Habitat écolo. Préférez la menuiserie durable

L’habitat écolo passe par une menuiserie à la fois efficace en termes d’isolation et de résistance, mais aussi en termes de respect de l’environnement. En effet, rappelons que le bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France avec plus de 40 % de la consommation d’énergie et contribue pour près de 25 % des émissions nationales de gaz à effet de serre….

Une menuiserie à la fois écolo et performante

La menuiserie est un élément essentiel dans toute habitation. Toutefois, outre l’aspect environnemental, la qualité de la menuiserie est décisive pour la performance générale du bâtiment.

Menuiserie

Ainsi, pour faire de notre habitat un modèle de durabilité, notre attention portera toujours sur les matériaux naturels renouvelables, ne nécessitant pas de procédé industriel de fabrication et dont le bilan écologique est indéniable.

Un petit récapitulatif des différents types de menuiserie

Pour y voir plus clair, faisons le point sur les principaux différents types de menuiserie :

  • Naturel, recyclable, le bois offre d’excellentes performances en terme d’isolation thermique pour un prix abordable. En revanche, un petit bémol : l’entretien important qui peut être occasionné (peinture, lasure…). A noter : le chêne et le cèdre sont très résistants aux intempéries.

Maison avec bois

Attention  : Les menuiseries en bois issues de gammes industrielles ont la plupart du temps recours aux bois exotiques.

L’important est d’opter pour un bois au bon impact écologique et éviter à tout prix les bois exotiques et l’essence tropicale, comme le moabi apr exemple, sauf si elle provient d’une forêt gérée de façon responsable. Repérez les labels ! Le label FSC et  PEFC sont des écolabels garantissant une gestion forestière durable, et donc une exploitation faite de manière à assurer les ressources de la forêt.

  • Résistant, l’aluminium existe sous de multiples coloris et ne nécessite guère d’entretien. Par ailleurs, grâce à la technique de la rupture de pont thermique, les résultats en termes d’isolation thermiques sont remarquables. Cependant, recyclable et esthétique, l’aluminium n’est pourtant pas la solution la plus écolo.

Fenêtre en aluminium

  • Très bon isolant thermique et peu onéreux, le PVC représente 2/3 des ventes. Il est toutefois bien peu écolo puisque plus de 30 % des fabricants ont recours à des additifs toxiques.  De plus, en cas d’incendie, le PVC  génère de l’acide chlorhydrique corrosif et des dioxines très toxiques, rendant la maison inhabitable.

Fenêtre en PVC

  • Le mixte "alu-bois" est le plus récent des matériaux utilisés pour la conception des fenêtres ( appelées aussi fenêtres mixtes). Très résistante aux intempéries, et nécessitant peu ou pas d’entretien, cette alternative est cependant très coûteuse. Mais à la question environnementale, le mixte alu-bois est plus respectable que le PVC.

Mixte alu-bois

En conclusion : Ecolo, esthétique et performant, le bois est de loin le matériau le plus noble sur le marché en dépit des solutions disponibles actuellement.

A savoir

Les menuiseries extérieures sont classées selon leur performance AEV :

  • A = Caractérisation de la perméabilité à l’air (débit d’air traversant la menuiserie selon la différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur),
  • E = Caractérisation de l’étanchéité à la pluie battante,
  • V = Caractérisation de la résistance au vent (rigidité et la tenue aux sollicitations dynamiques du vent).

Lire également sur l’habitat écolo

Article sur la menuiserie durable rédigé par Elwina, dec 2009