Les micro algues : nouveau carburant ?

Les micro algues: nouveau carburant?

Projet d’avenir ; les micro algues attirent l’attention de nombreux chercheurs dans le monde. Les algues et microalgues intéressent les industriels qui les utilisent pour la fabrication de compléments alimentaires, d’aliments fonctionnels, de cosmétiques, de médicaments ou pour la nutrition en aquaculture. Mais c’est en tant que carburant qu’elles font le plus fantasmer.  Ces plantes microscopiques riches en lipides seraient capables de faire tourner les moteurs.

Les micro-algues sont pleines de promesse

micro algues sourireLes micro algues, diverses et foisonnantes, vivent dans l’eau douce ou de mer et poussent uniquement grâce au soleil, à l’eau et au gaz carbonique. Certaines espèces de micro algues produisent des réserves de lipides allant jusqu’à 70 % de leur masse en acide gras.

Les micro-algues, sont source de vie et une ressource pour l’humanité. De tous temps, elles ont peuplés, les océans, les lacs, les zones humides. Qu’elles proviennent du cycle du carbone et de la photosynthèse ou plus généralement des cycles biogéochimiques, les microalgues ne demandent qu’à se développer dans des photo-bioréacteurs ou des fermenteurs industriels.

Leurs applications concernent de multiples domaines : cosmétiques, produits de la chimie verte, alimentation, santé et plus encore l’énergie !

micro algues

La production à grande échelle de biodiesel à partir d’algues arrivera beaucoup plus vite qu’on ne l’imagine”, prédit Juan Wu, de la société de conseil en biotechnologies Alcimed.

Les chercheurs traquent aussi le “graal” des micro algues, celle qui parmi les 200.000 à un million d’espèces existantes proposera la meilleure production lipidique.

Nous sommes en compétition avec des scientifiques d’Amérique, du Japon, d’Allemagne, d’Angleterre, chacun cherche la bête de course !”.

Les micro-algues, futur biocarburant ?

La transition micro-algues est en marche. Elle participe de la transition écologique, alimentaire, énergétique et annonce une vague d’innovations à fort potentiel. Les Micro-Algues sont en expérimentation active. Les micro-algues n’ont pas encore livré tout leur potentiel et elles apparaissent de plus en plus comme une alternative sérieuse à la production d’énergie, et notamment de biocarburant et pourtant déjà tous les regards se tournent vers ce biocarburant dit “de troisième génération” dont les avantages sont nombreux :

  • Les microalgues sont riches en sucres, pigments, vitamines, lipides, protéines et antioxydants,
  • Les micro-algues offrent un excellent rendement par rapport aux plantes terrestres. Elles produisent 5 à 10 fois plus de litres d’huile par hectare que le colza ou le palmier.  Leur rendement à l’hectare est au moins 30 fois supérieur aux oléagineux,
  • Les microalgues peuvent être cultivées en milieu marin et ne nécessitent aucune consommation d’eau supplémentaire. Mieux, leur croissance par photosynthèse permet de recycler et valoriser le traitement d’effluents liquides et de fumées industrielles (CO2, nitrates, phosphates entre autres).
  • Les biocarburants provenant des céréales sont souvent contaminés par des pesticides et des engrais alors que la culture des micro algues en serre est saine.
  • Cette culture est un gain de place par rapport aux cultures oléagineuses terrestres.

micro algues culture

Chercheurs et industriels sont optimistes concernant cette nouveau gisement d’énergie. Une centaine de projets sont déjà élaborés aux Etats-Unis, mais aussi en Australie, en Chine ou en Israël. En Europe, une quinzaine de programmes de recherche sont en cours. Les micro algues accumulant entre 60 % et 80 % de leur poids en acides gras, laissent espérer une production annuelle, par hectare, d’une trentaine de tonnes d’huile.

Les algues ne concernent pas seulement les voitures : les avions s’y mettent aussi ! La société AlgaeLink, basée aux Pays-Bas, a indiqué qu’elle a signé un accord avec la compagnie aérienne franco-néerlandaise Air France/KLM pour le développement et la production de carburant à partir d’algues qui alimentera les avions.