Mon défi COP21 #5 : je réduis mes déchets en 3 étapes

Mon défi COP21 #5 : je réduis mes déchets en 3 étapes

Un Français produit en moyenne 590 kilos d’ordures ménagères par an. Au niveau européen, tenez-vous bien, ce sont plus de 2,5 milliards de tonnes de déchets qui sont produits chaque année !(1) Ces volumes ont fortement augmenté dans le temps. Seul un petit tiers est valorisé par le recyclage ou la méthanisation, ou composté. Le reste fini brûlé ou en décharge. Cet énorme gâchis de ressources premières a un coût environnemental considérable. Mais chacun peut réduire, même fortement, sa production de déchets.
Voici donc les conseils de consoGlobe et du Réseau Action Climat-France, pour savoir comment vous pouvez relever le défi de réduire vos déchets en 3 étapes et 10 conseils, pour vous aussi, contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique en amont des négociations internationales de la COP21 en novembre 2015.

déchets

3 étapes et 10 gestes pour réduire vos déchets

Étape 1 : j’évite d’abord de créer des déchets

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ! Réduire sa production de déchets, c’est donc d’abord adopter les gestes qui vont éviter leur production. Concrètement, vous pouvez :

  1. Choisir des produits non jetables : bannissez lingettes et essuie-tout de vos placards pour privilégier éponges, torchons et chiffons ; fini les gobelets en plastique, remplacez-les par des verres et tasses réutilisables, etc ;
  2. Éviter la consommation de papier inutile en écrivant « pas de pub » sur votre boîte à lettres, en évitant les impressions inutiles au bureau, en privilégiant toujours l’impression recto-verso, etc. ;
  3. Utiliser vos propres emballages et préférez le vrac pour éviter les emballages superflus souvent, qui plus est, en plastique. Pour cela, privilégiez les magasins alimentaires de type « coopérative » qui vendent des produits « en vrac » et sans emballage ;
  4. Donner la priorité lors de vos achats aux appareils réparables, pour lutter contre l’obsolescence programmée.

Étape 2 : je répare avant de jeter

  1. Ayant choisi des objets non jetables, pensez aussi à acheter des objets qui se réparent.
  2. Et puis, si vous n’êtes pas bricoleur, faites-vous aider ! Les repair cafés sont notamment là pour ça.

déchets

Étape 3 : j’évite de jeter et je valorise mes déchets

  1. Privilégiez les matériaux recyclables (le métal et le verre sont recyclables à l’infini). Lorsque les déchets ne sont pas évitables, triez-les correctement pour leur donner une nouvelle vie.
  2. Donnez ou échangez les objets dont vous n’avez plus besoin, y compris sur les plateformes de consoGlobe.
  3. Compostez vos déchets organiques : on peut alléger sa poubelle jusqu’à 40kg par personne / an, même quand on ne dispose pas de jardin.
  4. Parlez-en aussi à vos voisins et à vos élus et faites installer un composteur collectif.

Vivre sans déchet, c’est possible, certains l’ont fait

Et si vous alliez même plus loin que de réduire vos déchets, en visant le zéro déchet ? Certains se sont lancé ce défi ambitieux, telle Bea Johnson, ou même la ville de Roubaix.

Le site de Zero Waste France vous en dit plus sur ces démarches : https://www.zerowastefrance.org/fr

Un vrai impact écologique

Les déchets sont à la source de quantités importantes de gaz à effet de serre. Un déchet doit en effet être collecté, transporté, parfois plusieurs fois, puis valorisé ou éliminé via différents traitements. Par ailleurs, les différents traitements des déchets existants sont tous générateurs de gaz à effet de serre, même si certains le sont plus que d’autres.

Ainsi, l’incinération rejette l’équivalent des émissions de CO2 de 2,3 millions de voitures chaque année en France. Elle gaspille des ressources naturelles dont l’extraction et la transformation sont elles-mêmes émettrices de gaz à effet de serre.

Alors, rappelez-vous : la meilleure manière de réduire ces émissions est la prévention. Autrement dit : réduisez votre production de déchets, par un changement de vos modes de consommation, ou, pour reprendre le slogan de consoGlobe : consommez mieux, pour vivre mieux !

Illustration bannière : Jeune femme tenant un seau – © Piotr Marcinski Shutterstock