Les chiots aiment qu’on leur parle

Une étude menée par une équipe internationale de chercheurs, dirigée par le professeur Nicolas Mathevon de l’Université de Lyon/Saint’Etienne, a analysé les réactions des chiots face aux phrases qu’on leur prononce.

Rédigé par Hugo Quinton, le 12 Jan 2017, à 9 h 35 min
Les chiots aiment qu'on leur parle

Une étude menée par une équipe internationale de chercheurs, dirigée par le professeur Nicolas Mathevon de l’Université de Lyon/Saint-Étienne, a analysé les réactions des chiots face aux phrases qu’on leur prononce. Si on leur parle parce qu’on projette sur eux une capacité cognitive similaire à celle de l’homme, ce qu’ils n’ont pas, les chiots semblent toutefois réellement répondre à ces stimuli auditifs.

On parle aux chiots comme on parle aux bébés

La recherche a étudié l’impact des phrases classiques utilisées par les propriétaires de chiots pour communiquer avec eux. Ces phrases, selon l’étude publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society B(1) le 11 janvier 2017, sont prononcées avec les mêmes tonalités aiguës que les parents utilisent pour parler à leurs bébés. Une similarité qui a intrigué les chercheurs et qui a donné lieu à la recherche.

Les hommes, qui plus est, utilisent un langage saccadé et simple pour communiquer avec leur animal de compagnie, qu’il soit un chien adulte ou un chiot. Sauf que, selon les chercheurs, seuls les chiots sont réceptifs à ce type de communication : les chiens adultes ne semblent pas être affectés par une différence entre le langage normal et un langage plus aigu.

chiot

Parler de manière aiguë pour se faire comprendre de qui ne comprend pas

Naturellement, les chercheurs se sont intéressés à ce langage particulier utilisé pour les chiots du fait de sa fonction. Étant donné la similarité entre le langage utilisé pour les chiots et celui utilisé pour les bébés, les chercheurs en déduisent qu’il s’agit là de la manière qu’ont les hommes de tenter de se faire comprendre par des êtres dont ils savent qu’ils n’ont pas la faculté de la parole.

C’est en effet le ton qui va influencer le comportement des chiots, beaucoup plus que les mots utilisés. À l’inverse, chez le chien adulte, si le ton influence le comportement, ce dernier ne va pas être plus réceptif aux tons aigus qu’aux tons normaux. Selon les chercheurs, c’est lié à la fidélité du chien  : à l’âge adulte, il ne va répondre qu’à un nombre limité de personnes qu’il considère comme ses maîtres.

Illustration bannière : Un enfant et son père jouent avec un chiot – © Tymonko Galyna Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis