Vélo électrique : l’État vous rembourse jusqu’à 200 euros

Le ministère de l’Écologie vient de mettre en place une prime de 200 euros pour aider les Français à s’offrir un vélo à assistance électrique.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 21 Feb 2017, à 9 h 35 min
Vélo électrique : l'État vous rembourse jusqu'à 200 euros

Ce « bonus vélo » fait suite au bonus écologique versé aux automobilistes. Les Français qui envisagent d’acheter un vélo électrique pourront désormais bénéficier d’une prime de 200 euros, comme l’indique un décret paru récemment au Journal officiel. Cette aide est valable pour tout achat effectué avant le 31 janvier 2018.

Comment bénéficier de cette prime de 200 euros ?

Pour profiter de cette aide octroyée par l’État, l’acquéreur d’un vélo électrique devra se rendre sur un site spécifique qui sera prochainement mis en ligne. Il lui suffira de télécharger une copie de la facture d’achat de son matériel. Toutefois, cette prime ne peut être versée qu’une seule fois par personne. Les vélos équipés de batteries au plomb sont exclus de son champ d’application. Les bénéficiaires de cette somme versée par l’Agence des services et de paiement s’engagent à ne pas vendre leur vélo pendant les deux ans qui suivent l’encaissement de la subvention.

Découvrez les chiffres des ventes de vélos électriques en France grâce au Planetoscope

À noter que le dispositif concerne « l’acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électrique d’une puissance maximale nette du moteur inférieure à 3kW et n’utilisant pas de batterie au plomb », comme le précise le décret. Sachant qu’un vélo électrique coûte en moyenne 1.000 euros, cette aide est un réel coup de pouce pour les acheteurs.

Une prime non cumulable avec les subventions locales

Le gouvernement n’est pas le seul à proposer des aides visant à encourager l’achat de vélos électriques. En effet, des dispositifs similaires mis en place par les collectivités locales existent. Or, le ministère de l’Écologie précise que ces subventions ne sont pas cumulables avec la prime versée par l’État. Les cyclistes devront donc choisir entre le bonus proposé par l’État ou les aides des collectivités, ces dernières pouvant différer selon leur domiciliation.

vélo électrique

Paris verse par exemple jusqu’à 400 euros d’aide pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. La ville de Rouen, qui encourage également ce mode de transport écologique, aide les acquéreurs jusqu’à 300 euros. La communauté de communes de la Plaine de l’Ain, regroupant 33 communes au sud de Bourg-en-Bresse, reste la plus généreuse, proposant de verser jusqu’à 500 euros de subvention.

Illustration bannière : Vélo électrique – © Golden Shrimp Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



2 commentaires Donnez votre avis
  1. Le velo electrique c’est pour les faineants : rien de mieux que l’huile de genoux !

    • pour personne d’un certain age c’est bien

Moi aussi je donne mon avis