Les plantations en ville contre la délinquance

Rédigé par Emma, le 5 sept 2012, à 11 h 45 min
Les plantations en ville contre la délinquance

Dans des environnements urbains trop souvent gangrenés par les incivilités et la violence, une petite de vert apporterait un soulagement. Autrement dit, la verdure fait baisser la violence, expliquent des chercheurs.

De la vertu des espaces verts en milieu urbain

Avoir des espaces verts dans son quartier permet aux résidents de se sentir en meilleure sécurité et de faire baisser la délinquance. C’est la principale conclusion d’une nouvelle étude de l’Université de médecine américaine de Pennsylvanie (Perelman School of Medicine).

Publiée dans la revue Injury Prevention, l’étude se base sur des mesures statistiques aléatoires de l’impact des espaces verts et des plantations.

Deux groupes ont été comparés. Un quartier a été “verdi” et planté avec l’aide d’une association horticole qui a également débarrassé le quartier de ses déchets. Des gazons, des jardins, des pelouses, des barrières ont été érigés dans tout le quartier qui a été bien entretenu par la suite. Le second quartier a été laissé tel que, sans verdure.

Le vert contre le gris

21 des habitants de chaque quartier ont été interrogés en profondeur au début et à la fin de l’étude.  La conclusion est simple et riche d’enseignements :

Les quartiers qui verdissent se différencient de ceux dans lequel prospère la délinquance et les plantations aident les gens à se sentir mieux.” explique le rédacteur  principal de l’étude Eugenia C. Garvin.  “Notre théorie est que transformer un espace laissé en friche et rempli de déchets par des plantations bien entretenues rendent plus difficile le fait de cacher des armes ou des activités illégales comme la drogue. En plus, cela encourage les travaux en commun et la cohésion collective dans le quartier”.

La délinquance en baisse

jardin urbainAprès le verdissement du quartier, les habitants se sont sentis mieux dans leur environnement et en fait, il s’est avéré qu’ils étaient effectivement plus en sécurité.

Les chercheurs ont analysé les rapports de police et ils ont pu confirmer que le taux de délinquance avait réellement diminué, y compris celle avec violence et armes !

D’après un sondage Harris de 2012 mené auprès de 10.000 Français sur la place des espaces verts dans la ville, ces derniers sont très nombreux à penser que les jardins et espaces verts contribuent directement à rendre la ville plus belle, tandis qu’environ 76 % estiment que développer les espaces verts en milieu urbain peut permettre la création de lien social et donner lieu à des échanges.

Quand on vous dit que la nature nous fait du bien !

*

Cela me donne une idée

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Emmanuelle Couturier, journaliste depuis 25 ans est également dieteticienne nutritionniste D.E. spécialiste de la prise en charge du surpoids et de...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Trés bonne décision! Que ça supprime la délinquance ? mais il esr trés que certain, que ça apportera un bien être, a la population. Et ssurtout a ceux qui feront les cultures. La terre etsa bonne odeur, et depuis sa création elle fût pour nourir l’humanité.
    Et si ça marche, j’en doute fort, mais je le souhaite, la terre et les animaux sont indispensables.Et fait vous apportez la vie.
    Mais aurez vous la possibilité d’éviter les sacages ?
    Bonne décision et bons souhaits.

  2. Plus on éloigne les personnes de la nature et plus ils comblent ce vide en voulant compenser par de l’ argent à n’ importe quel moyen.
    Il en est de même avec la concentration de population dans les villes qui ressemblent plus à des prisons ouvertes, qu’ a des lieux de résidence.
    Ce fait augmente le besoin de territoire, de communautarisme et de domination.

Moi aussi je donne mon avis