Pollution électromagnétique : omniprésente au quotidien(1)

Pollution électromagnétique : omniprésente au quotidien(1)

Alors que dans les années 50 les foyers étaient équipés d’une simple lampe et d’une prise de courant, aujourd’hui les appareils électriques peuplent nos maisons et les champs électromagnétiques qu’ils engendrent rejoignent la liste déjà longue des pollutions.

Qu’est-ce que la pollution électromagnétique ?

Appareils électroménagers, portables, ordinateurs, radio-réveils, chaîne-hifi, télévisions, satellites,etc., l’électricité occupe une part de plus en plus importante dans notre quotidien au fil des années.

L’Homme a donc introduit de nouvelles formes d’ondes électromagnétiques dans son environnement, permettant à la radio d’être reçue, nos portables de capter le réseau, nos bornes wifi d’émettre le signal dans notre logement … Autant d’ondes qui perturbent celles naturelles et ponctuelles.

Ondes électromagnétiques

  • Cette pollution est physique, électromagnétique, mais aussi énergétique et invisible puisqu’elle est aussi présente avec du matériel électronique non branché.

La pollution électromagnétique est un phénomène étendu qui inclut d’autres facteurs de pollution énergétique comme l’influence du sous-sol, des formes, des proportions, des matériaux, etc.

Qu’est-ce qu’un champ électromagnétique ?

Chaque appareil, générateur ou conducteur électrique sous tension crée un champ électromagnétique, associant un champ électrique et un champ magnétique.

  • Le champ électrique dépend de la tension. Il se mesure en volts par mètre (V/m).
  • Le champ magnétique dépend de l’intensité du courant. Il se mesure en teslas (T).

champ électromagnétique

Le champ électromagnétique pénètre dans certains milieux dits “diélectriques” puisque transparents aux champs électriques ! En revanche, il est arrêté par les milieux conducteurs, comme les blindages métalliques.

En pratique, même s’il s’agit de phénomènes différents avec des propriétés distinctes, on ne fait pas la différence entre les champs électriques et les champs magnétiques. Les détecteurs perçoivent un champ dans sa globalité électromagnétique, et les précautions à prendre sont les mêmes dans les deux cas.

L’ensemble des fréquences des ondes électromagnétiques est caractérisé par plusieurs niveaux :

  • Les plus basses fréquences électromagnétiques se propageant dans l’environnement sont celles émises pour les réseaux électriques et celle des ondes radio ou ondes hertziennes.
  • Les micro-ondes ont une fréquence un peu plus élevée, qui fait vibrer les molécules d’eau.
  • Puis on trouve les infrarouges, qui sont surtout émis par les objets chauds comme notre corps.
  • Ensuite vient la lumière visible.
  • Au-delà, il y a les ultra-violets dont on peut sentir les effets par des coups de soleil !
  • Encore plus énergétique : les rayons X que l’on utilise en radiographie.
  • Et enfin, les rayons gamma essentiellement produits par les réactions nucléaires.

Lieux les plus exposés aux champs électromagnétiques

  • A l’extérieur  : lignes électriques de transports et de distribution, transformateurs, câbles souterrains, voies ferrées, éclairage public.
  • A la maison : installations électriques, lampe, divers appareils électroménagers, téléphone portable, audiovisuels…
  • Au bureau : photocopieuse, fax, écrans d’ordinateurs, lampes halogènes.

Sur les ondes

  • Les rayonnements électromagnétiques constituent un phénomène naturel sur notre planète, conséquence de l’activité du soleil, des champs électriques et magnétiques émis par la terre et de divers phénomènes météorologiques.
  • Les téléphones portables utilisent des fréquences proches de celles des fours, mais leur puissance est mille fois plus petite.

*
La suite Pollution électromagnétique : omniprésente au quotidien(2)

Lire également