70 % des déchets recyclés d’ici 2030 : L’Europe s’y engage

Le Parlement européen vient de peser sur la réforme des directives sur les déchets : au moins 70 % des déchets municipaux devront être recyclés d’ici 2030.

Rédigé par Anton Kunin, le 15 Mar 2017, à 10 h 20 min

En session plénière, les euro-députés ont adopté quatre rapports qui permettront d’instaurer de nouveaux objectifs de recyclage ambitieux.

Recyclage : l’Europe passera à la vitesse supérieure

À l’horizon 2030, 70 % des déchets municipaux devront être recyclés : seuls 44 % le sont actuellement à travers l’Union européenne, selon l’Eurostat. Un objectif intermédiaire de 50 % de déchets recyclés d’ici 2020 a également été introduit. Pour les emballages, l’objectif de recyclage est de 80 % du tonnage total.

Ce nouvel objectif de 70 % du tonnage recyclé vient remplacer celui fixé en décembre 2015, en pleine COP21 : il s’élevait alors à 65 %. Mais il faut savoir que le recyclage n’a pas toujours été un chantier de premier plan pour l’Europe : avec l’arrivée de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne, en décembre 2014, le recyclage avait été supprimé du paquet législatif des priorités de la Commission. Ainsi, pendant un an, rien n’avait bougé.

Les chiffres de la production et de l’incinération des déchets en France sur  le Planetoscope

Le Parlement européen a également adopté un objectif de 5 % des déchets préparés au réemploi. L’enfouissement, quant à lui, ne devra concerner que 5 % des déchets. Sur ce dernier point, un délai de tolérance de cinq ans sera appliqué pour les pays qui en ont particulièrement recours, afin qu’ils puissent s’adapter.

Recyclage des déchets municipaux : un progrès qui ne résoudra pas  le problème à lui seul

L’effet de ces mesures sera toutefois limité : il faut savoir que les déchets municipaux ne représentent que 10 % de l’ensemble des déchets produits dans l’Union européenne. Cependant, malgré les retards, l’Europe peut se féliciter dans ce domaine : si 44 % des déchets municipaux sont recyclés aujourd’hui, ils n’étaient que 31 % en 2004.

Mais au sein de l’Union européenne, il existe d’énormes écarts en matière de traitement des déchets : si des pays comme l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas ou la Suède n’ont envoyé pratiquement aucun déchet municipal en décharge en 2014, cette même année, des pays comme Chypre, Malte, la Croatie, la Grèce, la Roumanie et la Lettonie mettent toujours en décharge plus des trois quarts de leurs déchets municipaux.

déchets, recyclage, Roumanie

Usine de rcyclage en Roumanie © Arthur Mustafa Shutterstock

Cependant, il ne faut pas oublier que tout est relatif : si les ménages sont responsables de 8 % des déchets en Europe, l’industrie du bâtiment et des travaux publics (BTP) génère 34 % du volume total. Les mines et carrières produisent 30 % et l’industrie 10 %.

Illustration bannière : Collecte des déchets – © Dmitry Kalinovsky Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. On pourrait recycler toute cette nourriture gaspillée : invendus des commerces alimentaires, restes des cantines et restaurants en les transformant en alimentation pour le bétail et autres animaux.

Moi aussi je donne mon avis