L’écopastoralisme fait son retour en ville

L'écopastoralisme fait son retour en ville
Vous aimez ? Partagez :

Des moutons en plein centre-ville, des vaches qui regardent passer les trams, des chèvres à la sortie du métro ? Ces scènes étonnantes risquent bien de se multiplier avec le développement d’une tendance qui met la campagne à la ville et les animaux en centre urbain : l’éco pastoralisme.

L’écopastoralisme, un retour aux méthodes anciennes

L’écopastoralisme ou écopâturage est une méthode ancienne, que nos ancêtres utilisaient très largement en zone rurale et montagneuse. Cette méthode tombée en désuétude après la Seconde guerre mondial consistait à confier l’entretien des espaces aux animaux herbivores.

chevreL’écopastoralisme, s’il n’a donc rien de nouveau, revient en force ces dernières années. Les communes, les collectivités et même les entreprises y voient une manière naturelle et économique d’entretenir leurs espaces verts. En faisant intervenir les animaux domestiqués, on peut recréer les conditions proches d’une situation naturelle.

Preuve d’un engouement certain, en 2012 se sont tenues les premières rencontres de l’éco-pastoralisme organisées par l’association Entretien Nature & Territoire où l’on a présenté cette « solution alternative de gestion écologique des espaces verts par des herbivores issus de races rustiques. »

L’écopâturage n’est plus l’affaire de quelques marginaux, il se démocratise, grâce à l’action d’entreprises comme Ecozoone pour ne citer qu’elle. Depuis 2007, l’élevage d’animaux miniatures situé dans le Nord loue ses animaux aux entreprises, collectivités et même aux particuliers pour l’entretien écologique de leur site.

Voyez une petite présentation en vidéo !

*

suite : des enjeux écologiques et économiques

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


1 commentaire Donnez votre avis
  1. Voilà une idée qu’elle est bonne !!! moi je voudrais bien en faire profiter mes surfaces engazonnées, j’attends qu’on me contacte. Je veux même bien les prêter à un maraicher….si çà intéresse du monde.

Moi aussi je donne mon avis