27 mesures pour économiser l’énergie

Rédigé par Aurore, le 22 Dec 2011, à 16 h 46 min

Les mesures d’économies d’énergie retenues pour les pouvoirs publics

Si les ménages et entreprises sont concernés par l’efficacité énergétique souhaitée par le ministère du Développement Durable, les pouvoirs publics doivent également s’investir.

Quelques mesures les concernant :

– l’aide aux petites communes (moins de 2.000 habitants) pour la rénovation de l’éclairage public ;
– le développement des incitations à l’achat de produits moins énergivores (équipements de restauration collective, chaudières, matériel bureautique…)
– le développement de mécanismes de financement de projets locaux d’efficacité énergétique

Eclairage public : l’État aide les collectivités à réduire leur consommation et leur facture d’énergie

En février 2012, Mme Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, a confié au Président de l’ADEME, la mission d’aider les communes de – de 2000 habitants à rénover leur éclairage public. Cette mesure, dotée de 20 M€ de subventions, doit réduire de 50 % la consommation d’électricité des villes concernées, de diminuer la pollution lumineuse et la pointe d’électricité à la tombée de la nuit.

« La modernisation de l’éclairage public représente un gisement très important d’économies d’énergie, qui peut permettre de gagner 25 % sur la facture d’électricité des communes. Les petites communes n’ont souvent pas les moyens suffisants pour engager ces travaux. » a déclaré N. Kosciusko-Morizet.

La mesure concerne les 31 900 communes de – de 2000 habitants qui regroupent plus de 25 % de la population française. Egalement source de pollution lumineuse, l’éclairage public représente pour elles près de 50 % de leur consommation d’électricité.

Plus de la moitié du parc actuel, qui représente 9 millions de lampes, est composée de matériels obsolètes et énergivores : 40 % des luminaires en service ont plus de 25 ans et 1/3 du parc héberge des lampes à vapeur de mercure. L’ADEME estime que le potentiel de réduction de la consommation d’énergie est de 50 à 75 %.

L’ADEME soutiendra notamment des travaux permettant une division par 2 des consommations sur la partie rénovée. Les opérations visant les luminaires type « boule » pourvus de lampes a ? vapeur de mercure, et concernant un nombre significatif de points lumineux, seront prioritaires. Les dossiers concernant un nombre significatif de points lumineux traités seront privilégiés.

Avec ce dispositif, l’État souhaite accélérer la rénovation du parc d’éclairage français pour :

remplir les engagements européens et internationaux en terme d’efficacité énergétique à l’horizon 2020 et 2050 ;

anticiper le règlement européen qui implique un retrait du marché des lampes à vapeur de mercure haute pression en avril 2015 (le délai de disparition des équipements en place sera ensuite d’au moins 10ans) et les textes législatifs français à paraître imposant des actions pour réduire les nuisances lumineuses ;

  • réduire la pointe d’appel d’électricité  : aujourd’hui le pic de puissance appelée à la tombée de la nuit est de 1260 MW. Cette puissance pourrait être réduite de plus de 25 % avec cette mesure ;
  • préserver l’emploi et développer les compétences et l’innovation : les équipements d’éclairage public sont fabriqués essentiellement en France et installés par des entreprises établies en France ;
  • réduire les nuisances lumineuses afin de contribuer notamment à la préservation de la biodiversité et la qualité d’observation de la voûte céleste.

Au total, la politique nationale en faveur de l’efficacité énergétique doit permettre une diminution des consommations à l’horizon 2020 comprise entre 19,7 et 21,4 %. Cela représente l’équivalent de la consommation annuelle de 16 millions d’habitants.

Ces mesures s’ajoutent à celles mises en place dans le cadre du Grenelle de l’Environnement comme la réglementation thermique 2012 des nouveaux bâtiments, le programme « Habiter mieux », le bonus-malus automobile ou encore les certificats d’économies d’énergies.

picto-hydratation avisPensez-vous que ces mesures vont pousser les entreprises à investir dans des travaux d’économies d’énergie ? Que les ménages vont davantage faire le choix de constructions économes en énergie ? La lutte contre la pollution lumineuse vous parait-elle nécessaire ? N’hésitez pas à réagir !

*

Je veux témoigner

Et aussi :

La fin du pétrocène - les 6 piliers de la transition énergétique

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. J AI POSEZ UN FEU BOIS :INSERT FERME BOIS:CHAUDIERE DE DIETRICH DERNIER GENERATION AVEC rge RESULTAT AUCUNE PRIMES ,,CELA EST BIEN DE LA PUB :::

  2. Je souhaiterai avoir des préssisions sur le taux de subvention que notre petite commune de 550 habitants pourait prétendre pour remplacer à 80% l’éclairage publique qui est vétuste.

  3. NKM, c’est le mensonge en permanence , le ministére de l’écologie ne sert
    à rien , les pollutions font le tour du globe en permanence , Le protocole de Kyoto , c’est 1 grande fumisterie, CQFD…

  4. Simplement en étant plus »cool » sur la route, j’arrive à consommer 1 litre de carburant en moins aux 100 kms, . . . et à faire durer mes plaquettes de frein jusqu’à plus de 140 000 kms. Mais pour cela, il faut absolument tenir des distances avec les véhicules nous précédant, anticiper, et surtout conserver son sang-froid et être courtois et doux avec les autres « usagers » de la route.
    Ca fait du bien à la planète(même si nous polluons encore trop) et à notre portefeuille.

  5. bravo à Mme KM si elle parvient à faire éteindre bureaux et magasins la nuit…encore faudra-t-il vérifier ? Il y a encore tant à faire : comment se fait-il que les magasins avec chauffage en hiver et clim en été laissent leur porte d’entrée grande ouverte ? Pourquoi des magasins/bureaux ne peuvent-ils pas installer des systèmes donnant la possibilité d’éteindre une partie de l’éclairage en été par ex. Pourquoi une telle chaleur dans les magasins alors que nous avons tous des manteaux…et pourtant ce sont eux (nous indirectement) qui payent la facture ? Mais un réel manque d’information du personnel qui n’est pas du tout concerné !

  6. Dans la grande liste des gaspillages au quotidien, il ne faut pas oublier les agents EDF, auquel il faut ajouter les retraités EDF et tous  » ayant droit  » . Sous pretexte de payer 10% seulement du prix du KW, en plus de leurs extraordinaires  » privilèges  » maison, leurs équipements électrique,sont en surnombre et énergivore, puisque gratuits. Une estimation de 2,5 milliards d’€ de gâchis ( à vos frais, CON-sommateurs et CON-tribuables ) a été estimée.

  7. Le gouvernement devrait sérieusement se préoccuper de la consommation énergétique de ces différents ministères.
    Je travaille pour la Défense et les économies d’énergie sont une priorité sur le papier. En réalité, les ordis et les clims fonctionnent toute l’année et personne ne prend la peine de les baisser avant de quitter le travail le soir ou le week-end. Quand une batterie de véhicule est faiblarde, au lieu de la recharger avec un chargeur, on préfère laisser le moteur tourner des heures pour recharger les batteries avec l’alternateur. Si un groupe ou un véhicule n’a pas été utilisé dans la semaine, on le fait tourner 4 heures à vide. Des exemples parmi tant d’autres.

    • en effet très choquant : une fois de plus il faudrait impliquer/former le personnel dans les administrations, les écoles, les hôpitaux….tant de personnes se fichent totalement de la consommation électrique (idem pour la consommation d’eau : un autre sujet !)

  8. la plupart des gens n’ont pas conscience du gaspillage de l’énergie, que ce soit au bureau ou dans un immeuble, en location.
    De plus un logement ou la facture « énergie » est moindre coûte plus cher.
    La société rest une société de « profit » et les nouvelles mesures ne sont appliquées que si elles enrichissent les industriels !

Moi aussi je donne mon avis