Maison: les plantes dépolluantes, vous connaissez?

Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :
Envoyer cet article par e-mail

On ne le répètera jamais assez, l’air de notre maison est plus pollué que celui de l’extérieur. Vous avez beau être la reine du ménage, acariens et champignons ne cessent tout de même de proliférer. Et c’est là que les plantes dépolluantes nous sont très utiles!

Les plantes dépolluantes les plus connues

Les plantes dépolluantes les plus connues et les plus utilisées sont les suivantes. Petite revue d’effectif :

Contre la pollution atmosphérique domestique, les plantes dépolluantes

En plus de décorer votre maison,  il a été scientifiquement prouvé que les plantes vertes ont le pouvoir de « dépolluer » l’air ambiant, en absorbant certaines substances nocives! Ce serait donc dommage de s’en priver…

Mais pas de panique! Il ne s’agit en aucun cas de transformer votre maison ou appartement en jungle. Deux ou trois plantes dépolluantes suffiront à assainir l’air d’une pièce de 17 à 20 m². Ainsi, l’air de rien, les risques d’attraper un rhume est réduit de 30%!

Les plantes dépolluantes les plus assainissantes

Plante dépolluante : Le chlorophytum

Efficace contre le monoxyde de carbone échappé de la gazinière ou du chauffe eau, le toluène et le benzène, cette plante dépolluante araignée est une des plantes vertes les plus fréquentes. L’idéal serait de placer cette plante assainissante gourmande en lumière vive, dans le salon ou la salle de bain tout en maintenant sa température à 18 degrés.

plante dépolluanteCoût: environ 5€

Plante dépolluante : les dragonniers

Absorbant le trichloréthylène, le xylène, le toluène et le monoxyde de carbone, hé oui rien que ça, cette plante dépolluante à feuillage décoratif qui nécessite peu d’eau et de lumière, lutte contre la plupart des composés organiques volatils, fumée de cigarette, peinture, l’encre, le chauffe-eau, les parfums d’ambiance, les matériaux de construction…A disposer dans les pièces où l’on fume et dans les chambres!

plante dépolluanteCoût: 20€

Plante dépolluante : La fleur de lune

Cette plante dépolluante au feuillage persistant et vert brillant, grâce à sa grande capacité à filtrer l’air, absorbe le trichloréthylène, le benzène, l’ammoniac, le xylène et le formaldéhyde qui émanent des peintures et des colles. Véritable épurateur d’air, la fleur de lune nécessite une lumière tamisée et beaucoup d’humidité. A placer partout dans la maison…

  • Toutefois, attention si vous possédez des animaux domestiques car cette plante est toxique pour eux!

plante dépolluante

Coût: environ 20€

Plante dépolluante :L’aglaonema

Les aglaonémas sont une plante dépolluante dont la croissance est lente, filtrent les COV toxiques provenant de la peinture, des produits parfumés.

Outre son besoin en lumière relativement faible, cette plante dépolluante lutte contre le formaldéhyde et le benzène. Par ailleurs, cultivés pour leur superbe feuillage, les aglaonémas n’apprécient guère les grosses chaleurs et les courants d’air. Vous pouvez les placer dans le bureau, le salon ou encore la salle de bain.

plante dépolluanteCoût: environ 30€

Plante dépolluante : l’anthurium

Cette plante dépolluante tropicale, qui nécessite une lumière constante, est efficace contre les COV toxiques des produits d’entretien. Reconnu par la NASA comme l’une des meilleures plantes dépolluantes pour débarrasser votre intérieur de l’ammoniac, l’anthurium est très persistant et exigeant. Il ne donnera aucune fleur si il est trop arrosé en hiver, si il manque d’engrais ou si la luminosité est trop faible…

  • La sève et les jeunes feuilles étant dangereuses par leur toxicité, attention aux jeunes enfants et aux animaux.

plante dépolluanteCoût: 30€ en moyenne

Plante dépolluante : Le gerbera

Cette grosse marguerite aux couleurs chaudes est une plante dépolluante non toxique qui peut être conservée longtemps si on y prend soin. Par ailleurs, cette plante dépolluante absorbe presque tous les COV toxiques existants, huiles essentielles, les parfums d’ambiance et l’encens. Bien qu’elle nécessite beaucoup de lumière, vous pouvez la mettre partout dans la maison.

plante dépolluanteCoût: 5€

Lire également au sujet des plantes dépolluantes

Article rédigé par Elwina, novembre 2008

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail

20 commentaires Donnez votre avis
  1. je n’est rien compris ;)

    • Tu n’est peutetre pas aussi intelligent que sa

  2. a ce qu’il existe des plantes dépolluantes d’exterieur,

  3. j’aime la vie en vert qui nous permet un repos

    • bien sur les plante s’est la vie

  4. j’aime la vie en vert qui repose notre cerveau

  5. Les tests en labo pour montrer l’efficacité des plantes dépolluantes sont réalisés sur de petits espaces confinés, donc reste à démontrer l’efficacité dans un appart. Aussi, l’effet de la plante devient négatif si on utilise des produits chimiques (pesticides, engrais chimique, etc.), même le pot en plastique est susceptible de rejeter des polluants dans l’air (Yang, 2009).
    Donc le mieux reste de polluer le moins possible son appart (pas seulement la cigarette, mais aussi le choix des matériaux, meubles, peintures, etc.) et de ne pas mettre de produits chimiques sur vos plantes (si vous pouvez faire votre propre compost à partir de végétaux bio, thé et marc de café, c’est l’idéal).

  6. bonjour je demande des conseilles pour mieux élever les plantes dans la maison

  7. Pourtant QueChoisir et l’observatoire de la qualité intérieur ont dénoncé l’effet MODE des plantes dépolluantes.

    Quelques plantes dépolluantes n’ont pas assez de capacité de dépollution pour tout un habitat. Suite à des expériences.

    A l’inverse, il a été établi que les plantes dépolluantes sont parfois des rirsques d’allergie, et les pôts de vrai réservoir à moisissures.

    • Merci beaucoup pour l’info Yannick.

  8. bonjour à tous:
    c’est un sujet tres interéssant, c’est travail magnifique ,je veux mette des plantes à la maison mais j’ai pas assez de lumiiére je veux que vous m’aidiez en m’envoyant quelque non des plantes qu-il faut .mes remerciments.

    • Salut!moi c’est joachim,socio-environnementaliste.
      Compte tenu du manque de lumière ,il faudra aller vers les plantes indifférentes qui supportent mieux le manque de lumière :duranta,dracaena ,etc.
      Bien à vous

    • je sui eni jean francois sui distributeur de produit bio physantaire a dynapharm societe mailaisienne et et vs mr zongo

      au palisir de vs ecrire

  9. Bonjour à tous;
    sujet passionnant, perso j’ai découvert il y a 4 mois des plantes dépolluantes sous forme de tableaux vegetaux; elles sont très originales pour la déco, assez résistantes et facile à entretenir. Le tableau vegetal de plantes depolluantes que j’ai acheté est composé de fittonia et de chlorophytum. Pour ceux que ca branche,

    • Bonjour, merci pour l’idée de tableau plantes dépolluantes ou as tu trouvé ca? Merci Marielle

  10. J’ai acheté deux plantes depolluantes contre les ondes:un cactus et aussi un crassula sue le net chez bioxygene.

  11. Le cactus cierge ami des ordinateurs, télévision, micro-onde ,imprimante gsm élimine jusqu’à 25% des ondes et radiation éléctromagnétiques
    Le crassula est pas mal non plus comme plante depolluante

  12. Intéressant les plantes dépolluantes ! Quelles ont les plantes dépolluantes our les ondes (wi fi, micro ondes, téléphones sans fil etc…..
    Merci.
    Cdt,
    D Melka

    • Bonjour
      L’aloe vera placé à côté d’un téléviseur absorbe les ondes.

    • D’après l’observatoire de la qualité de l’air intérieur, « Dans les espaces réels :
      pas d’efficacité démontrée
      En l’état actuel des connaissances, encore limitées, l’utilisation de plantes en pot n’apparaît pas
      efficace pour éliminer les polluants de l’air dans les espaces clos. »[...]« Ainsi, l’utilisation de plantes en
      pot n’apparaît pas efficace pour une épuration des volumes
      d’air dans les espaces intérieurs. »
      Lisez le bulletin suivant et vous verrez qu’il y a une grosse part de marketing dans la vente de plantes dépolluantes.
      http://www.air-interieur.org/userdata/documents/296_BulletinOQAI2.pdf

Moi aussi je donne mon avis