En ville, on composte ses déchets aussi !

En ville, on composte ses déchets aussi !

Le compostage des déchets, c’est bien joli et facile…surtout à la campagne ou pour les particuliers urbains qui disposent d’un carré de jardin ! Mais qu’en est-il du compostage dans les grandes villes où la verdure se fait bien plus rare ? Pas de problème ! La solution existe, la preuve…

J’habite en ville et je composte mes déchets !

ComposteurNous sommes de plus en plus nombreux à vouloir transformer nos fins de repas en engrais naturel pour le jardin et les fleurs. Même les particuliers urbains vivants en appartement veulent tenter l’expérience. De ce fait, à Lyon ou encore à Rennes, le compostage collectif, déjà popularisé en Suisse, fait de plus en plus d’adeptes.

Comment font-ils ? Facile :  on prend un bio-seau à la main pour stocker épluchures, marc de café etc., et on déverse les déchets dans l’un des composteurs en bois ou plastique installés par la ville dans les jardins de l’édifice. Neuf mois plus tard, les habitants obtiennent un compost qu’ils pourront verser dans leurs bacs à fleurs.

Compostage en ville, des règles à suivre

Une initiative au succès croissant qui n’est pas passée inaperçue à Paris ! La capitale se lance dans l’aventure depuis avril 2010 en sollicitant copropriétés, immeubles et bailleurs.

Toutefois, pour que le projet soit mené à terme, certaines conditions sont à respecter :

  • les habitations doivent être munies d’un espace vert ;
  • au moins 15 résidents doivent accepter de participer ;
  • l’accord du syndic ou du bailleur est impératif ;
  • un référent devra être désigné parmi les résidents afin que le déroulement du projet se passe correctement.

Une fois toutes ses consignes validées, la Direction de la propreté et de l’eau de Paris n’a plus qu’à fournir le composteur, les bio-sceaux et le mélangeur (oui, pour mélanger la texture de temps en temps). Puis, le cabinet garantit un accompagnement personnalisé de neuf mois, parfait pour les novices !

compost déchetsOutre un engrais naturel efficace, le compostage collectif permettrait aussi de réduire la facture des collectivités d’une tonne et demie de déchets par an et par site pour une moyenne de quinze familles volontaires par site…

Vous vivez en ville et désirez composter vos déchets ? Si vous répondez aux critères cités ci-dessus, il ne vous reste plus qu’à vous présenter devant la mairie de votre ville !

Sur le même thème

Article publié en mai 2010