La biodiversité végétale menacée en Guyane

La Guyane renferme de tout temps un véritable trésor : sa biodiversité incroyable. Seulement voilà, cette richesse est en passe de se réduire significativement à cause du réchauffement climatique. Déjà menacée par sa mine d’or qui rend l’homme fou, la flore de la Guyane souffre plus que jamais de ces agressions.

Une crise écologique sévère en Guyane

Des scientifiques viennent de recenser à 10 ans d’intervalle (1995-2005) la biodiversité végétale à la frange de la forêt pluviale guyanaise. Le résultat de l’étude coordonnée par les laboratoires du CNRS et du Muséum national d’Histoire naturelle est accablant puisque 1/5ème de la biodiversité végétale n’aurait pas été renouvelé en 10 ans. La raison ? Le réchauffement climatique  !

Un inventaire révèle que les stades juvéniles des arbres et arbustes sont les plus concernés, avec 1/4 des individus qui ne se seraient pas renouvelés. Sur la surface étudiée, la moitié des espèces rares a ainsi disparu en dix ans. En revanche, les espèces communes sont peu, voire pas du tout touchées.

Guyane, une extraordinaire biodiversité

Guyane

La Guyane abrite des écosystèmes uniques parmi les plus abondants et les plus fragiles du monde. Ainsi, la flore était jusqu’ici estimée à environ 7 000 espèces (dont 1 200 espèces d’arbres) et 95 % du territoire de la Guyane Française est composé de forêt tropicale humide.

Les bouleversements climatiques affectent considérablement la Guyane (+2°C en 50 ans). Les années sèches sont désormais de plus en plus fréquentes et ne permettent plus le renouvellement normal des populations végétales.

Quel gâchis lorsque l’on sait que la Guyane, seule terre française située en Amérique du sud, dispose d’une biodiversité extrêmement riche, mais non renouvelable….

*

et aussi