Les Français et la Consommation Responsable en 2011

Les Français et la Consommation Responsable en 2011

Les cabinets Ethicity et Emerit viennent de publier les résultats de leur étude respective sur les “Français et la consommation responsable(1)“. Ces études démontrent d’année en année que les Français sont de plus en plus conscients de l’importance des nécessaires changements à apporter quant à leur manière de consommer, pour l’environnement et pour eux-mêmes.

L’impact de la consommation sur l’environnement

Sept Français sur dix jugent que la consommation de produits respectueux de l’environnement est devenue une « nécessité », alors qu’ils n’étaient que deux sur dix à le penser en 2009. Un sacré bond donc qui s’explique par différents facteurs.

Une certaine prise de conscience …

Alors qu’en 2009, les Français étaient 75 % à considérer que l’achat de produits « verts » n’avait pour objectif que de soulager les consciences, ils sont aujourd’hui moins de 10 % à être de cet avis.

Ils sont également prêts à consentir à des efforts pour changer leur manière de consommer. En effet, 60 % des personnes interrogées sont prêtes à payer un peu plus cher des produits parce qu’ils sont respectueux de l’environnement.

… et une certaine méfiance

Attention tout de même au greenwashing  : 80 % des Français estiment que l’argument «écolo » utilisé à outrance par certaines entreprises ternit l’image de ces dernières ; ils estiment que l’usage de ces arguments ne doit  pas être systématique. Ils sont même 38 % à « ne plus supporter les messages des entreprises sur l’environnement. »

Moins de la moitié des personnes interrogées croient en l’engagement des marques quant au développement durable, ce qui est conforme à ce que constate depuis 4 ans le baromètre des marques de consoGlobe :


Méfiants certes mais pour autant, les Français ne demandent qu’à être informés. Ils sont 63 % à se déclarer “prêts à consulter l’étiquette carbone indiquant la quantité de CO2 émise lors de la fabrication du produit”.

Un constat à mettre en perspective avec les évolutions de long terme vers la nouvelle consommation, reflet de nouvelles aspirations des Français face au développement durable en général.

*

La suite p.2> les Français soucieux de leur bien-être