Eco-pâturage : les moutons broutent vos gazons

Eco-pâturage : les moutons broutent vos gazons

Envie de pastoralisme ? Faire tondre se pelouse par des moutons, ça vous dit ?

Le pâturage de pelouse a le vent en poupe : l’exemple d’Ecopaturage

Si la ville de Paris s’y est mise, elle n’est pas la seule. C’est un fait : on pratique de plus en plus en France l’éco-pâturage ou l’écopastoralisme comme on dit parfois. EcoTerra, Dervenn, Vertdéco, etc. Certaines entreprises proposent à présent ce service aux particuliers possédant un grand terrain, ou aux entreprises.

On emploie pour ça des moutons d'Ouessant © CC, Korigan

On emploie pour ça des moutons d’Ouessant © CC, Korigan

Comment cela fonctionne-t-il ? L’entreprise ne fait pas appel à des machines mais propose des moutons : ce sont eux les éco-tondeuses. Une action à la fois économique et écologique. L’entreprise s’assure du bien-être des moutons et que la prestation se déroule comme prévu.

Les moutons d’Ouessant, une race sauvée de justesse

Le mouton d’Ouessant a failli disparaître. Comme son nom l’indique, il est issu de l’île d’Ouessant dans le Finistère à l’ouest de la France. Quelques animaux ont néanmoins survécu et la race a été préservée, plus menacée à l’heure actuelle, surtout depuis qu’on les utilise dans les parcs et jardins.

© CC, Oli44

l’habitat naturel du mouton d’Ouessant © CC, Oli44

Le mouton d’Ouessant est un petit mouton (50 cm au garrot maximum, pour 20 kg), trop longtemps considéré comme trop petit justement, pour être utilisé pour la laine ou mangé. On a néanmoins compris depuis qu’ils étaient néanmoins résistants et pouvaient même être utiles dans des situations comme l’éco-pâturage.

Le mouton d’Ouessant peut être manipulé facilement, n’enfonce pas les sols qu’il broute vu sa légèreté et tolère des climats variés.

© CC, Eponimm

© CC, Eponimm

Mettre en place l’éco-pâturage

Tout terrain n’est pas adapté à l’éco-pâturage : il faut qu’il ait suffisamment de nourriture. On part du principe que le mouton mangera TOUT, fleurs et buissons compris.

On compte environ 3000 m² pour 2 moutons minimum. Pour le bien-être des animaux, on ne laisse pas un animal seul.

Il faut aussi assurer la sécurité des animaux et notamment face aux prédateurs, animaux ou humains. On clôture donc soigneusement le terrain.

Pour ce qui est normes, ECOCERT a lancé une certification environnementale de gestion des espaces verts  (EVE).

© CC, BS Thurner Hof

© CC, BS Thurner Hof

Des avantages écologiques

En supprimant les machines, on se rapproche de la nature : les sols n’ont pas besoin d’être préparés et on n’a pas besoin de désherbant, ni de gérer les déchets. Enfin, la pratique est bonne pour la biodiversité puisque les petits animaux ne seront pas tués par les tondeuses.

*

Je veux témoigner

Lisez également sur l’écopaturage :

illustration : © CC, 4028mdk09