1er juillet : tout ce qui change dans votre quotidien

Tous les ans c’est la même chose : le 1er juillet, six mois après le 1er janvier, est l’occasion pour les pouvoirs publics mais aussi pour nombre d’entreprises, de changer certaines règlementations et d’augmenter les tarifs. Revue de détail.

Rédigé par Anton Kunin, le 1 Jul 2018, à 7 h 50 min

Le contrat de sécurisation professionnelle, censé prendre fin au 1er juillet 2018, a quant à lui été prolongé au 30 juin 2019.

Du nouveau en ce qui concerne le CSP et le CITE

Bonne nouvelle pour les salariés qui ont été licenciés pour motif économique : le dispositif de retour accéléré à l’emploi qui leur est dédié sera prolongé jusqu’au 30 juin 2019. Dans le cadre d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP), ces salariés pourront donc continuer à bénéficier de mesures d’accompagnement, qui peuvent notamment comprendre des périodes de formation et de travail en entreprise. Dans le cadre de ce dispositif, le bénéficiaire ne peut refuser plus de deux fois une « offre raisonnable d’emploi ».

1er juillet

Le crédit d’impôt à la rénovation thermique évolue au 1er juillet © Africa Studio

Mauvaise nouvelle en revanche pour les ménages qui envisageaient de faire des travaux d’isolation thermique dans leur logement cet été : le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) évolue au 1er juillet 2018. Ce crédit d’impôt de 15 % (et dont le montant maximum est de à 8.000 euros pour une personne seule et de 16.000 euros pour un couple soumis à imposition commune) ne s’appliquera plus pour la pose de parois vitrées venant en remplacement de fenêtres en simple vitrage et pour l’acquisition d’une chaudière utilisant le fioul comme source d’énergie. Les personnes qui ont passé commande et ont versé un acompte à leur artisan avant le 1er juillet pourront néanmoins en bénéficier.

Le gouvernement essaie de réduire la mortalité et de mieux protéger les touristes

Les prix de certains paquets de cigarettes augmenteront à partir du 2 juillet 2018. L’augmentation sera comprise entre 20 et 30 centimes et concernera les paquets dont le prix est resté aux alentours de 7,50 euros l’unité lors de la dernière hausse.

Autre mesure censée limiter le nombre de morts, selon le gouvernement : la vitesse maximale sur les routes à double sens sans séparateur central passera ce jour, de 90 à 80 km/h.

1er juillet

Du nouveau aussi du côté des voyages organisés © Matej Kastelic

Enfin, les touristes qui opteront pour un voyage « tout compris » seront enfin mieux protégés en cas de mauvaises surprises. En cas d’annulation d’une excursion (ou autre prestation qui devait faire partie du forfait qu’ils avaient acheté), le voyagiste est désormais tenu de les rembourser. Il en est de même en cas d’avance de frais : si à l’arrivée, les touristes constatent que leur hôtel est insalubre et qu’ils sont obligés d’en réserver un autre, ces frais devront être remboursés par le voyagiste qui n’a pas satisfait à ses propres promesses.

Illustration bannière : La vitesse sur les voies à double sens est dorénavant limitée à 80 km/h – © Nikola Barbutov
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis