Les marques plus vertes intéressent plus les consommateurs

Rédigé par Frédéric Sergeur, le 14 Oct 2015, à 16 h 36 min
Les marques plus vertes intéressent plus les consommateurs

La responsabilité sociale et environnementale des entreprises influe sur leurs chiffres d’affaires et le regard que portent sur eux les consommateurs. C’est ce qui ressort du rapport Global Corporate Sustainability 2015 de Nielsen, société internationale de management de la performance. Ainsi, les marques qui mettent le développement durable au coeur de leurs activités ont vu leur chiffre d’affaire augmenter de 4 %, contre 1 % pour les autres.

Les consommateurs sensibles aux produits responsables

Dans la même optique, 66 % des consommateurs interrogés dans le monde sont prêts à payer plus pour des produits responsables. Ce pourcentage est en hausse depuis deux ans : il s’élevait à 55 % en 2014 et à 50 % en 2013. Des chiffres qui ne trompent pas. « Les grandes marques qui ignorent le développement durable compromettent leur réputation, et donc leur avenir, laissant aux concurrents la possibilité d’établir cette confiance avec les consommateurs, majoritairement jeunes, les plus soucieux de consommer responsable », explique Carol Gstalder, vice-présidente Reputation & Public Relations Solutions, de la branche américaine de Nielsen.

Des produits bons pour soi et pour l’environnement

Des consommateurs souhaitant à la fois des produits bons pour eux, pour plus de la moitié des personnes interrogées (59 %), mais aussi soucieux pour l’environnement : 57 % d’entre eux recherchent des produits naturels et ou biologiques. L’alliage de ces deux arguments de vente est alors un atout indéniable pour les marques. Tout comme le fait de s’engager pour l’environnement, ce qui peut faire pencher la balance pour 45 % des consommateurs, ou pour ces causes sociales (pour 43 %) ou communautaires (41 %). « Les marques qui n’ont pas intégré le développement durable dans leur stratégie encourent de nombreux risques, ajoute déclare Carol Gstalder. La responsabilité sociale est un élément essentiel pour construire une réputation et les entreprises qui s’engagent dans cette voie réussissent mieux que les autres à attirer les meilleurs talents, les investisseurs, les partenaires, et surtout, les consommateurs. »

Les 21-34 ans très engagés

Surtout que cette tendance ne concerne pas seulement une frange de la population. « Le développement durable est une préoccupation mondiale qui continue à prendre de l’ampleur, surtout dans les pays où l’augmentation de la population ajoute une pression supplémentaire sur l’environnement », analyse Grace Farraj, SVP Public Development & Sustainability de Nielsen. Les ménages aux revenus les plus modestes (moins de 20 000 dollars par an), sont 68 % à être prêts à payer plus pour des marques fidèles à certaines valeurs. La génération Y, bien que ne possédant pas non plus un fort revenu, est également fortement engagée : 73 % des 21-34 ans interrogés seraient enclins à payer plus pour des produits durables, alors qu’il n’étaient qu’environ 50 % il y a un an. Cela est aussi vrai pour les moins de 20 ans, avec 72 % dans ce cas.

Nielsen consommation française critères enquête

Enquête de Nielsen sur les critères de consommation des Français. © Nielsen

 Les promotions intéressent plus en France

Des disparités régionales existent par contre. Ils ne sont que 44 % en Amérique du Nord et 51 % en Europe à avouer être influencés par les valeurs sociales et environnementales dans leur décision d’achat, contre 66 % dans le monde. Un chiffre qui n’est de 44 % en France, bien loin de la Bulgarie (73 %), mais devant la Belgique (41 %). C’est un critère moins important que le rapport qualité-prix ou les promotions et bons de réduction, qui occupent les deux premières places de ce classement concernant les Français. Un chiffre qui ne peut donc que s’améliorer dans les années à venir.

L’enquête en ligne sur la responsabilité sociale en entreprise a été menée du 23 février au 13 mars 2015, interrogeant 30 000 internautes dans 60 pays (Asie Pacifique, Europe, Amérique Latine, Europe de l’Est, Afrique et Amérique du Nord). 

Illustration bannière : Les consommateurs sont de plus en plus sensible aux valeurs “vertes” des marques © Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Journaliste de formation spécialisé dans le sport, il a décidé de se mettre au vert et de se recycler en intégrant consoGlobe, histoire de joindre l'utile...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis