et demeure, triste record, championne d’Europe du nombre d’abandons d’animaux de compagnie. Dans l’Hexagone, plus de 11 animaux domestiques sont abandonnés, chaque heure… L’abandon ne concerne d’ailleurs pas seulement les chiens et les chats, mais aussi les nouveaux animaux de compagnie (serpents, tortues…).

chien abandonne

Chien abandonné sur la route des vacances © esbobeldijk

Soulignant sur l’antenne de LCI qu’ « il est absolument scandaleux d’abandonner plus de 100.000 animaux de compagnie par an, dont une grande partie est euthanasiée, et dont l’autre heureusement est accueillie par des bénévoles », le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a annoncé dimanche 17 Novembre le lancement d’une mission parlementaire sur les abandons d’animaux de compagnie.

La castration à vif des porcelets interdite

Cette mission parlementaire devrait être lancée dans les jours qui viennent, et rendre un rapport dans les six mois. Elle aura pour première mission de dresser l’état des lieux de la situation en France, même si 30 Millions d’Amis a hélas déjà largement décrit le triste comportement des Français à ce sujet. « Il faut des chiffres non discutables, et expliquer aux Françaises et aux Français qu’il y a des règles », a précisé Didier Guillaume.

Le ministre rencontre un par un l’ensemble des professionnels et des associations concernées par le bien-être animal. Il a par ailleurs confirmé que la castration à vif des porcelets serait interdite à compter de fin 2021. « Il faudra faire autre chose, il faudra une anesthésie », a-t-il déclaré. Didier Guillaume avait déjà, il y a peu, confirmé que le broyage des poussins mâles serait interdit à partir de la fin 2021, le temps que la filière se réorganise, et en concertation avec l’Allemagne.

Illustration bannière : Chat abandonné- © Dwight Smith
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis