Eclairages de Noël : les associations s’enflamment

Eclairages de Noël: les associations s'enflamment

Plusieurs associations de défense de l’environnement ont lancé il y a peu une campagne contre la pollution lumineuse qu’incarnent plusieurs guirlandes électriques.

Cette campagne appelée “illuminations de Noël : le grand gaspillage” est un moyen de mettre la pression sur le gouvernement qui a prévu dans le Grenelle de l’Environnement un projet de loi visant à limiter la pollution lumineuse.

La période des illuminations de Noël est rallongée chaque année, éclairant les zones et rues commerciales dès les premiers jours de novembre. De plus, certaines illuminations fonctionnent 24h/24h, sept jours sur sept, quatre mois durant ! Ce qui réduit significativement les économies d’énergie induites par le passage à l’heure d’hiver.

Cette campagne de mobilisation citoyenne ne préconise en aucun cas l’arrêt des festivités en période de Noël mais dénonce cet excès représentatif d’une société de surabondance et de gaspillage. Par ailleurs, n’oublions pas que ces illuminations aussi jolies et agréables soient-elles, interviennent à une époque de forte consommation électrique !

Stéphane Kerckhove, le délégué général d’Agir pour l’environnement espère que la lutte contre la pollution lumineuse sera prise plus au sérieux dans l’avenir par les pouvoirs publics :

“la pollution lumineuse est une notion qui apparaît dans le Grenelle de l’Environnement et qui doit maintenant se traduire dans les faits juridiquement. Ce qu’il faut savoir, c’est que la pollution lumineuse est une notion relativement nouvelle et que ses conséquences énergétiques, climatiques et sur la biodiversité ne font pas encore l’objet d’une grande mobilisation“.

  • Durant l’hiver 2007, certaines villes ont investi plus d’un million d’euros pour animer leurs rues.
  • En dix ans, le nombre de points lumineux a augmenté de 30 % en France.
  • Les illuminations de Noël entrainent en période de fortes consommations électriques, un bilan carbone avoisinant les 600 à 700 grammes de CO2 pour chaque kilowattheure supplémentaire consommé.

Le 25 novembre dernier, le Conseil de Paris a adopté des “voeux” sur la limitation de la durée des illuminations de Noël et sur une “sensibilisation” aux terrasses chauffées qui vont être recensées.

Ce “voeu” suggéré par le groupe des Verts prévoit que les illuminations de Noël seront par la suite installées début décembre au plus tôt, et démontées avant la mi-janvier par mesure d’économie d’énergie. De plus, elles seront éteintes la nuit à partir de deux heures et cette mesure entrera en vigueur dès 2009.

Les illuminations, notamment des grands magasins, étaient effectives jusqu’à présent dès la première quinzaine de novembre.

Le Conseil de Paris a également adopté un “voeu” de l’exécutif prévoyant un recensement des terrasses chauffées dans la capitale, dénoncées par les défenseurs de l’environnement. Ce recensement permettra ainsi de dresser un bilan des émissions de gaz à effet de serre de ces installations.

Le “voeu” ne prévoit pas de mesure restrictive, mais une action en liaison avec les syndicats professionnels “pour sensibiliser les commerçants et les inciter à choisir des solutions non-polluantes“.

Faites des économies d’énergie vous aussi !

Voici quelques astuces…

  • Remplacez les ampoules à incandescence par des ampoules basse consommation, leur durée de vie est 6 à 10 fois plus longue.
  • Nettoyez régulièrement vos ampoules car la poussière affecte leur rendement lumineux !
  • Pensez à installer un interrupteur à détection de présence. Cela évitera le gaspillage lorsqu’une personne quittera la pièce en oubliant d’éteindre.
  • Utilisez autant que possible la lumière naturelle ou artificielle en optant pour des couleurs claires sur les murs, les plafonds et les sols !

*

Rendez-vous dans la boutique consoGlobe pour un Noël écolo !

consoGlobe : catalogue de Noël 2011

Attention, certains produits ne sont pas encore en ligne. L’équipe boutique travaille dur pour vous proposer l’ensemble des références la semaine prochaine.

Lire également