Diesel subventionné ; carton rouge à Chrysler

Les constructeurs automobiles, malgré leurs belles publicités aux couleurs vertes, ne font pas vraiment dans l’écologie. Mais de là, à pousser au crime, il restait un pas à franchir. C’est ce que Chrysler vient de faire afin de lutter contre la chute des ventes de 4 x 4 et de berlines, conséquence directe de la hausse des prix du pétrole…

.véhicules 4 x 4

Le diesel subventionné

Du 7 mai au 7 juillet 2008, tous les acheteurs de véhicules Chrysler, Dodge ou Jeep  se verront offrir, pendant 3 ans,  l’essence ou le diesel au prix de 2,99 dollars le gallon (soit 0,50 € le litre) contre 4 dollars, tarif en vigueur.

Il est utile de préciser que cette proposition est valable quelles que soient les hausses de carburant et pour un kilométrage de 12 000 miles maximum par an (19 300 kilomètres). Et Chrysler s’engage à rembourser la différence aux compagnies pétrolières.

Une hérésie écologique ou une aide bienvenue ?

Subventionner le diesel, revient à artificiellement masquer la hausse des coûts du pétrole en évitant de prendre le problème par l’une de ses racines : la surconsommation des gros véhicules. On peut d’ailleurs se dire la même chose des subventions accordées sur le budget de l’Etat : ne faudrait-il pas mieux subventionner par des aides à l’équipement en véhicules moins polluants (électriques, …) nos amis taxis, pêcheurs, camionneurs, … plutôt que repousser le problème par une fausse baisse des prix ?

A une époque où il devient difficile de ne pas penser aux répercussions sur l’environnement, il fallait oser subventionner le diesel, Chrysler l’a fait ! Ce n’est sûrement pas ça qui va remonter la cote des marques automobiles (voir le Baromètre Ethique et Environnement



Pour nous cela mérite un carton rouge.