Pêche en eaux profondes, Intermarché attaqué

Pêche en eaux profondes, Intermarché attaqué

Cet épisode judiciaire n’a rien du hasard si on considère les protagonistes. D’un coté l’ONG Bloom et sa fondatrice Claire Nouvian, égérie de la défense des poissons, notamment en eaux profondes. consoGlobe vous en a déjà parlé à l’occasion du lancement de la pétition contre la consommation de poissons des profondeurs.

De l’autre, en position d’accusé, le géant de la distribution, Intermarché. Le groupement des Mousquetaires est en effet aux commandes d’une flotte de pêche dont il se vante, car elle lui permet de proposer un poisson très frais à ses clients. Mais voilà, Intermarché va jusqu’à se vanter d’une pêche écologiquement responsable.

Intermarché et la pêche en eaux profondes

Il n’en fallait pas plus pour que Bloom réagisse et attaque, accusant Intermarché d’allégation mensongère du fait que le distributeur prélève des espèces de poissons des profondeurs avec des chaluts de grands fonds.

Or on l’a vu, il n’y a pas de pêche en eaux profondes durables ; bien au contraire, les chaluts de grands fonds causent des dommages dramatiques aux écosystèmes marins. On verra si Intermarché se fait prendre dans les filets de la justice…. En attendant, si vous fréquentez l’étal du poissonnier d’Intermarché, prenez la liste des poissons à éviter (à télécharger ICI de toute urgence).

Stop à la pêche en eaux profondes !

Face aux conséquences désastreuses de la pêche en eaux profondes, consoGlobe a décidé de lutter en en faisant son combat 2012.

Avec Maud Fontenoy, nous vous invitons à signer la pétition “Stop à la pêche en eaux profondes” et à vous engager à ne plus consommer de poissons provenant des eaux profondes de nos océans.

Découvrez également sur le Planetoscope, les chiffres de l’eau et des océans.

*

Je réagis

Pêche en eaux profondes