Le Vortex, gigantesque poubelle sur l’océan

Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :
Envoyer cet article par e-mail

Le vortex est un phénomène bien connu des météorologistes qui se manifeste sous la forme d’un immense tourbillon de courants circulaires dans les océans.

Un continent de plastiques à la dérive

Le phénomène météorologique qui est la cause de cet amoncellement d’ordures est le North Pacific Gyre. Il s’agit d’un tourbillon de 34 millions de km2 composé de la plupart des courants océaniques du nord du Pacifique.

Du fait de la pollution des mers, un vortex va avoir comme conséquence inattendue de concentrer en un endroit l’ensemble des déchets flottant sur les milliers de kilomètres concernés par les courants du vortex.

Le tourbillon maintient les déchets en un ensemble qui ne se disloque que difficilement faute de vents puissants. Pendant longtemps, les débris qui flottaient étaient absorbés par des micro-organismes. Mais, depuis que les débris en plastique non biodégradable se sont multipliés l’équilibre s’est rompu.

Un danger majeur pour la faune marine

L’ONG Greenpeace et son navire Esperanza ont découvert, entre Hawaï et la Californie, dans le Pacifique, une zone qui est une véritable île poubelle qui s’étire sur près de 600.000 km2, soit une surface presque plus étendue que la France.

Le programme des Nations Unies a mené une étude montrant que dans la région du vortex, 46.000 morceaux de plastique flottent pour sur chaque kilomètre carré d’océan et que cette poubelle marine circule à une profondeur de 30 mètres. Cette énorme nappe n’est pas statique et dérive parfois vers les côtes.

Developpement durable article

Cette poubelle flottante gigantesque est située à proximité de la plus grande réserve marine du monde.

Le danger pour les oiseaux, les tortues, les poissons est d’ingérer les multitudes de déchets de toutes sortes, notamment plastiques. Ces déchets peuvent « remonter » ensuite la chaîne alimentaire, potentiellement jusqu’à l’homme.

Le plastique met entre 100 et 1000 ans à se dégrader dans la nature. Cela peut avoir des conséquences sur la faune et la flore.

Plastiques – Le saviez-vous ?

En 1990, 80.000 chaussures Nike se sont échappées du navire Hansa Carrier. Pendant les trois années suivantes, les côtes de l’Océan Pacifique ont vu surgir des chaussures récupérées par les habitants de Colombie britannique, de Washington, de l’Oregon et de Hawaï.

Des cargaisons de 30.000 jouets pour salle de bain se sont aussi échouées 4 ans plus tard. Des milliers de petits canards jaune en plastique flottaient dans les côtes du Pacifique (+ d’infos sur sur timesonline.co.uk du 28/06/07, en anglais).

*

Sur le plastique et les océans

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


29 commentaires Donnez votre avis
  1. tant que c’est du plastique … Je viens de regarder sur arte le documentaire « ocean poubelle ». Quant à la « cause » de cet amoncellement (le vortex avec un peu de notre aide) c’est finalement une chance … imaginez cette même pollution diffuse … qui s’en inquiéterait ?

    • poubelle etre bonne pour planete car sa donne place aulieu que dans des villes

  2. ET SI LES GRANDES SURFACES, nous vendaient des sac en papier, comme les magasins de primeurs,de grands sacs papier comme aux states!!! et je
    préfère le panier, pour le marché, et le cabas de la mamie toujours
    recyclés depuis 50 ans, un moins de plastic à avaler pour nous animaux
    marins que nous voulons préserver. Cat

  3. Je vous invite à visiter mon site internet sur le ramassage des déchets plastiques: J’ai besoin de votre aide de ramassage afin que notre action soit collective!
    http://www.plastiques.eu

  4. Ce sont ces images qu il faut montrer a tous et pas celles d arthus bertrand qui depuis son avion et en grand renfort de pub et de copains fait du fric sans rien changer

    • goodplanet est une association crée par Yann Arthus Bertrand…

    • Ca vaut aussi la peine de regarder le film « Home » et encore plus d’acheter le livre, on apprend beaucoup de choses frappantes sur ce que nous faisons de la Terre. Yann A.B. nous a offert de nombreuses magnifiques images, mais ce n’était pas son seul but. Ce serait intéressant que vous regardiez un petit peu ce qu’il fait. Très bonne journée à vous et battons nous ensemble pour remercier la nature du bien qu’elle nous fait!

  5. Voici donc une source inépuisable de matière première ! Perso je pense que c’est une idée à creuser dans la mesure ou les mentalités ne changerons pas !!!

  6. C’est au niveau mondial qu’il faut agir et vite !

  7. 1) Les mers sont presque vides de poissons.
    2) Le marin-pêcheurs ont besoin de travailler.
    3) Au lieu de les subventionner à rester au port, et si on les payait à chaluter les débris flottants pour recyclage ?

    elle est pas bonne mon idée ???

  8. l’homme peut avoir honte de jetai les papier dans la nature et ses plastiques dans les océans … trop de plastiques !!

    • aie ça fait peur un tel continent de plastique ! ce vortex du Pacifique a t il une chance de se recycler ??

    • Mais ou d’autre est ce qu’on peux mettre des poubelles? ( ceci est un question serieux) je ne veux pas poluer mais je ne sais pas quoi faire avec mes poubelles!

  9. Oû sont les images de ce continent de plastique ?

  10. pardon…

  11. encore quelques années et la terre sera enfin debarrassée de son plus grand predateur… l’etre humain… et la nature reprendra sa place!

  12. Et si c’était une bonne nouvelle?
    Les déchets plastique étant concentrés dans un espace définissable, on pourrait leur envoyer des colonies de champignons mangeurs de plastiques, comme ceux que vous décrivez dans la rubrique « développement durable, conseils pratiques »
    C’est génial…

  13. Et dire que l’homme pense être supérieur. Ça me rend triste de voir à quel point la bêtise humaine est énorme. Surconsommation, production en masse de déchets, tout cela pour rien, car les gens achètent des produits qui ne parviendront jamais à satisfaire leur manque et leur lassitude face à la vie urbaine. Très chers, élevez votre spiritualité, donnez un sens réel à votre vie, faites le bien autour de vous, apprendrez à aimer vos amis et votre famille. Le matériel paraitra bien plus minable. Je n’ai que 22ans, mais croyez moi, je vis dans la spiritualité, et les Nike et voitures de sport, ça ne m’intéresse pas. ça n’est pas un truc de vieux que de vivre en harmonie avec la nature et les esprits qui nous entourent. Encore que tous ces gens qui consomment et consomment encore font partie de, de tous les milieu socioculturel et de toutes les classe de la population, sans prendre en compte l’âge. Mais nous sommes la jeunesse de demain. Ne laissons pas les publicités omniprésentes nous occulter de la vérité. Concentrez vous sur la réalité de la vie. Le matériel, vous ne l’emporterez pas après votre mort. Mais toute votre vie, tous vos souvenirs et toutes vos bonnes et mauvaises actions, elles vous suivront devant Dieu un jour prochain. Lisez des œuvres de Osho, de Tolstoï, là vous ferrez un achat réellement intéressant.

    Wesley.

  14. Je pense qu’on devra essayer de moin gaspiller se qui sera un grand debut pour sauver la terre

  15. question: ça sert à quoi les poubelles?

  16. Vous même êtes vous en mesure d’alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur ces graves problèmes ? Si ce n’est pas le cas seul les lecteurs potentiels de votre site pourront réagir par leur indignation, et la terre continuera à mourir…

  17. Il serait grnad temps que l’humain cesse ses « conneries »

  18. à chacun de nous d’agir là où il est, en commençant par trier ses ordures, par ne rien jeter par terre, y compris ses mégots. La pollution, ce n’est pas les autres, c’est nous.

  19. partout sur terre, l’homme laisse les traces de sa surconsommation,et de son irrespect pour la planète. Hélas même ceux qui devraient donner l’exemple, s’en moquent: je pense aux camps de bases des alpinistes en Himalaya, les marins pourrissent les mers,etc… suicide collectif

  20. Quand on constate que les gens ne sont pas capables de nettoyer leurs rues et de ne pas jeter leurs détritus au sol, sur les plages, à la neige…et pire encore qu’ils ne voient pas la saleté qui les entoure : le fait de savoir que l’océan est pollué ne doit pas beaucoup les déranger…

Moi aussi je donne mon avis