Le TGV écrase l’avion de 245 000 tonnes

245 000 tonnes. C’est la quantité de CO2 que la mise en service du TGV Est va permettre de ne pas émettre chaque année dans l’atmosphère du fait d’une moindre utilisation de l’avion qu’elle entraîne. L’avion émet entre 134 et 148 grammes de CO2 par voyageur.kilomètre le second n’en émet que 2,6 grammes. Y’a pas photo !

Le TGV plus écolo que l’avion

> On obtient cette économie de rejet de C02 en calculant les rejets carboniques dus à la production d’électricité nécessaire pour le TGV pondéré du taux d’occupation observé dans ce type de train. Malgré tout, tout le monde n’applaudit pas à 100 % :

  • France Nature environnement (FNE) reconnaît la supériorité écologique du TGV sur l’avion, mais cette fédération conteste les prix trop élevés du TGV.

Ces prix empêchent de faire une vraie concurrence à la voiture.. Cela même alors que le TGV pourrait également générer des économies de CO2 sur les voitures : en effet une voiture particulière génère 111,7 grammes de CO2 par voyageur.kilomètre , moins que l’avion mais bien plus que le TGV.

Sans ce niveau de prix, il n’y aurait pas photo là non plus. «Il n’y aura pas de report modal des routes vers les trains», explique Michel Dubromel, porte-parole de FNE.

Rappel

Les rames du parc TGV EST EUROPÉEN bénéficieront d’un nouvel aménagement intérieur entièrement redessiné par Christian Lacroix. En juin 2007, elles pourront circuler à 320 km/h, soit 20 km/h au dessus de la vitesse pratiquée sur les autres axes TGV. Chacune d’elles accueillera jusqu’à 360 voyageurs.

Lire également