Must de l’été, le monoï se met au solaire

Must de l'été, le monoï se met au solaire

A chaque fois que l’été pointe le bout de son nez, le monoï trouve bonne place dans les rayons et tête de gondoles dans les points de vente de crème solaire ! Nouveautés cosmétiques à base de monoï, crème solaire : le monoï est partout. A croire que cet ingrédient est incontournable pour sublimer l’été. Zoom sur un ingrédient qui fait le succès des crèmes solaires.

Monoï : l’incontournable de l’été

Fleur de TiaréPour beaucoup, il est impossible d’imaginer l’été sans penser aux effluves de fleur de Tiaré et de coco.

C’est ainsi que le monoï est devenu le produit culte qu’on sort lorsque les beaux jours arrivent pour sublimer son bronzage ou encore soigner ses cheveux abîmés.

Traditionnellement utilisé pour soigner la peau et les cheveux après une exposition au soleil, le monoï, grâce à sa teneur en acides gras est un excellent hydratant.

fleche-Pourquoi le monoï est-il le must des crèmes solaires ?Il sublime le bronzage et fait retrouver leur douceur aux cheveux. Mais depuis quelques temps, le monoï Tahitien s’invite dans une multitude d’autres soins.

Du monoï à toutes les sauces !

Monoï de TahitiLe monoï semble être le nouvel eldorado de toutes les marques cosmétiques. Ainsi, des grands groupes comme L’Oréal Paris, Dior ou encore Estée Lauder l’ont intégré à leurs formulations.

Parmi les nouveaux produits qui intègrent du monoï, on trouve des gels douche, des soins capillaires mais aussi, et plus surprenant dans du maquillage !

La marque Nars, par exemple, propose du maquillage avec du monoï, utilisé pour son pouvoir liant entre pigments et poudres.

Monoï : tout le monde s’y met !

Monoï Yves RocherLe marché des produits au monoï ne cesse de s’étendre et visiblement chacun veut sa part du gâteau !

Ainsi, toutes les marques s’y mettent et proposent des produits au monoï allant du prix anecdotique aux prix les plus excentriques !

Bref, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses.

Vous trouverez par exemple un préparateur avant-soleil Corine de Farme à 6,80 euros, une huile de monoï pour le corps chez Nars à 65 euros ou encore une eau des vahinés au monoï chez Yves Rocher à 27,80 euros.

Le monoï : un engouement croissant qui mène à la diversification des produits

Fleurs de TiaréLe monoï connaît actuellement un regain d’intérêt de la part des marques cosmétiques.

Ces dernières sont donc en demande croissante de composants naturels à intégrer à leurs produits (crèmes, shampooings, masques, colorations etc.), ce qui participe à la montée régulière de ses exportations.

Ainsi, en 2011, près de 90 % de sa production (matière première brute, huile prête à l’utilisation et produits dérivés compris) a été acheminée hors Polynésie, générant un chiffre d’affaires de près de 4,5 millions d’euros contre 4 millions en 2007.