Est-ce utile de réutiliser sa serviette d’hôtel ?

Dans la série des écogestes quotidiens, il y en a un que je m’efforce de faire sans vraiment savoir s’il change quelque chose : je ne change pas ma serviette d’hôtel chaque jour, mais je la réutilise pendant tout mon séjour. Mais est-ce vraiment utile ?

Rédigé par Annabelle, le 2 oct 2012, à 17 h 37 min
Est-ce utile de réutiliser sa serviette d'hôtel ?

Dans les actions qui rendent concrètes les bonnes pratiques du tourisme responsable et que les professionnels du secteur mettent volontiers en avant, il y a le cas de la réutilisation des serviettes de toilette et du linge de lit. Qu’en est-il réellement ? Est-ce qu’un hôtel qui limite le nettoyage systématique des serviettes de toilette et draps de ses clients fait un vrai geste notable pour l’environnement ? Est-ce que nous, clients, avons intérêt à soutenir ce type d’initiatives ?

Moins de linge, plus d’économies, c’est logique !

Le simple geste de réutiliser sa serviette plusieurs fois durant son séjour, comme on le fait chez soi par ailleurs, permet logiquement d’économiser les ressources. Ainsi, moins de linge à laver signifie moins d’eau utilisée, moins de machines à faire tourner et donc moins d’électricité. C’est aussi la quantité de détergents qui est revue à la baisse, ce qui n’est pas un mal vues les tonnes de tensioactifs et autres substances rejetés qui polluent les eaux.

Rien qu’en France, nous particuliers réalisons 7,3 milliards de lessives par an : de quoi tuer l’écosystème d’un étang de 6 hectares et de 1,5 mètre de profondeur.

Les hôteliers passent le mot

Les affichettes mettant en avant des messages incitant la clientèle à ne pas demander le nettoyage systématique de ses serviettes et draps se multiplient dans tous les hôtels du monde. Peu importe le nombre d’étoiles, hôtels milieu de gamme ou palaces placardent leurs chambres et suites de petits mots laissés à l’attention de leurs clients.

Le label clef verte propose même quelques modèles de messages pour les gérants en manque d’inspiration. Ainsi, ils peuvent piocher sur le site des modèles tels que :

« Chère cliente, cher client,
Le nettoyage quotidien du linge utilisé dans la salle de bain nécessite l’utilisation d’une quantité importante de détergents polluants.
Pour préserver l’environnement, merci de nous aider à lutter contre cette pollution.
Pour garder vos serviettes, veuillez les replacer sur les porte-serviettes.
Si vous souhaitez que votre linge soit remplacé, merci de le déposer dans la baignoire.
Merci de votre contribution à cette démarche. »

Et il faut dire que chacun y va de sa technique pour que l’incitation fonctionne au mieux.

Le groupe Accor choisit carrément d’œuvrer contre la déforestation. A l’instar des programmes de compensation carbone, les hôtels du groupe suivent le projet « Plant for the Planet ». En proposant à leurs clients de réutiliser leurs serviettes, ils s’engagent à allouer 50 % des économies de blanchisserie réalisées à la plantation d’arbres. 5 serviettes réutilisées = 1 arbre planté.

Mais les hôtels doivent penser aux détails qui n’en sont pas : les clients qui estiment qu’ils n’ont pas assez d’espace pour laisser sécher leur serviette ne participeront pas au programme. Eh oui, il leur faut des patères suffisamment grandes !

*

La suite p.2> La psychologie s’en mêle

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

12 commentaires Donnez votre avis
  1. Je trouve réelement honteux les commentaires du type “d’accord pour réutiliser le linge, mais si les prix baissent”.
    Etes-vous maladivement avares ou tout simplement stupides ? La menace de l’homme et de ses pratiques sur l’environnement est une réalité acceptée de (presque) tous et difficilement contestable.
    Le non changement du linge de chambres et de salle de bain permet de faire comme l’article le précise, des économies réèles sur la consommation d’eau, d’électricité et de produits détergeants, néfastes pour la planète mais aussi pour l’homme !
    Est-ce vraiment une Terre poluée et sans ressources naturelles que vous souhaitez pour vos enfants ??
    Si tout le monde pense que c’est à l’autre de faire des efforts, alors personne n’en fera et rien ne changera.

  2. Je voyage beaucoup et je vais donc souvent à l’hôtel. Cela fait quelques années déjà que je vois de plus en plus ce genre de messages dans les salles de bains d’hôtel (et pas seulement les 4 étoiles). Je crois me souvenir que le premier que j’ai vu était il y a bien 8 ans dans un hôtel IBIS en Angleterre. J’ai trouvé cette initiative très louable et intéressante (en dehors de la question de la répercussion sur les prix des chambres). Depuis, mon mari et moi-même remettons systématiquement nos serviettes sur le porte serviettes afin qu’elles ne soient pas changées. Nous les retrouvons également systématiquement bien sèches, parfaitement pliées et sentant bon le linge… propre !!!! Alors je m’interroge vraiment: green washing ?? Manque d’informations auprès du personnel ?
    C’est promis, la prochaine fois, je fais le guet et j’espionne … ce que j’aurais dû faire depuis longtemps, je le conçois ! Si je m’aperçois que ce n’est que de la poudre aux yeux, j’irai en parler à un responsable en les mettant en face de leurs responsabilités. Encore une fois, je pense que c’est à nous, consommateurs, d’être vigilants pour éviter le “green washing” qui fait, j’en ai bien peur, des ravages…

  3. Ca dépend dans quel Hotel on loge ,un quatre étoile vous le change automatiquement , sauf si vous arrivez de replier la serviette comme a l’origine et faites croire que vous vous n’êtes pas servie.

  4. Absolument d’accord pour réutiliser sa serviette de bains et ses draps, mais étant donné que cela fait faire des économies à l’hôtel, celui-ci devrait baisser ses prix ! logique, non ?

  5. certain hôtels où j’ai pu séjourner proposaient ce genre de deal.
    consciente du problème écolo je n’utilisais pas toutes les serviettes à disposition et laissais par terre celles que je désirais voir remplacer, souvent hélas le personnel chargé de faire la chambre les changeait toutes et je me suis donc souvent demandé si ce n’est en fait qu’un moyen que les grands groupes (accord et consorts) se donnent pour avoir bonne conscience et être cités en référence , sans donner de directive précise au personnel, y a encore du boulot et du “caftage” à faire

  6. Est ce que les hôteliers vont répercuter l’économie financière réalisée sur les factures aux clients? Ce serait une bonne incitation!

  7. et puis quoi encore, quand je vais à l’hotel c’est pour avoir tout de propre chaque jour ! Je suis allé à Prague en Aout et l’hotel proposait de ne pas changer les draps tous le jours mais pour le même prix !!!
    c’est la même astuce que les sacs plastiques dans les supermarchés.

    au final, c’est toujours le pékin moyen qui passe à la caisse pour de la pseudo écologie !

    ce type de geste ne devrait intervenitr qu’à la fin d’un vrai processus de globalisation écologique mondial, mais c’est certainement pas par là qu’on commence.

    marre de cette écologie qui coute, ce devrait être l’inverse !

    • Absolument d’accord notamment pour les sacs plastique ! quand les magasins les donnaient, cela polluait mais maintenant qu’ils les vendent, cela ne pollue plus ! (bizarre, vous avez dit bizarre ?) mais ce n’est pas pour autant que le prix des denrées diminuent ou que les caissières (pardon, hotesses de caisse !) sont augmentées !!

  8. Intéressant. Mais au final il y a un bon risque de greenwashing : les hôtels reportent la responsabilité sur le client, font semblant qu’ils sont très verts et baissent leur frais généraux… mais dès qu’il s’agit d’implémenter des mesures plus sérieuses et sans gain financier immédiat, comme généraliser le recyclage, là plus personne…

  9. linge d’hôtel : d’accord si baisse du prix
    idem pour les petits savons inutilisés

  10. Le mouvement ne concerne pas seulement la réutilisation des draps et serviettes, mais aussi la récupération des restes de ces petits savons mis à la disposition de la cilentèle.
    Je ne vais pas souvent à l’hôtel, mais si j’y reste plusieurs nuits, les draps ne sont pas changés, par contre les serviettes oui.
    Je dois reconnaître que cela fait partie de mes plaisirs, rien de pire que de s’essuyer avec une serviette encore humide, ou qui sent un peu mauvais parce qu’elle a mal séché… Alors on ne va tout de même pas installer des radiateurs chauffants pour moins laver de serviettes!!!
    Cela dit je suis d’accord pour réutiliser les serviettes, quand elles sont réutilisables. Ce n’est qu’un tout petit geste, il en faudrait tant d’autres!

  11. Super interessant, merci annabelle

Moi aussi je donne mon avis