Les nouveaux systèmes de climatisation font faire des économies d’énergie

Rédigé par Annabelle, le 15 juil 2012, à 17 h 00 min
Les nouveaux systèmes de climatisation font faire des économies d'énergie

Dans un contexte où tout augmente – électricité, gaz, carburant – il est plus que jamais nécessaire de choisir des équipements capables de nous faire réaliser des économies d’énergie.

Econavi, une technologie intelligente pour faire des économies

Avides de performances, nous attendons aujourd’hui que nos maisons nous obéissent au doigt et à l’œil. Un frigo qui sonne l’alerte dès qu’il est vide, une machine à laver qui trouve elle-même le programme le mieux adapté au linge, un chauffage qui repère une baisse de température avant même que l’on frissonne…

Et si un système de climatisation pouvait garder une température constante à la maison, sans qu’on ait besoin d’intervenir ?

Lumière et activités humaines : vous êtes repérés !

Difficile de garder une température constante à la maison. Eté comme hiver, la température intérieure varie considérablement selon l’exposition au soleil et selon les activités humaines (le ragoût qui mijote pendant des heures ou les enfants jouant dans le salon font gagner quelques degrés !).

En réponse à cet état de fait, le constructeur Panasonic a imaginé des systèmes de climatisation permettant de rationaliser sa consommation énergétique. Les capteurs intelligents nouvelle génération Econavi qui équipent les pompes à chaleur air/air (PAC) de la gamme Etherea détectent tout changement de température lié à la variation de l’intensité lumineuse de la pièce.

Ainsi, en mode “clim”, la PAC détectant une luminosité en baisse liée à un passage nuageux diminuera la production de froid. Il en sera de même en mode chauffage où la production de chaleur diminuera automatiquement en cas d’augmentation de l’ensoleillement de la pièce.

réduire le gaspillage

Le système Econavi suit à la lettre la vie de la maisonnée et réduit le gaspillage dans 3 cas de figure :

  • ne refroidit pas une zone de la pièce non occupée ;
  • détecte les changements d’activité ;
  • détecte les absences.

Détection intelligente, comment ça marche ?

Tous les objets émettent des rayons infrarouges.

Le capteur Econavi détecte la chaleur émise si l’objet ou la personne se trouvent dans sa zone de détection. Le système compare la température de l’objet repéré avec la température ambiante pour déterminer si elle correspond à un être humain – en se basant entre autres facteurs sur la vitesse et la fréquence – et évalue le niveau d’activité sur la base de son mouvement.

Le capteur d’activité humaine détecte le niveau d’activité humaine et dirige le flux d’air vers la zone occupée où l’activité est élevée.

Econavi propose également un double capteur “autoconfort” : lorsque le niveau d’activité humaine augmente, le signal de haute activité fait augmenter automatiquement la puissance de refroidissement proportionnellement à la variation de la température.

Climatisation réversible : le bon choix pour moi ?

Nous ne sommes pas tous égaux devant les clim’ réversibles ; l’intérêt varie considérablement selon la région dans laquelle on vit.

Ainsi, la climatisation réversible peut s’avérer être un bon choix si vous vivez dans une région tempérée, c’est-à-dire où les écarts de température sont moindres. La fonction chauffage d’un climatiseur réversible restant moins efficace qu’un système de chauffage traditionnel, dans les régions où les hivers sont particulièrement rigoureux, un chauffage supplémentaire devra prendre le relais.

En effet, malgré une puissance pouvant atteindre 6500 kW selon les modèles, la climatisation réversible reste très dépendante de la température extérieure. On estime alors que si la température extérieure chute sous les 5°C, un tel système n’est plus du tout efficace. D’ailleurs, une climatisation réversible ne fonctionne plus à des températures inférieures à -10°C.

Dans tous les cas de figure, pour que l’installation d’un système de climatisation réversible soit intéressant, le logement doit être parfaitement isolé. Il est donc conseillé de procéder à un bilan thermique avant toute prise de décision.

 

Utilisez-vous un système de climatisation réversible chez vous ? Pensez-vous que ce type de système permette de réelles économies ? Venez témoigner !

 

*

Sur le thème des économies d’énergie :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Je me félicite d’avoir fait le choix de PAC réversibles pour ma véranda 3Kw, ma maison 6Kw et pour l’eau chaude 2Kw toutes avec des COP >3. La quantité d’énergie nécessaire dans ma maison a bien baissé par rapport à l’usage précédent du gaz qui ne cesse d’augmenter en prix. Mes PAC servent surtout pour le chauffage. Exceptionnellement, je les utilisent pour le froid quand la température dépasse les 25°C la nuit dehors. L’utilisation des volets permet de réguler une bonne partie de l’énergie solaire de la véranda qui la restitue la nuit dans la maison en hiver. Je précise que j’habite dans la région d’Angers réputée pour sa douceur climatique. Bien entendu l’isolation de la maison est primordiale avant de changer de système de chauffage.
    Quand le froid est trop intense (<0°C) il est utile d'avoir une autre source de chauffage. Pour l'instant, j'ai une cheminée, mais je pense l'équiper d'un insert moins consomateur de bois pour un résultat identique. J'espère que ces propos aideront certaines personnes dans leur choix.

  2. D’autres “petites coquilles”:Le coefficient de performance (COP) ne se donne pas en “kw”, comme vous l’indiquez par erreur! C’est un rapport de deux données en kw (rapport entre la puissance (en kw) ou l’énergie (en kwh)thermique produite et la puissance ou l’énergie absorbée). Ce coefficient n’a aucune unité: on dit un “COP” de 3 (on va juqu’à 4, pour certaines machines).
    Je pense, personnellement, que le procès qui est fait à la clim “réversible”, relatif à la pollution par les GES est un mauvais procès, les nouveaux fluides frigorigènes étant beaucoup plus “propres”, sur les machines récentes, et le “COP” permettant une importante économie d’énergie en régime “chauffage” pendant toute l’intersaisons, c’est à dire pendant 90% du temps froid!
    Personnellement, j’en suis équipé, et je réalise une économie subtantielle d’électricité depuis cette installation! Et, quel confort aux heures chaudes!

    • pouvez vous me dire qu’elle est la marque de votre pompe à chaleur air air merci

  3. salem alikoum tout le monde, donc, c’est un sujet d’actualité surtout avec la cherté des produits combustibles, mais il faut traiter ce sujet dans chaque zone, parce que il y a toujours des particularités, et bonne courage pour le groupe,
    je suis prêt à collaborer ds ce sujet

  4. petites coquilles dans votre article :

    “puissance pouvant atteindre 6500 kW” sans doute 6,5 kW ou 6500 W.
    clim réversible : certain modèle peuvent fonctionner jusqu’à -20°C on peut très bien s’en servir en dessous de +5°C. Il faut surtout choisir le bon modèle en fonction des températures extérieures de la région concernée. le premier pas étant bien sûr d’avoir un bâtiment bien isolé.

    • j’aimerais bien savoir en effet qu’elle est l’appareil le plus efficace sur la marché aujourd’hui pour des -20°?

Moi aussi je donne mon avis